Follow TV Tropes

Following

History FrMemes / Politique

Go To



Les personnalités politiques sont une source inépuisable de [[Fr/MutationMemetique mèmes]], ce qui n'est pas vraiment surprenant étant donné [[Fr/DidIJustSayThatOutLoud le genre de phrases qui ont tendance à leur échapper]].

Lorsque vous ajoutez un mème sur cette page, n'oubliez pas de lui ajouter une note d'explication.[[labelnote:Explication]]Comme ça, oui.[[/labelnote]]

to:

Les personnalités politiques sont une source inépuisable de [[Fr/MutationMemetique mèmes]], ce qui n'est pas vraiment surprenant étant donné [[Fr/DidIJustSayThatOutLoud le genre de phrases qui ont tendance à leur échapper]].

Lorsque vous ajoutez un mème sur cette page, n'oubliez pas de lui ajouter une note d'explication.[[labelnote:Explication]]Comme ça, oui.[[/labelnote]]



[[folder:Politique française]]

* François Asselineau :
** "Conaissez-vous l'UPR ?" [[labelnote:Explication]]Une phrase utilisée par les militants de l'Union Populaire Républicaine, régulièrement détournée afin de caricaturer leur communication jugée "agressive".[[/labelnote]]
** "Le parti qui monte malgré le silence des médias" [[labelnote:Explication]]Le slogan de l'UPR lors des présidentielles de 2017, lui aussi régulièrement repris afin de tourner en dérision la communciation des militants.[[/labelnote]]

* Édouard Balladur :
** "Je vous demande de vous arrêter !" [[labelnote:Explication]]Une phrase prononcée par Balladur, alors Premier Ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, en réponse aux huées de ses partisans, après avoir annoncé qu'il ne serait pas porté au second tour. Ladite phrase fut massivement reprise par la culture populaire, des ''[[FrSerie/LesGuignolsDeLInfo Guignols de l'Info]]'' jusqu'à ''FrJeuVideo/CallOfDutyBlackOpsII''.[[/labelnote]]

to:

[[folder:Politique française]]

* François Asselineau :
** "Conaissez-vous l'UPR ?" [[labelnote:Explication]]Une phrase utilisée par les militants de l'Union Populaire Républicaine, régulièrement détournée afin de caricaturer leur communication jugée "agressive".[[/labelnote]]
** "Le parti qui monte malgré le silence des médias" [[labelnote:Explication]]Le slogan de l'UPR lors des présidentielles de 2017, lui aussi régulièrement repris afin de tourner en dérision la communciation des militants.[[/labelnote]]

* Édouard Balladur :
** "Je vous demande de vous arrêter !" [[labelnote:Explication]]Une phrase prononcée par Balladur, alors Premier Ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, en réponse aux huées de ses partisans, après avoir annoncé qu'il ne serait pas porté au second tour. Ladite phrase fut massivement reprise par la culture populaire, des ''[[FrSerie/LesGuignolsDeLInfo Guignols de l'Info]]'' jusqu'à ''FrJeuVideo/CallOfDutyBlackOpsII''.[[/labelnote]]



** "Mangez des pommes" [[labelnote:Explication]]Le slogan officieux de la campagne de Chirac en 1995 ; celui-ci ne manquait pas de rappeler son appréciation pour ce fruit, et après avoir mis un pommier en couverture de son livre ''La France pour Tous'', qu'il justifia en interview d'un "J'aime les pommes", chaque rencontre et réunion du RPR s'accompagna d'une distribution de pommes et de cidre.[[/labelnote]]
** "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale." [[labelnote:Explication]]Le 21 avril 1997, Jacques Chirac annonce au cours d'une allocution sa décision de procéder à un dissolution parlementaire. Cette phrase, qui ouvre son discours, est souvent ressortie pour se moquer de mauvaises décisions politiques, ou lorsque quelqu'un se prépare à faire une annonce importante.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]." [[labelnote:Explication]]Un Fr/{{sinoclone}} basé sur la citation précédente, afin de l'appliquer à des situations spécifiques.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]. Dans l'acide." [[labelnote:Explication]]Une reprise de la citation de Chirac où le mot "dissoudre" est interprété littéralement.[[/labelnote]]

* François Fillon :
** "Rends l'argent." [[labelnote:Explication]]Suite à l'[[https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon affaire Fillon]], un scandale politique impliquant un détournement de biens publics à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, la phrase "Rends l'argent" est devenue particulièrement répandue, en particulier alors que François Fillon persistait à faire campagne malgré les accusations en question. Celle-ci est devenue une réponse fréquente à la plupart de ses déclarations, et de nombreuses images et détournements ont été créés autour ; une des variantes les plus répandues consiste à représenter Fillon la retrouvant dans des endroits incongrus.[[/labelnote]]

* Valéry Giscard d'Estaing :
** "Au revoir." [[labelnote:Explication]]La phrase concluant le dernier discours de VGE avant son départ du Palais de l'Élysée. Celle-ci est notable pour avoir été prononcée après un long silence, et suivie par un plan de près d'une minute durant lequel celui-ci se lève et quitte la salle.[[/labelnote]]

* François Hollande :
** Flanby [[labelnote:Explication]]Un surnom populaire, supposément né d'une comparaison faite par l'avocat Arnaud Montebourg en 2003, qui déclarait que "Hollande, c'est Flanby" en référence à l'aspect mou et flageolant du fameux dessert.[[/labelnote]]
** "Be you, be proud of you, because you can be do what we want to do." [[labelnote:Explication]]Lors d'un discours prononcé aux Philippines en 2015, Hollande a maladroitement articulé cette phrase à l'anglais approximatif, lui valant de nombreuses moqueries, et même à des reprises musicales.[[/labelnote]]

to:

