Follow TV Tropes

Following

Fr Serie / Kaamelott

Go To

https://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/Kaamelott.jpg
Tout ceci ressemble à une très sérieuse série historique. Jusqu'à ce qu'arrivent les dialogues.

"Seigneur, je me vouerai tout entier à la noble quête dont Vous m'honorâtes. Mais avec l'équipe de romanos que je me promène, on n'est pas sorti des ronces."
Arthur
Advertisement:

Kaamelott est une série française créée, écrite et réalisée par Alexandre Astier, et diffusée sur M6 depuis 2004. Adaptant sous un angle comique les légendes arthuriennes, celle-ci raconte les mésaventures quotidiennes du roi Arthur et des Chevaliers de la Table Ronde dans leur infructueuse Quête du Graal.

La série comprend six saisons, désignées sous le nom de "Livres". Les quatre premières saisons se composent d'épisodes courts, d'environ 3 minutes et demie. Le cinquième livre, initialement diffusé sous une forme abrégée en deux épisodes de 52 minutes, se compose de 50 épisodes d'environ 7 minutes ; la version DVD, quant à elle, redécoupe la saison en 8 épisodes de 52 minutes. Le sixième livre reprend ce dernier format, avec 9 épisodes de 52 minutes.

Initialement composée d'épisodes indépendants sans lien entre eux, la série a progressivement développé une continuité, introduisant un certain nombre de sous-intrigues récurrentes. La série, sans perdre son côté humoristique, prit également un ton progressivement plus dramatique, lequel est particulièrement notable durant les Livres V et VI, plus sérieux et sombres que les précédents.

Advertisement:

La série a très rapidement gagné en popularité, et est aujourd'hui considérée comme une référence de la télévision française. De nombreuses répliques ont atteint un statut mémétique, la plus notable étant le fameux "C'est pas faux" de Perceval et Karadoc.

La série a été déclinée en bande dessinée, racontant des intrigues se déroulant en parallèle au Livre I. Trois films sont également prévus, censés conclure l'intrigue de la série ; ceux-ci ont cependant été retardés par un conflit juridique concernant les droits de la série, puis par la pandémie de Covid-19. Le premier film, Kaamelott : Premier volet, est sorti le 21 juillet 2021. Une œuvre titrée Kaamelott Résistance est supposée faire le lien entre la série et les films, mais sa forme définitive n'a pas encore été décidée.

Advertisement:

Mon petit schéma, a pris sa volée :

