Fr: Mary Sue

"Il n'y a rien de plus ennuyeux qu'une héroïne parfaite !"
Drosselmeyer, Princess Tutu

Mary Sue est un terme dérogatoire principalement utilisé dans les cercles de Fanfiction pour décrire un type particulier de personnage. On peut au moins se mettre d'accord là-dessus. Ce qu'est ce type de personnage, exactement, diffère largement de cercle à cercle, et souvent de personne à personne.

TV Tropes ne prétend pas établir ce que ce terme signifie; le mieux que nous puissions faire est de saisir la façon dont il est utilisé. Puisqu'il n'y a pas de consensus sur une définition précise, la meilleure façon de décrire le phénomène est par l'exemple du type de personnage dont tout le monde peut être d'accord sur le fait qu'il est une Mary Sue. Ces caractéristiques font couramment référence à l'importance perçue du personnage dans l'histoire, leur aspect physique et une nature impertinemment surdouée ou sur-idéalisée.

Le nom de "Mary Sue" vient de la fanfiction de Star Trek de 1974 A Trekkie's Tale. Ecrit à l'origine comme une parodie de la Self-Insert Fic standard de l'époque, le nom a été rapidement adopté par la communauté de fanfiction Star Trek. Sa signification originale portait surtout sur le fait que l'avatar de l'auteur était toujours féminin , indépendamment du rôle du personnage ou de la qualité perçue. Souvent, les personnages étaient susceptibles d'entrer dans une relation avec soit Kirk ou Spock, s'avérer avoir un lien familial avec un membre de l'équipage, être un être hybride prétendant être Humain, et mourir d'une façon gracieuse et belle pour renforcer l'idée que le personnage était trop bon pour cette planète. (Ou pour cet univers, en l'occurrence.)

Même à l'époque, il n'y avait pas de consensus total sur ce qu'était ou non une Mary Sue, puisqu'il n'est pas toujours évident de déterminer quel personnage est un avatar de l'auteur. Comme cet essai le révèle, des personnages ressemblant suspicieusement à des Mary Sue ont été remarqués dans des articles soumis par des abonnés dans des magazines pour enfants du 19ème siècle, rendant ce Tropisme plus vieux qu'on ne le pense.

La Mary Sue prototypique est un personnage féminin original dans une fanfiction qui sert manifestement en tant que projection de l'auteur idéalisée principalement dans le but de satisfaire ses fantasmes. Elle a un charme exotique, ayant souvent une couleur de cheveux ou d'yeux inhabituelle, et un nom tout aussi cool et exotique. Elle est exceptionnellement talentueuse dans une variété implausible de domaines, et peut posséder des dons qui sont rares ou inexistants dans les règles du Canon. Elle manque aussi des failles qu'aurait un personnage réaliste, ou du moins pertinent dans l'intrigue ou bien ses "failles" sont manifestement écrites pour être attendrissantes.

Elle a une histoire de fond inhabituelle et dramatique. Les protagonistes du canon sont tous submergés d'admiration pour sa beauté, son esprit, son courage et d'autres vertus, et sont prompts à l'adopter comme l'un de leurs vrais camarades, mêmes des personnages qui sont habituellement antisociaux ou défiants. Si un personnage ne l'aime pas, ce personnage se fait dépeindre de façon extrêmement antipathique. Elle a une sorte de relation particulièrement proche avec le personnage canon préféré de l'auteur - leur intérêt romantique, enfant illégitime, soeur cachée, etc. Par ailleurs, les personnages du canon sont vite réduits à des groupies frappées d'admiration, qui observent depuis les tribunes alors que Mary Sue les dépasse dans leurs domaines d'expertise et résout les problèmes qui ont mystifiés pendant toute la série. (Voir Caractéristiques Communes des Mary Sue pour plus de détails sur l'un de ces clichés.)

En d'autres mots, le terme "Mary Sue" est généralement placardé sur un personnage qui est important dans l'histoire, possède des traits physiques inhabituels, et a une nature surdouée ou sur-idéalisée impertinente dans l'histoire.