** "Mangez des pommes" [[labelnote:Explication]]Le slogan officieux de la campagne de Chirac en 1995 ; celui-ci ne manquait pas de rappeler son appréciation pour ce fruit, et après avoir mis un pommier en couverture de son livre ''La France pour Tous'', qu'il justifia en interview d'un "J'aime les pommes", chaque rencontre et réunion du RPR s'accompagna d'une distribution de pommes et de cidre.[[/labelnote]]
** "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale." [[labelnote:Explication]]Le 21 avril 1997, Jacques Chirac annonce au cours d'une allocution sa décision de procéder à un dissolution parlementaire. Cette phrase, qui ouvre son discours, est souvent ressortie pour se moquer de mauvaises décisions politiques, ou lorsque quelqu'un se prépare à faire une annonce importante.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]." [[labelnote:Explication]]Un Fr/{{sinoclone}} basé sur la citation précédente, afin de l'appliquer à des situations spécifiques.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]. Dans l'acide." [[labelnote:Explication]]Une reprise de la citation de Chirac où le mot "dissoudre" est interprété littéralement.[[/labelnote]]

* François Fillon :
** "Rends l'argent." [[labelnote:Explication]]Suite à l'[[https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon affaire Fillon]], un scandale politique impliquant un détournement de biens publics à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, la phrase "Rends l'argent" est devenue particulièrement répandue, en particulier alors que François Fillon persistait à faire campagne malgré les accusations en question. Celle-ci est devenue une réponse fréquente à la plupart de ses déclarations, et de nombreuses images et détournements ont été créés autour ; une des variantes les plus répandues consiste à représenter Fillon la retrouvant dans des endroits incongrus.[[/labelnote]]

* Valéry Giscard d'Estaing :
** "Au revoir." [[labelnote:Explication]]La phrase concluant le dernier discours de VGE avant son départ du Palais de l'Élysée. Celle-ci est notable pour avoir été prononcée après un long silence, et suivie par un plan de près d'une minute durant lequel celui-ci se lève et quitte la salle.[[/labelnote]]

* François Hollande :
** Flanby [[labelnote:Explication]]Un surnom populaire, supposément né d'une comparaison faite par l'avocat Arnaud Montebourg en 2003, qui déclarait que "Hollande, c'est Flanby" en référence à l'aspect mou et flageolant du fameux dessert.[[/labelnote]]
** "Be you, be proud of you, because you can be do what we want to do." [[labelnote:Explication]]Lors d'un discours prononcé aux Philippines en 2015, Hollande a maladroitement articulé cette phrase à l'anglais approximatif, lui valant de nombreuses moqueries, et même à des reprises musicales.[[/labelnote]]



** "JEANNE ! AU SECOURS !" [[labelnote:Explication]]Lors de l'hommage à Jeanne d'Arc du 1er mai 2015, Jean-Marie Le Pen a hurlé cette phrase après avoir déposé sa gerbe de lys devant la statue de l'héroïne.[[/labelnote]]

to:

** "JEANNE ! AU SECOURS !" [[labelnote:Explication]]Lors de l'hommage à Jeanne d'Arc du 1er mai 2015, Jean-Marie Le Pen a hurlé cette phrase après avoir déposé sa gerbe de lys devant la statue de l'héroïne.[[/labelnote]]



** "Ils sont là ! Ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux !" [[labelnote:Explication]]Lors du débat présidentiel de 2017, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade singeant la "paranoïa" d'Emmanuel Macron vis-à-vis des nationalistes, dans une imitation théâtrale de la série ''[[FrSerie/TheInvaders Les Envahisseurs]]'', concluant le tout par un éclat de rire.[[/labelnote]]
** Le graphique de Marine [[labelnote:Explication]]Lors du débat du 20 mars 2017, Marine Le Pen a montré à la caméra un graphique imprimé sur une feuille A4, censé prouver l'impact négatif de l'euro sur la production industrielle. Bien évidement, [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/900/eab.jpg De nombreux]] [[https://pbs.twimg.com/media/C7ZR9yNXkAUjj5Q.jpg détournements]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/905/804.jpg s'en sont]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/910/59b.jpg ensuivis]].[[/labelnote]]

to:

** "Ils sont là ! Ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux !" [[labelnote:Explication]]Lors du débat présidentiel de 2017, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade singeant la "paranoïa" d'Emmanuel Macron vis-à-vis des nationalistes, dans une imitation théâtrale de la série ''[[FrSerie/TheInvaders Les Envahisseurs]]'', concluant le tout par un éclat de rire.[[/labelnote]]
** Le graphique de Marine [[labelnote:Explication]]Lors du débat du 20 mars 2017, Marine Le Pen a montré à la caméra un graphique imprimé sur une feuille A4, censé prouver l'impact négatif de l'euro sur la production industrielle. Bien évidement, [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/900/eab.jpg De nombreux]] [[https://pbs.twimg.com/media/C7ZR9yNXkAUjj5Q.jpg détournements]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/905/804.jpg s'en sont]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/910/59b.jpg ensuivis]].[[/labelnote]]



** "PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET !" [[labelnote:Explication]]Un cri de ralliement hurlé par Macron en clôture de son discours du 10 décembre 2016. S'en sont ensuivis de nombreux montages et parodies, beaucoup jouant sur des rimes en "é" ou des images de personnages hurlant les bras ouverts.[[/labelnote]]
** "C'est de la poudre de Perlimpinpin." [[labelnote:Explication]]Une expression désuète employée par Macron lors du débat présidentiel du second tour pour qualifier les mesures de Marine Le Pen.[[/labelnote]]
** "Nous sommes la nation française." [[labelnote:Explication]]Lors de son discours de vux le 31 décembre 2017, Macron a intimé au français, face aux doutes et aux drames, de ne pas oublier que "nous sommes la nation française". Cette phrase a ensuite été reprise de manière ironique, pour relativiser tous les problèmes possibles et imaginables.[[/labelnote]]
** "Tu m'appelles Monsieur le Président de la République." [[labelnote:Explication]]Durant les commémorations du 18 juin, un adolescent a interpellé Emmanuel Macron d'un "Ça va Manu ?". Celui-ci l'a recadré sèchement, en lui intimant de l'appeler "Monsieur le Président de la République, ou Monsieur". Cette réponse, considérée par beaucoup comme assez méprisante, a été beaucoup reprise, souvent en l'adaptant à d'autres personnalités et personnages fictifs, ou en la plaçant dans des contextes incongrus.[[/labelnote]]
** Pose ton Macron [[labelnote:Explication]]Une série de détournements de [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/963/a96.jpg_large la pose]] prise par Emmanuel Macron lors de la finale de la Coupe du Monde de football de 2018, le représentant [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/978/fbd.jpg dans]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/110/b66.jpg diverse]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/986/6e6.jpg_large situations]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/111/147.jpg_large incongrues]].[[/labelnote]]

