Follow TV Tropes

Following

Fr Jeu Video / Pokémon Stadium
aka: Pokemon Battle Revolution

Go To

https://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/pokestadium2.png
Le premier jeu est donc le second par rapport au premier premier jeu, tandis que le troisième jeu est le second par rapport au deuxième premier jeu.

"ET LE COMBAT EST TERMINÉ !"
Commentateur, Pokémon Stadium
Advertisement:

Une série de jeux Pokémon pour consoles de salons, centrés sur le combat. Ils sont tous compatibles avec les jeux principaux de la franchise, mais également jouables indépendamment. La série est composée de :

  • Génération I (Nintendo 64)
    • Pokémon Stadium (Japon) : Le premier jeu de la série, compatible avec uniquement 42 des 151 Pokémon de l'époque. A l'origine un simple outil de visualisation des combats pour les tournois, il n'était pas prévu pour une sortie au grand public. A l'international, il a été zappé en faveur de sa suite, plus complète et sortie quelques mois après Pokémon Rouge et Bleu. Pour parler de ce jeu en particulier et le distinguer du deuxième, les fans utilisent généralement « Pocket Monsters Stadium. »
    • Pokémon Stadium : Pokémon Stadium 2 au Japon, le jeu est pleinement compatible avec les jeux Game Boy et offre bien plus de fonctionnalités que le jeu précédent. Il propose différents tournois, la Citadelle des Champions pour affronter les Champions d'Arène de Rouge, Bleu, Vert et Jaune, le Club Junior pour jouer à des Mini-Jeux, le Labo Pokémon qui fait office de système de stockage et d'échange de Pokémon, et la Tour Game Boy pour jouer aux jeux principaux sur grand écran grâce au Transfer Pak.
  • Génération II (Nintendo 64)
      Advertisement:
    • Pokémon Stadium 2 : Pokémon Stadium Gold/Silver au Japon, compatibles avec tous les jeux de la première et de la deuxième génération, Or, Argent et Crystal. Le jeu propose quasiment tout le contenu du premier Stadium, ainsi qu'un Cadeau Mystère et l'Académie Pokémon, pour en apprendre plus sur les concepts du jeu.
  • Génération III (Nintendo Game Cube)
  • Génération IV (Wii)
    • Pokémon Battle Revolution : Un jeu Wii, compatible avec les versions Diamant, Perle, Platine, Or HeartGold et Argent SoulSilver. Développé par Genius Sonority, le studio derrière les jeux Colosseum. Pas vraiment un jeu Stadium, mais listé ici puisqu'il remet l'accent sur les combats et les tournois — encore plus que Stadium à l'époque, puisqu'on n'y trouve même pas de mini-jeux ou de système de stockage (qu'on retrouve dans My Pokemon Ranch). Propose différents styles de combats, de la Personnalisation de Personnage, et la possibilité d'affronter des adversaires sur le Net.
  • Advertisement:
  • La Génération V ne propose rien dans l'esprit Stadium - le combat en ligne étant inclus dans les jeux DS eux-même. Idem pour les Générations VI et VII, qui ont juste la Banque Pokémon, une application de stockage sur 3DS.


Ces jeux proposent des exemples de :

  • Ad usum Delphini : L'animation japonaise de Nidoqueen était assez explicite.
  • La Console Triche :
    • La chance est grandement truquée en faveur de la console, et leurs Pokémon peuvent avoir des chiffres dans leurs noms, chose impossible avant la Génération III.
    • Un jongleur de l'Arène de Koga dans le premier jeu a son nom surligné en rose puisque son Flagadoss connaît Métronome, chose impossible sans tricher.
    • Dans Stadium, Mewtwo a des PP infinis durant son combat. D'accord, vous l'affrontez à 6 contre 1, c'est peut-être pas très juste non plus…
    • Dans la Pika Coupe du premier jeu, certains dresseurs ont des Pokémon non-obtenables à ces niveaux dans la génération. Par exemple, on peut y affronter des Hypocéan niveaux 15 et 17, alors que le niveau le plus bas auquel on peut en trouver un dans la Génération I est 20, dans la version Jaune.
    • Le jeu a un système qui empêche les Pokémon d'utiliser des attaques qu'ils ne devraient pas connaître… seulement pour le joueur. Ce système n'est pas en place pour les adversaires, et le jeu ne se prive pas pour tricher.
  • Convect-quoi ? : Le Colosseum du Cratère-Ardent de Battle Revolution se situe juste au dessus de la lave, dans un volcan en activité.
  • Gag Mythologique : La Citadelle des Champions reflète une paire de Figurants Promus dans l'anime. Pierre a un Goupix dans le premier jeu et un Foretress dans le deuxième. Ondine a un Togetic dans le second jeu.
  • Idiotie Artificielle : Dans le deuxième jeu, un Pokémon qui connaît Dynamopoing ne fera que ça jusqu'à ce qu'il touche, même si vous utilisez un Pokémon Spectre.
  • Œuf de Pâques :
    • Dans les deux premiers jeux Stadium, un Pokémon ayant un surnom avec un certain motif (syllabes inversées…) changera de couleur.
    • Si vous importez le Pikachu de départ de Jaune dans les jeux Stadium, il aura la voix de Ikue Otani comme dans l'animé (et la série des Super Smash Bros.), plutôt que son cri standard.
    • Finir la Coupe Master de l'original avec un Pikachu dans l'équipe lui permettra d'apprendre Surf. Quand Pikachu utilise cette attaque en jeu, il utilisera une planche de surf, et un Raichu utilisera sa propre queue. Dans Pokémon Jaune, le sprite de Surf sera remplacé par le Pikachu Surfeur.
      • Battle Revolution y fait un Rappel en permettant de débloquer le Pikachu Surfeur comme Cadeau Mystère.
  • Poissons Volants : Certains Pokémon Eau correspondent, en particulier les poissons, qui lévitent comme si ils étaient dans un aquarium (sauf Magicarpe, évidemment…).
  • Speaker Bavard : Des tonnes dans les premiers jeux.
  • Toupies de Combat : Un des mini-jeux de Pokémon Stadium 2 est un combat entre quatre Kapoera qui tentent de sortir les autres du ring.


Le commentateur présente des exemples de ces schémas :


Alternative Title(s): Pokemon Battle Revolution

Top

How well does it match the trope?

Example of:

/

Media sources:

/

Report