Follow TV Tropes

Following

Fr / Navet

Go To

https://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/xkcd_nanar.png
Ironiquement, même "Au Temps de la Guerre des Étoiles" a suffisamment de bons points pour ne pas être considéré comme un navet.
Advertisement:

Les Navets sont les œuvres à la plus déplorable qualité d'écriture ; celles qui n'attirent pas le moindre réel public. Essayer de noter la valeur de celles-ci est comme essayer de mesurer la profondeur d'un trou noir : elle est inexistante.

Tout du moins, c'est ce qu'ont conclu tous ceux qui ont lu/visionné/écouté/testé l'une d'entre elles. L'œuvre en question est exécrable, et ne l'est pas seulement de par son contenu malaisant ou offensant. Il n'existe à son propos aucune opinion positive, passée ou présente, et elle n'est en rien considérable comme un Plaisir Coupable ou un Nanar.

De telles œuvres peuvent être identifiées par les critères suivants :

  • L'œuvre dans son ensemble est indéniablement ignoble selon les standards du média en question, de mauvaise qualité sur tous les points : l'écriture, l'aspect graphique, la narration, et ainsi de suite.
  • Advertisement:
  • L'œuvre a un public négligeable, et, si elle est produite en vue d'un profit, fait peu de ventes.
  • L'œuvre a été décriée par de nombreuses critiques pour sa mauvaise qualité. Ses défauts ont été parodiés par un certain nombre d'autres médias, et elle est même parfois une source populaire de moquerie au sein de la pop-culture.

Certains exemples réels sont listés dans [Idiot Programming] et [The Alleged Car]. Les œuvres populaires, volontairement mauvaises, ou les épisodes et chapitres individuels n'ont pas leur place ici.


Advertisement:

Exemples :

Films
  • L'adaptation cinématographique d' Astérix aux Jeux Olympiques est presque légendaire dans sa médiocrité parmi les adaptations de la bande dessinée de René Goscinny et Albert Uderzo et parmi les adaptations live de bandes dessinées franco-belges, un sous-genre cinématographique déjà réputé pour ses films de qualité très discutable. Outre son manque de respect total pour la source d'origine dont elle ne reprend quasiment que le nom, le film possède une histoire insipide et pas drôle, un jeu d'acteur catastrophique, des références qui sortent de nulle part, des effets spéciaux hideux dignes des cinématiques d'un jeu PlayStation 2, et va même jusqu'à commettre l'affront de reléguer Astérix et Obélix, les deux personnages principaux de la BD, au second plan. A la place, on a Benoît Poelvoorde et Alain Delon, qui sont crédités comme jouant les rôles de Brutus et Jules César, alors qu'en réalité, il ne font que se jouer eux-même. Le film a été massacré par la critique et le public dès sa sortie, apparaissant dans le classement des pires films d'Allociné et SensCritique et ne remboursant même pas son budget astronomique de 78 millions d'euros. Ce film a tellement entaché la réputation de la franchise et de son dessinateur principal que l'adaptation suivante, Asterix et Obélix: Au service secret de sa majesté, sera un échec commercial retentissant. A ce jour, aucune adaptation en live-action d' Astérix n'est prévue.
  • Tout comme les autres films de Seltzer and Friedberg, Disaster Movie prouve que ses créateurs ne distinguent aucunement la différence entre parodier quelque chose et le réferencer, ne font aucune recherche plus poussée que les bande-annonces des films referencés, et se contentent d'enchaîner des références insipides et démodées à la culture pop. Le reste ne consiste qu'en des gags réccurrents interminables dénués d'humour dès la première instance. Ce qui rend Disaster Movie particulièrement horrible est le fait qu'il va encore plus loin dans cette démarche : l'humour est encore plus affligeant, le scénario encore plus fade, les effets encore plus bas de gamme. Le film a atteint la première place du classement des pires films d'IMDb en moins d'une journée et fait un énorme bide au box-office.

Jeux de Société

  • FATAL est, sans aucun doute, le roi des RPG pourris. Le livre de règles comporte 900 pages remplies de mécanismes capillotractés, de statistiques vaguement définies, de concepts absurdes et d'un mépris de la décence humaine. Par exemple, un des jets les plus simples du jeu est 4d100/2-1. Oui, lancez un dé à 100 faces 4 fois, faites la somme, divisez par deux et ajoutez un… pour chacune des dix-sept caractéristiques. La création de personnages est ultra-longue notamment parce que chaque caractéristique est divisée en 4 sous-caractéristiques (plus de cent jets de dés) et demande même un jet de 1d10,000,000. Le vulgaire et l'injurieux sont omniprésents, les créateurs disant souvent que c'est soit de l'"humour polémique", soit que leurs règles reflètent la réalité historique ou mythologique (ce qui est faux). Les compétences sont aussi utiles et intelligentes (uriner) qu'elles sont de bon goût (faire pousser des fruits avec ses parties génitales). Le nombre de règles est absurde et rend le jeu plus difficile et prise de tête que nécessaire : pour calculer les résultats du sexe, le joueur doit résoudre des équations du second degré. Cerise sur le gâteau, le jeu est plein à ras-bord de Sous-Entendus Malheureux, comprenant misogynie, racisme, viols…

Jeux Vidéo

  • Color a Dinosaur est un jeu NES qui réussit l'exploit de décevoir son public cible d'enfants de 3 à 6 ans. Il ne comprend que 16 images pouvant être coloriées avec un total de 3 couleurs, et ne permet même pas de sauvegarder. Même si la NES n'est pas la plateforme idéale pour un jeu de coloriage, il est clair qu'aucun effort n'a été fait ici, en particulier lorsque comparé aux versions de KidPix ou MS Paint de l'époque.
  • The Slaughtering Grounds est un FPS déplorable, rempli de bugs tels qu'un avion volant de côté, aux graphismes hideux et parfois même volés (les effusions de sang par exemple ont non seulement une transparence mal gérée, mais proviennent également directement de Google Images), dont la musique agaçante tourne en boucle, et qui introduit des éléments de gameplay absurdes, comme le fait que les munitions ramassées ne rechargent que l'arme actuellement en main. Suite aux réactions extrêmement négatives des joueurs, les développeurs ont eu recours à des méthodes plus que discutables, comme censurer les avis négatifs sur leur forum Steam, poster de fausses critiques positives sur la page du jeu, ou même faire retirer les tests vidéos négatifs pour "atteinte au copyright".

Alternative Title(s): So Bad Its Horrible

Top

How well does it match the trope?

Example of:

/

Media sources:

/

Report