* Jean-Luc Mélenchon :
** L'hologramme de Mélenchon [[labelnote:Explication]]Le 5 février 2017, Mélenchon tint une conférence simultanément à Lyon et à Paris via l'utilisation d'un hologramme ; l'évènement fut sujet à [[https://pbs.twimg.com/media/C1-sLI8WQAAJYyr.jpg plusieurs]] [[https://pbs.twimg.com/media/C3CoJ_PXcAE7g2i.jpg détournements]].[[/labelnote]]
** "Can't Stenchon the Mélenchon" [[labelnote:Explication]]Une phrase dérivée du slogan américain "Can't Stump the Trump", née sur les forums du site [=JeuxVideo.com=] suite à des sondages montrant une nette préférence pour Mélenchon parmi ses utilisateurs, malgré sa réputation d'être majoritairement dominé par des opinions d'extrême-droite.[[/labelnote]]
** [=#MelenchonReaction=] [[labelnote:Explication]]Une [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/001/234/858/d40.gif image GIF]] tirée d'une interview donnée par Mélenchon sur Europe 1 en mars 2017, dans laquelle celui-ci réagit avec une expression choquée et incrédule.[[/labelnote]]
** [=#PoseTonMélenchon=] [[labelnote:Explication]]Durant une perquisition à son domicile, Jean-Luc Mélenchon s'est mis a hurler de rage sur le policier gardant la porte. [[https://i.imgur.com/6PZAOvr.jpg Une photo de l'altercation en particulier]] le montre crier en pointant du doigt l'officier penaud ; beaucoup se sont amuser à légender celle-ci, en imaginant ce qu'il pouvait être en train de lui reprocher.[[/labelnote]]

to:

** "PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET !" [[labelnote:Explication]]Un cri de ralliement hurlé par Macron en clôture de son discours du 10 décembre 2016. S'en sont ensuivis de nombreux montages et parodies, beaucoup jouant sur des rimes en "é" ou des images de personnages hurlant les bras ouverts.[[/labelnote]]
** "C'est de la poudre de Perlimpinpin." [[labelnote:Explication]]Une expression désuète employée par Macron lors du débat présidentiel du second tour pour qualifier les mesures de Marine Le Pen.[[/labelnote]]
** "Nous sommes la nation française." [[labelnote:Explication]]Lors de son discours de vux le 31 décembre 2017, Macron a intimé au français, face aux doutes et aux drames, de ne pas oublier que "nous sommes la nation française". Cette phrase a ensuite été reprise de manière ironique, pour relativiser tous les problèmes possibles et imaginables.[[/labelnote]]
** "Tu m'appelles Monsieur le Président de la République." [[labelnote:Explication]]Durant les commémorations du 18 juin, un adolescent a interpellé Emmanuel Macron d'un "Ça va Manu ?". Celui-ci l'a recadré sèchement, en lui intimant de l'appeler "Monsieur le Président de la République, ou Monsieur". Cette réponse, considérée par beaucoup comme assez méprisante, a été beaucoup reprise, souvent en l'adaptant à d'autres personnalités et personnages fictifs, ou en la plaçant dans des contextes incongrus.[[/labelnote]]
** Pose ton Macron [[labelnote:Explication]]Une série de détournements de [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/963/a96.jpg_large la pose]] prise par Emmanuel Macron lors de la finale de la Coupe du Monde de football de 2018, le représentant [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/978/fbd.jpg dans]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/110/b66.jpg diverse]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/986/6e6.jpg_large situations]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/111/147.jpg_large incongrues]].[[/labelnote]]
** Traverser la rue [[labelnote:Explication]]Lors d'une discussion avec un chercheur d'emploi, Emmanuel Macron déclara à celui-ci "je traverse la rue et je vous en trouve". "Traverser la rue" est depuis régulièrement utilisé en tant que conseil sarcastique pour les personnes cherchant du travail.
[[/labelnote]]

* Jean-Luc Mélenchon :
** L'hologramme de Mélenchon [[labelnote:Explication]]Le 5 février 2017, Mélenchon tint une conférence simultanément à Lyon et à Paris via l'utilisation d'un hologramme ; l'évènement fut sujet à [[https://pbs.twimg.com/media/C1-sLI8WQAAJYyr.jpg plusieurs]] [[https://pbs.twimg.com/media/C3CoJ_PXcAE7g2i.jpg détournements]].[[/labelnote]]
** "Can't Stenchon the Mélenchon" [[labelnote:Explication]]Une phrase dérivée du slogan américain "Can't Stump the Trump", née sur les forums du site [=JeuxVideo.com=] suite à des sondages montrant une nette préférence pour Mélenchon parmi ses utilisateurs, malgré sa réputation d'être majoritairement dominé par des opinions d'extrême-droite.[[/labelnote]]
** [=#MelenchonReaction=] [[labelnote:Explication]]Une [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/001/234/858/d40.gif image GIF]] tirée d'une interview donnée par Mélenchon sur Europe 1 en mars 2017, dans laquelle celui-ci réagit avec une expression choquée et incrédule.[[/labelnote]]
** [=#PoseTonMélenchon=] [[labelnote:Explication]]Durant une perquisition à son domicile, Jean-Luc Mélenchon s'est mis a hurler de rage sur le policier gardant la porte. [[https://i.imgur.com/6PZAOvr.jpg Une photo de l'altercation en particulier]] le montre crier en pointant du doigt l'officier penaud ; beaucoup se sont amuser à légender celle-ci, en imaginant ce qu'il pouvait être en train de lui reprocher.[[/labelnote]]