A l'époque du fandom Star Trek une variante masculine a commencé à être utilisée. Marty Stu (aussi appelé Gary Stu, pour ceux qui préfèrent la rime à l'allitération) n'a jamais été très différent de Mary. C'est également un Avatar de l'Auteur, qui a souvent les implications d'être un membre masculin d'équipage qui tendrait à surpasser complètement les membres canon dans leur rôle et à souvent devenir le meilleur capitaine de vaisseau de tous les temps. (Voir Le Meilleur.) Puisque les personnages féminins de Star Trek étaient tous des rôles secondaires au mieux, l'angle relationnel était généralement mis de côté en temps que qualificatif. A cause de la perception non-entièrement-injustifiée que La plupart des auteurs de fanfiction étaient des filles, le genre des Marty Stu n'a pas vraiment porté sur le long terme.

A l'origine, le terme s'appliquait exclusivement à la fanfiction, mais à l'époque de Star Trek : The New Generation, le terme "Sue Canon" a commencé à être utilisé, appliquant des avatars des scénaristes standards à des oeuvres canon (le plus probablement inspiré par les ressentiment contre Wesley Crusher; même Wil Wheaton avait décrié à quel point le personnage était désagréable). C'est autour de cette époque que le terme a commencé à perdre un sens concret, puisque l'étiquette a commencé à être appliqué même à des personnages qui n'étaient pas explicitement des insertions de soit (tels que le personnage titre de l'épisode "The Empath"), mais dont il se trouvait qu'il utilisait des tropismes similaires. C'est aussi (le plus probablement) autour de cette époque que le terme a commencé à acquérir un ton péjoratif.

Au final, l'arrivée d'internet a permis au terme de migrer hors de la communauté de Star Trek vers la plupart des fandoms, perdant pratiquement toute signification dans la foulée. Il y a des dizaines et des dizaines d'essais qui proposent des interprétations de ce que le terme signifie, se basant généralement sur certains de ses usages, mais aucun d'entre eux ne sont tout à fait compréhensifs ou acceptés. Le fait d'utiliser le terme dans la plupart des contextes n'est pas très éloigné de l'appeau à diatribe, ce qui entraîne généralement que l'accusé soit victime de commentaires enflammées. Le chaos sur Internet qui en résulte peut-être important, particulièrement lorsque le terme est appliqué à un personnage canon dans une série populaire.

Ces deux derniers paragraphes sont la raison pour laquelle il est si difficile de déterminer précisément la définition de "Mary Sue" : lorsque terme a commencé à être utilisé dans un contexte beaucoup plus large, il s'est mis à signifier beaucoup plus de choses qu'auparavant au point qu'il n'y a pas de moyen de déduire lesquelles de ces caractéristiques sont nécessaires et suffisantes pour définir une Mary Sue.

Certaines des controverses :
  • Est-ce que les Sues n'apparaissent qu'en fanfiction, ou est-ce que les Sues Canon sont permises ?
  • Peut-on avoir une Sue masculine ?
  • Est-ce que tous les avatars de l'auteur sont des Sues, même si elles sont bien écrites, réalistes, et ne prennent pas le pas sur l'histoire - et est-ce que toutes les Sues sont nécessairement des insertions de l'auteur ?
  • Est-ce que la partie la plus importante est comment l'auteur dé-protagoniste chaque autre personnage dans le but de rendre sa Sue encore plus éblouissante ?
  • Si vous avez un personnage impossiblement compétent avec une histoire de fond cool et une personnalité idéalisée, et s'il parvient à être agréable pour la plupart de l'audience, est-il toujours une Mary Sue, est-ce que le fait d'être une Mary Sue dépend du dégoût qu'on a du personnage à cause de sa désagréable perfection ?

Voir ces articles pour des tentatives de définir certains groupes de Caractéristiques Communes des Mary Sue :

Voir aussi Mary Sue Tropes

Quelques systèmes ont émergés pour classifier les personnages de type Mary Sue, le plus populaire d'entre eux étant une variation du système de Marques de Caractérisation. Par exemple, une sorcière Gothique qui est aussi une dragonne pourrait être labellisée en tant que Gothique!Sorcière!Dragonne!Sue. Alternativement, on pourrait faire référence à quelque chose comme (insérer la plus grosse caractéristique ici)-Sue, mais cela ne permet pas de prendre en compte beaucoup d'éléments. Il y a aussi quelques tests sur Internet pour déterminer rapidement si un personnage est surdosé avec les caractéristiques communes des Mary Sue (peut-être avec quelques indications sur la structure sous-jacente de la Sue.)