  • À Côté de la Plaque :
    • Guenièvre, en manque de pâte d'amande, craque et déclame une longue tirade sur le stress qu'elle éprouve à devoir sans cesse recevoir des dirigeants et faire office de symbole de la nation bretonne, alors que personne ne fait attention à elle, son mari le premier, et qu'elle n'a ni loisirs ni amis. Arthur lui répond qu'il ne pense pas qu'elle soit le symbole de la nation bretonne.
    • Lorsqu'il s'avère que tous les sièges de la Table Ronde sont occupés malgré l'absence de Lancelot :
      Arthur : Donc, qu'est-ce que vous en déduisez ?
      Perceval : Bah, qu'en plus de l’attendre, il faut lui trouver un fauteuil.
  • Altum Videtur :
    • Le Roi Loth est grand amateur de citations latines sans queue ni tête, et l'abatjourne même.
      Loth : Tempora mori, tempora mundis recorda. Voilà. Eh bien ça, par exemple, ça veut absolument rien dire, mais l’effet reste le même.
    • Certains épisodes ont un titre en Latin — y compris l'entièreté du Livre VI (assez logique, puisqu'ils se déroulent principalement dans la Rome Antique).
  • Clin d'Œil :
  • Du Sang, des Tripes, des Excuses : Fearmac, dans l'épisode "Le Terroriste", a été arrêté pour terrorisme et détention d'insectes.
    Lancelot : "Détention d'insectes" ?
    Fearmac : Ouais, à l'époque j'avais des poux, j'ai pris trois jours de cachot.
  • Effet Kaamelott : Donne Son Nom au Schéma. La série, initialement purement humoristique, a pris un tournant plus sérieux et dramatique lorsque Lancelot a quitté la Table Ronde. Ce changement de ton culmine durant les Livres V et VI, beaucoup plus sombres que les précédents.
  • Kamoulox :
    • Perceval connaît de nombreux jeux du Pays de Galles aux règles incroyablement complexes qu'il est le seul à comprendre.
      • La Grelottine se joue avec des lentilles ou des haricots, dans lequel les joueurs font des annonces de 16, 32, ou 64 (sauf pour les demi-coups). Les joueurs suivants peuvent ensuite passer ("passe-grelot"), monter de 4, contrer, tenter la relance ("grelotte ça picote"), ou miser sur une montée de 6 ou de 7 pour tenter une "grelottine", qui si elle est gagnée sera suivie par des mises de 17 en 17.
      • Le Sirop est un jeu basé sur un système de "valeurs" : sirop de huit, sirop de quatorze, sirop de vingt-et-un.note  Chaque joueur lance une valeur à tour de rôle (dans le sens des valeurs), le suivant pouvant relancer, laisser filer ("file-sirop"), abandonner le tour ("couche-sirop"), ou faire un contre-sirop. La gagne peut se faire avec un sirop de huit ("beau sirop"), un sirop de quatorze ("beau sirop, sirop gagnant"), ou un sirop de vingt-et-un ("beau sirop, mi-sirop, siroté, gagne-sirop, sirop-grelot, passe-montagne, sirop au bon goût"). Et il s'agit là des règles simplifiées.
      • Le Sloubi se joue normalement avec cinquante bouts de bois de 2 pouces, puis de 3 pouces, et ainsi de suite jusqu'à atteindre cinquante poutres de la longueur de la pièce. Il est cependant possible de jouer avec un seau de dés, ou, à défaut, une soixantaine de lancers de trois dés. Celui qui fait le plus haut score dispose de quatorze solutions possiblesnote . Le vainqueur du tour suivant dispose ensuite à son tour de dix-neufs solutions.note . La seule de ces options montrées à l'écran est le "Chante-Sloubi", qui implique de chanter "Sloubi un, sloubi deux, sloubi trois, ..." jusqu'à ce que l'un des joueurs reconnaisse son score, lequel est généralement de plusieurs centaines.
      • Le jeu du Pélican se joue avec 120 ou 130 artichauts. Lorsqu'un joueur gagne la donne, il classe ses artichauts du plus lisse au plus râpeux. Au grand étonnement de Perceval, Arthur apprend et comprend les règles du jeu, et lui confirme que si un joueur fait artichette et colle le banquier à moins six, il peut tenter la raitournelle et lancer les annonces : artichette, tichette de 2, tichette de 3, tichette de 21, michette, tchiledeque, mique, sganadabarlane, raisiné et raitournelle.
      • Peu après la rencontre entre Perceval et Karadoc dans le Livre VI, ceux-ci jouent à un jeu de cartes avec trois paysans. Tous les joueurs autres que Perceval sont perdus, passant leur temps à faire des "passe-jarrets" sans le faire exprès et n'étant pas sûr de quel score annoncer sur les quatorze prochains tours. Les autres annonces évoquées sont le jarret-souple, le lance-jarret, le jarret-sifflet, le bi-jarret, le mi-jarret, le charret, et le bjarret
    • Le jeu du Cul-de-Chouette fait exception : lorsque Karadoc et le Tavernier se lancent dans une partie, Perceval est le seul à ne pas comprendre les règles. Chaque joueur lance les dès à tour de rôle, formant différentes combinaisons, dont le fameux "cul-de-chouette". Il existe également des règles "à l'Aquitaine", avec lesquelles on ne joue pas au score.
      • Le Cul-de-Chouette a été défictionalisé par les fans de la série, avec une avalanche de règles aux noms inspirés de tous les différents jeux présentés dans la série, qui si elles sont volontairement très complexes n'en restent pas moins entièrement jouables. La liste complète desdites règles est disponible ici.
    • Dans l'épisode "The Game", les Calédoniens défient Kaamelott à un jeu de balle. L'épisode montre les chevaliers s'entraîner, mes les règles ne sont jamais expliquées. Lorsque Arthur et Léodagan gagnent la partie, Perceval se réjouit avec eux, avant d'être informé qu'il était dans le camp adverse depuis le début.
    • Le Roi Burgonde défie Arthur à un jeu impliquant de faire glisser des œufs de couleur sur une carte à l'aide d'un long baton. Le Roi burgonde ne parlant pas la langue, Arthur n'a pas la moindre idée de ce qu'il est en train de faire.
  • Phrase Fétiche :
    • "C'est pas faux", une botte secrète révélée à Karadoc par Perceval : il suffit de prononcer cette phrase lorsque l'on ne connaît pas un mot pour donner l'impression d'avoir compris. Étant donné le vocabulaire très limité de Karadoc et Perceval, ils ont tendance à l'utiliser au moins une fois par conversation.
    • Il n'en faut pas beaucoup à Bohort pour s'écrier "Nous allons tous mourir !".
  • Syndrome de Trahison Chronique : Le Roi Loth. Toute association avec lui se solde invariablement par une trahison.
    Loth : Bon. Ca c'est bien gentil mais… À quel moment on trahit ?


A pris sa, à la volette, a pris sa, à la volette, a pris sa volée ♪

Top