** Poutou de dos [[labelnote:Explication]][[https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2017/04/5afb96f1-12ed-4b6c-9423-ec689670b406/640_meapoutou.jpg Une image de Poutou regardant derrière lui]], issue du débat du 4 avril 2017. Beaucoup se sont amusés à imaginer ce que celui-ci disait aux membres de son équipe.[[/labelnote]]

to:

** Poutou de dos [[labelnote:Explication]][[https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2017/04/5afb96f1-12ed-4b6c-9423-ec689670b406/640_meapoutou.jpg Une image de Poutou regardant derrière lui]], issue du débat du 4 avril 2017. Beaucoup se sont amusés à imaginer ce que celui-ci disait aux membres de son équipe.[[/labelnote]]



** Raffarinades [[labelnote:Explication]]Un terme devenu très populaire dans le milieu de la presse française, désignant les phrases imagées, pompeuses, creuses, et [[Fr/MarechalDeLaPalice tautologiques]] que le Premier Ministre avait l'habitude de prononcer. Les termes "hollandade" et "macronade" seront plus tard également construits sur le même modèle, bien que moins fréquents.[[/labelnote]]
*** "Win the yes needs the no to win against the no." [[labelnote:Explication]]Une raffarinade à l'anglais approximatif concernant le traité de Rome de 2004, tentant maladroitement de traduire "Le oui a besoin du débat pour gagner".[[/labelnote]]

to:

** Raffarinades [[labelnote:Explication]]Un terme devenu très populaire dans le milieu de la presse française, désignant les phrases imagées, pompeuses, creuses, et [[Fr/MarechalDeLaPalice tautologiques]] que le Premier Ministre avait l'habitude de prononcer. Les termes "hollandade" et "macronade" seront plus tard également construits sur le même modèle, bien que moins fréquents.[[/labelnote]]
*** "Win the yes needs the no to win against the no." [[labelnote:Explication]]Une raffarinade à l'anglais approximatif concernant le traité de Rome de 2004, tentant maladroitement de traduire "Le oui a besoin du débat pour gagner".[[/labelnote]]



** "Casse-toi pov' con !" [[labelnote:Explication]]Lors du Salon de l'Agriculture de 2008, un visiteur refusa une poignée de main de Sarkozy, déclarant "Touche-moi pas, tu me salis", ce à quoi Sarkozy répondit "Casse-toi pauv' con". La phrase fut reprise autant par la culture populaire que par ses opposants politiques.[[/labelnote]]
** Sarkozy y était. [[labelnote:Explication]]Sarkozy a posté sur Facebook une photo de lui en train de donner des coups de pioche dans le Mur de Berlin, déclarant qu'il était présent le jour de la chute. Cependant, certains journalistes ont découvert que la photo avait en réalité été prise un jour plus tard. Certains internautes ont en réponse créé [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/033/714/h-20-1783644-1257844482.jpg d'autres]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/040/029/degaulle_lib__paris_26_aout_44_ns.jpg images]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/026/400/46221382.jpg illustrant]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/365/731/9f6.jpg son]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/042/MLK.jpg "glorieux"]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/047/NicoLune.jpg passé]].[[/labelnote]]
** Double ration de frites [[labelnote:Explication]]Sarkozy, lors d'un meeting durant lequel il abordait la question du menu des cantines scolaires pour les enfants musulmans, a proposé de servir aux enfants qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites", déclaration qui fut considérée par beaucoup comme absurde.[[/labelnote]]

to:

** "Casse-toi pov' con !" [[labelnote:Explication]]Lors du Salon de l'Agriculture de 2008, un visiteur refusa une poignée de main de Sarkozy, déclarant "Touche-moi pas, tu me salis", ce à quoi Sarkozy répondit "Casse-toi pauv' con". La phrase fut reprise autant par la culture populaire que par ses opposants politiques.[[/labelnote]]
** Sarkozy y était. [[labelnote:Explication]]Sarkozy a posté sur Facebook une photo de lui en train de donner des coups de pioche dans le Mur de Berlin, déclarant qu'il était présent le jour de la chute. Cependant, certains journalistes ont découvert que la photo avait en réalité été prise un jour plus tard. Certains internautes ont en réponse créé [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/033/714/h-20-1783644-1257844482.jpg d'autres]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/040/029/degaulle_lib__paris_26_aout_44_ns.jpg images]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/026/400/46221382.jpg illustrant]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/365/731/9f6.jpg son]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/042/MLK.jpg "glorieux"]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/047/NicoLune.jpg passé]].[[/labelnote]]
** Double ration de frites [[labelnote:Explication]]Sarkozy, lors d'un meeting durant lequel il abordait la question du menu des cantines scolaires pour les enfants musulmans, a proposé de servir aux enfants qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites", déclaration qui fut considérée par beaucoup comme absurde.[[/labelnote]]



[[folder:Politique étrangère]]

to:

[[folder:Politique étrangère]]



** "Ed Balls" [[labelnote:Explication]]Le premier tweet d'Ed Balls Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme, après que celui-ci ait confondu la barre de recherche et le champ "écrire un tweet". La date du tweet, le 28 avril, a depuis été surnommé "Ed Balls Day" par la twittosphère britannique.[[/labelnote]]

to:

** "Ed Balls" [[labelnote:Explication]]Le premier tweet d'Ed Balls Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme, après que celui-ci ait confondu la barre de recherche et le champ "écrire un tweet". La date du tweet, le 28 avril, a depuis été surnommé "Ed Balls Day" par la twittosphère britannique.[[/labelnote]]



** Mariano Rajoy [[labelnote:Explication]]Un ministre espagnol principalement connu pour sa propension à prononcer ses phrases de travers.[[/labelnote]]
*** "Los españoles son muy españoles y mucho españoles." [[labelnote:Traduction]]"Les espagnols sont très espagnols et beaucoup espagnols."[[/labelnote]]
*** "Somos sentimientos y tenemos seres humanos." [[labelnote:Traduction]]"Nous sommes des sentiments et nous avons des êtres humains."[[/labelnote]]