Voir Caractéristiques Communes des Mary Sue pour les tropismes superficiels qui sont impliqués dans beaucoup de fictions Mary Sue, mais ne l'évoquent pas immédiatement. Voir aussi Marty Stu, qui traite le sujet sur le point de vue d'une perspective masculine. Pour une courte explication des personnages Mary Sue hors fanfiction, voir Canon Sue. Voir aussi Possession Sue (quand un personnage existant dans le canon est dévié vers une Sue) et Copy Cat Sue (quand un personnage est une copie flagrante d'un personnage canon). Voir Mary Sue Classic pour la trame d'intrigue extrêmement commune que le personnage utilise souvent. Enfin, pour les personnages qui évoquent souvent ce tropisme (mais peuvent ne pas en être d'entrées correctes), voir Magical Girlfriend, Tsundere, Yamato Nadeshiko, A God Am I, MacGuffin Girl, et Original Character.

Interprétations de Mary Sue

Comme mentionné plus haut, il y a de nombreuses interprétations de ce qui constitue ou non une Mary Sue. Dans ce sens, Mary Sue n'est pas tant un tropisme qu'un nom de marque, son usage étant déterminé à la fois par l'écrivain et le lecteur. Il n'est pas limité en usage, étant appliqué à tous les personnages indifféremment du genre, du rôle ou de l'espèce. Parfois des groupes, organisations ou même sociétés entières sont étiquetées comme étant des Mary Sue. Ceci est une liste de quelques interprétations. Elles sont présentes pour proposer un aperçu de ce pourquoi les gens peuvent appeler un personnage Mary Sue.

Mary Sue en tant que Protagoniste que l'on N'Aime Pas

Un usage étendu de façon alarmante du terme, et une raison pour laquelle beaucoup de gens ressentent que le terme a perdu le quelconque sens qu'il avait auparavant. Il y a beaucoup de raisons quant à pourquoi son usage est si commun. Evidemment, au fur et à mesure que les diatribes et les moqueries sur le phénomène de la Mary Sue ont été connues dans le fandom, il est devenue bien plus simple de lancer le terme comme un appeau à diatribe. Le fait que beaucoup des autres définitions soient très subjectives n'aide pas.

Les gens qui accusent les personnages d'être des Mary Sue mentionnent rarement la définition qu'ils utilisent. La meilleure façon de le déterminer est de vérifier si leurs justifications pour la Sue-té du personnage sont toutes basées sur de l'extrapolation, une interprétation alternative du personnage, une mauvaise représentation des sources ou une accentuation des points Négatifs. Si vous décrivez un personnage hors fanfiction comme une Sue Canon, vous serez heureux si personne ne vous accuse d'utiliser cette définition du terme.

Mary Sue en tant que Personnage Mal Ecrit

En relation avec la section précédente, cette interprétation postule qu'une Mary Sue est simplement un personnage qui brise la Fr/{{Trêve de l'Incrédulité}} parce qu'il porte des éléments improbables, contradictoires et même paradoxaux tout en étant écrit d'une manière incohérente. Il doit être noté que presque aucun écrivain ne le fait intentionnellement, et que ceux qui le font feront usuellement le même type d'erreur avec les autres personnages également. A cause du focus sur le personnage, cependant, un personnage tendra à en accumuler plus que les autres. Cet usage n'est généralement fait qu'en fanfiction, puisque la base de l'histoire est différent de celle de la source.

Mary Sue en tant que Personnage Cliché

Draven, orphelin et abusé depuis l'enfance, découvre qu'il est l'Élu destiné à renverser l'Empire avec un nouveau pouvoir qui lui est unique, et même dans sa propre famille, il est spécial. Et il porte un katana quand il ne vient pas tout bonnement d'Asie de l'Est. Observez alors que soudainement, il est déclaré Mary Sue uniquement pour son passé. Tristement, c'est un autre usage lié aux deux autres ci-dessus (principalement "protagonistes que l'on n'aime pas") qui a entraîné le fait que le mot perde son sens original. Beaucoup de litmus tests listeront les caractéristiques que l'auteur du test n'aime tout simplement pas voir utilisées en fiction, et essaieront de les éliminer tout à fait de la fiction en les listant comme faisant partie des [Common Mary Sue Traits caractéristiques communes des Mary Sue]], dans l'espoir qu'elles disparaîtraient de la fiction alors que les gens craignant l'étiquette de "Mary Sue" l'éviteront délibérément.

Essentiellement, cela amène à traiter les symptômes plutôt que la maladie. Eviter cela ne résultera qu'en une Anti-Sue.


Tropismes utilisant Mary Sue (non-traduits) :