* [[AC:Politique étasunienne]]
** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet d'un point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]
** "YES WE CAN !" [[labelnote:Explanation]]Le slogan de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle de 2008.[[/labelnote]]
** "Merci Obama !" [[labelnote:Explication]]Une phrase sarcastique liée au fait que les conservateurs ont tendance à blâmer Barack Obama pour ''tout'' ce qui va mal. Il en devient parfois difficile de savoir lorsqu'elle est utilisé ironiquement ou non.[[/labelnote]]
** covfefe [[labelnote:Explication]]Un des tweets écrits par Donald Trump commençant comme une critique de la presse se terminait abruptement par le mot "covfefe" (probablement supposé être "coverage", bien que même sans cette faute, il manquerait un bout de phrase) ; le tweet est resté en ligne près de 6 heures avant d'être supprimé. Devenu un [[Fr/AscendedMeme Mème Promu]] lorsque fut proposé le [[https://www.numerama.com/politique/266280-covfefe-act-le-projet-de-loi-qui-veut-rendre-trump-responsable-de-ses-tweets.html COVFEFE Act]] ([[Fr/FunWithAcronyms Communications Over Various Feeds Electronically for Engagement]]), visant à officiellement archiver les tweets présidentiels.[[/labelnote]]
** Trump et le Pape François [[labelnote:Explication]]Le Pape Francis affiche une expression déprimée sur [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/258/372/0da.jpeg cette photo]] prise lors de la première visite de Donald Trump au Vatican. Les tenues à l'apparence funéraire de la famille de Trump ne font qu'ajouter à l'austérité de la scène.[[/labelnote]]

to:

** Mariano Rajoy [[labelnote:Explication]]Un ministre espagnol principalement connu pour sa propension à prononcer ses phrases de travers.[[/labelnote]]
*** "Los españoles son muy españoles y mucho españoles." [[labelnote:Traduction]]"Les espagnols sont très espagnols et beaucoup espagnols."[[/labelnote]]
*** "Somos sentimientos y tenemos seres humanos." [[labelnote:Traduction]]"Nous sommes des sentiments et nous avons des êtres humains."[[/labelnote]]

* [[AC:Politique étasunienne]]
** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet d'un point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]
** "YES WE CAN !" [[labelnote:Explanation]]Le slogan de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle de 2008.[[/labelnote]]
** "Merci Obama !" [[labelnote:Explication]]Une phrase sarcastique liée au fait que les conservateurs ont tendance à blâmer Barack Obama pour ''tout'' ce qui va mal. Il en devient parfois difficile de savoir lorsqu'elle est utilisé ironiquement ou non.[[/labelnote]]
** covfefe [[labelnote:Explication]]Un des tweets écrits par Donald Trump commençant comme une critique de la presse se terminait abruptement par le mot "covfefe" (probablement supposé être "coverage", bien que même sans cette faute, il manquerait un bout de phrase) ; le tweet est resté en ligne près de 6 heures avant d'être supprimé. Devenu un [[Fr/AscendedMeme Mème Promu]] lorsque fut proposé le [[https://www.numerama.com/politique/266280-covfefe-act-le-projet-de-loi-qui-veut-rendre-trump-responsable-de-ses-tweets.html COVFEFE Act]] ([[Fr/FunWithAcronyms Communications Over Various Feeds Electronically for Engagement]]), visant à officiellement archiver les tweets présidentiels.[[/labelnote]]
** Trump et le Pape François [[labelnote:Explication]]Le Pape Francis affiche une expression déprimée sur [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/258/372/0da.jpeg cette photo]] prise lors de la première visite de Donald Trump au Vatican. Les tenues à l'apparence funéraire de la famille de Trump ne font qu'ajouter à l'austérité de la scène.[[/labelnote]]



** 146% [[labelnote:Explication]]Après les très contestées élections législatives russes de 2011, les résultats annoncés par une chaîne de télévision d'état indiquaient que la somme des votes était de 146,3%, au lieu de 100%.[[/labelnote]]
** Natalia Poklonskaya [[labelnote:Explication]]La procureure générale de la République de Crimée de 2014 à 2016, [[Fr/GermansLoveDavidHasselhoff devenue un phénomène Internet au Japon]] ; son apparence correspondant de près [[Fr/{{Bishoujo}} aux critères de beauté japonais]] lui a valu de très nombreux dessins dans un style [[Fr/MoeAnthropomorphism mignon]] et Fr/{{animesque}} au sein des communautés japonaises.[[/labelnote]]
*** Nyasha [[labelnote:Explication]]Un surnom attribué la procureure par les internautes russes, jouant sur la similarité entre "Natasha", le diminutif du prénom Natalia, et "nyasha", un mot désignant une fille mignonne dérivé de l'onomatopée japonaise "nya" correspondant à un miaulement.[[/labelnote]]
*** "Nyash-myash" [[labelnote:Explication]]Lors d'une interview, Natalia Poklonskaya a commenté sa popularité en ligne en déclarant "Je suis la procureure ici, et je ne tolérerai aucun nyash-myash.".[[/labelnote]]

to:

** 146% [[labelnote:Explication]]Après les très contestées élections législatives russes de 2011, les résultats annoncés par une chaîne de télévision d'état indiquaient que la somme des votes était de 146,3%, au lieu de 100%.[[/labelnote]]
** Natalia Poklonskaya [[labelnote:Explication]]La procureure générale de la République de Crimée de 2014 à 2016, [[Fr/GermansLoveDavidHasselhoff devenue un phénomène Internet au Japon]] ; son apparence correspondant de près [[Fr/{{Bishoujo}} aux critères de beauté japonais]] lui a valu de très nombreux dessins dans un style [[Fr/MoeAnthropomorphism mignon]] et Fr/{{animesque}} au sein des communautés japonaises.[[/labelnote]]
*** Nyasha [[labelnote:Explication]]Un surnom attribué la procureure par les internautes russes, jouant sur la similarité entre "Natasha", le diminutif du prénom Natalia, et "nyasha", un mot désignant une fille mignonne dérivé de l'onomatopée japonaise "nya" correspondant à un miaulement.[[/labelnote]]
*** "Nyash-myash" [[labelnote:Explication]]Lors d'une interview, Natalia Poklonskaya a commenté sa popularité en ligne en déclarant "Je suis la procureure ici, et je ne tolérerai aucun nyash-myash.".[[/labelnote]]


Les personnalités politiques sont une source inépuisable de [[Fr/MutationMemetique mèmes]], ce qui n'est pas vraiment surprenant étant donné [[Fr/DidIJustSayThatOutLoud le genre de phrases qui ont tendance à leur échapper]].

Lorsque vous ajoutez un mème sur cette page, n'oubliez pas de lui ajouter une note d'explication.[[labelnote:Explication]]Comme ça, oui.[[/labelnote]]

to:

Les personnalités politiques sont une source inépuisable de [[Fr/MutationMemetique mèmes]], ce qui n'est pas vraiment surprenant étant donné [[Fr/DidIJustSayThatOutLoud le genre de phrases qui ont tendance à leur échapper]].

Lorsque vous ajoutez un mème sur cette page, n'oubliez pas de lui ajouter une note d'explication.[[labelnote:Explication]]Comme ça, oui.[[/labelnote]]



[[folder:Politique française]]

* Édouard Balladur :
** "Je vous demande de vous arrêter !" [[labelnote:Explication]]Une phrase prononcée par Balladur, alors Premier Ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, en réponse aux huées de ses partisans, après avoir annoncé qu'il ne serait pas porté au second tour. Ladite phrase fut massivement reprise par la culture populaire, des ''[[FrSerie/LesGuignolsDeLInfo Guignols de l'Info]]'' jusqu'à ''FrJeuVideo/CallOfDutyBlackOpsII''.[[/labelnote]]

to:

[[folder:Politique française]]

* François Asselineau :
** "Conaissez-vous l'UPR ?" [[labelnote:Explication]]Une phrase utilisée par les militants de l'Union Populaire Républicaine, régulièrement détournée afin de caricaturer leur communication jugée "agressive".[[/labelnote]]
** "Le parti qui monte malgré le silence des médias" [[labelnote:Explication]]Le slogan de l'UPR lors des présidentielles de 2017, lui aussi régulièrement repris afin de tourner en dérision la communciation des militants.[[/labelnote]]

* Édouard Balladur :
** "Je vous demande de vous arrêter !" [[labelnote:Explication]]Une phrase prononcée par Balladur, alors Premier Ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, en réponse aux huées de ses partisans, après avoir annoncé qu'il ne serait pas porté au second tour. Ladite phrase fut massivement reprise par la culture populaire, des ''[[FrSerie/LesGuignolsDeLInfo Guignols de l'Info]]'' jusqu'à ''FrJeuVideo/CallOfDutyBlackOpsII''.[[/labelnote]]



** "Mangez des pommes" [[labelnote:Explication]]Le slogan officieux de la campagne de Chirac en 1995 ; celui-ci ne manquait pas de rappeler son appréciation pour ce fruit, et après avoir mis un pommier en couverture de son livre ''La France pour Tous'', qu'il justifia en interview d'un "J'aime les pommes", chaque rencontre et réunion du RPR s'accompagna d'une distribution de pommes et de cidre.[[/labelnote]]
** "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale." [[labelnote:Explication]]Le 21 avril 1997, Jacques Chirac annonce au cours d'une allocution sa décision de procéder à un dissolution parlementaire. Cette phrase, qui ouvre son discours, est souvent ressortie pour se moquer de mauvaises décisions politiques, ou lorsque quelqu'un se prépare à faire une annonce importante.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]." [[labelnote:Explication]]Un Fr/{{sinoclone}} basé sur la citation précédente, afin de l'appliquer à des situations spécifiques.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]. Dans l'acide." [[labelnote:Explication]]Une reprise de la citation de Chirac où le mot "dissoudre" est interprété littéralement.[[/labelnote]]

* François Fillon :
** "Rends l'argent." [[labelnote:Explication]]Suite à l'[[https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon affaire Fillon]], un scandale politique impliquant un détournement de biens publics à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, la phrase "Rends l'argent" est devenue particulièrement répandue, en particulier alors que François Fillon persistait à faire campagne malgré les accusations en question. Celle-ci est devenue une réponse fréquente à la plupart de ses déclarations, et de nombreuses images et détournements ont été créés autour ; une des variantes les plus répandues consiste à représenter Fillon la retrouvant dans des endroits incongrus.[[/labelnote]]

* Valéry Giscard d'Estaing :
** "Au revoir." [[labelnote:Explication]]La phrase concluant le dernier discours de VGE avant son départ du Palais de l'Élysée. Celle-ci est notable pour avoir été prononcée après un long silence, et suivie par un plan de près d'une minute durant lequel celui-ci se lève et quitte la salle.[[/labelnote]]

* François Hollande :
** Flanby [[labelnote:Explication]]Un surnom populaire, supposément né d'une comparaison faite par l'avocat Arnaud Montebourg en 2003, qui déclarait que "Hollande, c'est Flanby" en référence à l'aspect mou et flageolant du fameux dessert.[[/labelnote]]
** "Be you, be proud of you, because you can be do what we want to do." [[labelnote:Explication]]Lors d'un discours prononcé aux Philippines en 2015, Hollande a maladroitement articulé cette phrase à l'anglais approximatif, lui valant de nombreuses moqueries, et même à des reprises musicales.[[/labelnote]]

to:

** "Mangez des pommes" [[labelnote:Explication]]Le slogan officieux de la campagne de Chirac en 1995 ; celui-ci ne manquait pas de rappeler son appréciation pour ce fruit, et après avoir mis un pommier en couverture de son livre ''La France pour Tous'', qu'il justifia en interview d'un "J'aime les pommes", chaque rencontre et réunion du RPR s'accompagna d'une distribution de pommes et de cidre.[[/labelnote]]
** "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale." [[labelnote:Explication]]Le 21 avril 1997, Jacques Chirac annonce au cours d'une allocution sa décision de procéder à un dissolution parlementaire. Cette phrase, qui ouvre son discours, est souvent ressortie pour se moquer de mauvaises décisions politiques, ou lorsque quelqu'un se prépare à faire une annonce importante.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]." [[labelnote:Explication]]Un Fr/{{sinoclone}} basé sur la citation précédente, afin de l'appliquer à des situations spécifiques.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]. Dans l'acide." [[labelnote:Explication]]Une reprise de la citation de Chirac où le mot "dissoudre" est interprété littéralement.[[/labelnote]]

* François Fillon :
** "Rends l'argent." [[labelnote:Explication]]Suite à l'[[https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon affaire Fillon]], un scandale politique impliquant un détournement de biens publics à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, la phrase "Rends l'argent" est devenue particulièrement répandue, en particulier alors que François Fillon persistait à faire campagne malgré les accusations en question. Celle-ci est devenue une réponse fréquente à la plupart de ses déclarations, et de nombreuses images et détournements ont été créés autour ; une des variantes les plus répandues consiste à représenter Fillon la retrouvant dans des endroits incongrus.[[/labelnote]]

* Valéry Giscard d'Estaing :
** "Au revoir." [[labelnote:Explication]]La phrase concluant le dernier discours de VGE avant son départ du Palais de l'Élysée. Celle-ci est notable pour avoir été prononcée après un long silence, et suivie par un plan de près d'une minute durant lequel celui-ci se lève et quitte la salle.[[/labelnote]]

* François Hollande :
** Flanby [[labelnote:Explication]]Un surnom populaire, supposément né d'une comparaison faite par l'avocat Arnaud Montebourg en 2003, qui déclarait que "Hollande, c'est Flanby" en référence à l'aspect mou et flageolant du fameux dessert.[[/labelnote]]
** "Be you, be proud of you, because you can be do what we want to do." [[labelnote:Explication]]Lors d'un discours prononcé aux Philippines en 2015, Hollande a maladroitement articulé cette phrase à l'anglais approximatif, lui valant de nombreuses moqueries, et même à des reprises musicales.[[/labelnote]]



** "JEANNE ! AU SECOURS !" [[labelnote:Explication]]Lors de l'hommage à Jeanne d'Arc du 1er mai 2015, Jean-Marie Le Pen a hurlé cette phrase après avoir déposé sa gerbe de lys devant la statue de l'héroïne.[[/labelnote]]

to:

** "JEANNE ! AU SECOURS !" [[labelnote:Explication]]Lors de l'hommage à Jeanne d'Arc du 1er mai 2015, Jean-Marie Le Pen a hurlé cette phrase après avoir déposé sa gerbe de lys devant la statue de l'héroïne.[[/labelnote]]



** "Ils sont là ! Ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux !" [[labelnote:Explication]]Lors du débat présidentiel de 2017, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade singeant la "paranoïa" d'Emmanuel Macron vis-à-vis des nationalistes, dans une imitation théâtrale de la série ''[[FrSerie/TheInvaders Les Envahisseurs]]'', concluant le tout par un éclat de rire.[[/labelnote]]
** Le graphique de Marine [[labelnote:Explication]]Lors du débat du 20 mars 2017, Marine Le Pen a montré à la caméra un graphique imprimé sur une feuille A4, censé prouver l'impact négatif de l'euro sur la production industrielle. Bien évidement, [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/900/eab.jpg De nombreux]] [[https://pbs.twimg.com/media/C7ZR9yNXkAUjj5Q.jpg détournements]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/905/804.jpg s'en sont]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/910/59b.jpg ensuivis]].[[/labelnote]]

to:

** "Ils sont là ! Ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux !" [[labelnote:Explication]]Lors du débat présidentiel de 2017, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade singeant la "paranoïa" d'Emmanuel Macron vis-à-vis des nationalistes, dans une imitation théâtrale de la série ''[[FrSerie/TheInvaders Les Envahisseurs]]'', concluant le tout par un éclat de rire.[[/labelnote]]
** Le graphique de Marine [[labelnote:Explication]]Lors du débat du 20 mars 2017, Marine Le Pen a montré à la caméra un graphique imprimé sur une feuille A4, censé prouver l'impact négatif de l'euro sur la production industrielle. Bien évidement, [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/900/eab.jpg De nombreux]] [[https://pbs.twimg.com/media/C7ZR9yNXkAUjj5Q.jpg détournements]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/905/804.jpg s'en sont]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/910/59b.jpg ensuivis]].[[/labelnote]]



** "PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET !" [[labelnote:Explication]]Un cri de ralliement hurlé par Macron en clôture de son discours du 10 décembre 2016. S'en sont ensuivis de nombreux montages et parodies, beaucoup jouant sur des rimes en "é" ou des images de personnages hurlant les bras ouverts.[[/labelnote]]
** "C'est de la poudre de Perlimpinpin." [[labelnote:Explication]]Une expression désuète employée par Macron lors du débat présidentiel du second tour pour qualifier les mesures de Marine Le Pen.[[/labelnote]]
** "Nous sommes la nation française." [[labelnote:Explication]]Lors de son discours de vux le 31 décembre 2017, Macron a intimé au français, face aux doutes et aux drames, de ne pas oublier que "nous sommes la nation française". Cette phrase a ensuite été reprise de manière ironique, pour relativiser tous les problèmes possibles et imaginables.[[/labelnote]]
** "Tu m'appelles Monsieur le Président de la République." [[labelnote:Explication]]Durant les commémorations du 18 juin, un adolescent a interpellé Emmanuel Macron d'un "Ça va Manu ?". Celui-ci l'a recadré sèchement, en lui intimant de l'appeler "Monsieur le Président de la République, ou Monsieur". Cette réponse, considérée par beaucoup comme assez méprisante, a été beaucoup reprise, souvent en l'adaptant à d'autres personnalités et personnages fictifs, ou en la plaçant dans des contextes incongrus.[[/labelnote]]
** Pose ton Macron [[labelnote:Explication]]Une série de détournements de [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/963/a96.jpg_large la pose]] prise par Emmanuel Macron lors de la finale de la Coupe du Monde de football de 2018, le représentant [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/978/fbd.jpg dans]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/110/b66.jpg diverse]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/986/6e6.jpg_large situations]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/111/147.jpg_large incongrues]].[[/labelnote]]

* Jean-Luc Mélenchon :
** L'hologramme de Mélenchon [[labelnote:Explication]]Le 5 février 2017, Mélenchon tint une conférence simultanément à Lyon et à Paris via l'utilisation d'un hologramme ; l'évènement fut sujet à [[https://pbs.twimg.com/media/C1-sLI8WQAAJYyr.jpg plusieurs]] [[https://pbs.twimg.com/media/C3CoJ_PXcAE7g2i.jpg détournements]].[[/labelnote]]
** "Can't Stenchon the Mélenchon" [[labelnote:Explication]]Une phrase dérivée du slogan américain "Can't Stump the Trump", née sur les forums du site [=JeuxVideo.com=] suite à des sondages montrant une nette préférence pour Mélenchon parmi ses utilisateurs, malgré sa réputation d'être majoritairement dominé par des opinions d'extrême-droite.[[/labelnote]]
** [=#MelenchonReaction=] [[labelnote:Explication]]Une [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/001/234/858/d40.gif image GIF]] tirée d'une interview donnée par Mélenchon sur Europe 1 en mars 2017, dans laquelle celui-ci réagit avec une expression choquée et incrédule.[[/labelnote]]
** [=#PoseTonMélenchon=] [[labelnote:Explication]]Durant une perquisition à son domicile, Jean-Luc Mélenchon s'est mis a hurler de rage sur le policier gardant la porte. [[https://i.imgur.com/6PZAOvr.jpg Une photo de l'altercation en particulier]] le montre crier en pointant du doigt l'officier penaud ; beaucoup se sont amuser à légender celle-ci, en imaginant ce qu'il pouvait être en train de lui reprocher.[[/labelnote]]

to:

** "PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET !" [[labelnote:Explication]]Un cri de ralliement hurlé par Macron en clôture de son discours du 10 décembre 2016. S'en sont ensuivis de nombreux montages et parodies, beaucoup jouant sur des rimes en "é" ou des images de personnages hurlant les bras ouverts.[[/labelnote]]
** "C'est de la poudre de Perlimpinpin." [[labelnote:Explication]]Une expression désuète employée par Macron lors du débat présidentiel du second tour pour qualifier les mesures de Marine Le Pen.[[/labelnote]]
** "Nous sommes la nation française." [[labelnote:Explication]]Lors de son discours de vux le 31 décembre 2017, Macron a intimé au français, face aux doutes et aux drames, de ne pas oublier que "nous sommes la nation française". Cette phrase a ensuite été reprise de manière ironique, pour relativiser tous les problèmes possibles et imaginables.[[/labelnote]]
** "Tu m'appelles Monsieur le Président de la République." [[labelnote:Explication]]Durant les commémorations du 18 juin, un adolescent a interpellé Emmanuel Macron d'un "Ça va Manu ?". Celui-ci l'a recadré sèchement, en lui intimant de l'appeler "Monsieur le Président de la République, ou Monsieur". Cette réponse, considérée par beaucoup comme assez méprisante, a été beaucoup reprise, souvent en l'adaptant à d'autres personnalités et personnages fictifs, ou en la plaçant dans des contextes incongrus.[[/labelnote]]
** Pose ton Macron [[labelnote:Explication]]Une série de détournements de [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/963/a96.jpg_large la pose]] prise par Emmanuel Macron lors de la finale de la Coupe du Monde de football de 2018, le représentant [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/978/fbd.jpg dans]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/110/b66.jpg diverse]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/986/6e6.jpg_large situations]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/111/147.jpg_large incongrues]].[[/labelnote]]

* Jean-Luc Mélenchon :
** L'hologramme de Mélenchon [[labelnote:Explication]]Le 5 février 2017, Mélenchon tint une conférence simultanément à Lyon et à Paris via l'utilisation d'un hologramme ; l'évènement fut sujet à [[https://pbs.twimg.com/media/C1-sLI8WQAAJYyr.jpg plusieurs]] [[https://pbs.twimg.com/media/C3CoJ_PXcAE7g2i.jpg détournements]].[[/labelnote]]
** "Can't Stenchon the Mélenchon" [[labelnote:Explication]]Une phrase dérivée du slogan américain "Can't Stump the Trump", née sur les forums du site [=JeuxVideo.com=] suite à des sondages montrant une nette préférence pour Mélenchon parmi ses utilisateurs, malgré sa réputation d'être majoritairement dominé par des opinions d'extrême-droite.[[/labelnote]]
** [=#MelenchonReaction=] [[labelnote:Explication]]Une [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/001/234/858/d40.gif image GIF]] tirée d'une interview donnée par Mélenchon sur Europe 1 en mars 2017, dans laquelle celui-ci réagit avec une expression choquée et incrédule.[[/labelnote]]
** [=#PoseTonMélenchon=] [[labelnote:Explication]]Durant une perquisition à son domicile, Jean-Luc Mélenchon s'est mis a hurler de rage sur le policier gardant la porte. [[https://i.imgur.com/6PZAOvr.jpg Une photo de l'altercation en particulier]] le montre crier en pointant du doigt l'officier penaud ; beaucoup se sont amuser à légender celle-ci, en imaginant ce qu'il pouvait être en train de lui reprocher.[[/labelnote]]



** Poutou de dos [[labelnote:Explication]][[https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2017/04/5afb96f1-12ed-4b6c-9423-ec689670b406/640_meapoutou.jpg Une image de Poutou regardant derrière lui]], issue du débat du 4 avril 2017. Beaucoup se sont amusés à imaginer ce que celui-ci disait aux membres de son équipe.[[/labelnote]]

to:

** Poutou de dos [[labelnote:Explication]][[https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2017/04/5afb96f1-12ed-4b6c-9423-ec689670b406/640_meapoutou.jpg Une image de Poutou regardant derrière lui]], issue du débat du 4 avril 2017. Beaucoup se sont amusés à imaginer ce que celui-ci disait aux membres de son équipe.[[/labelnote]]



** Raffarinades [[labelnote:Explication]]Un terme devenu très populaire dans le milieu de la presse française, désignant les phrases imagées, pompeuses, creuses, et [[Fr/MarechalDeLaPalice tautologiques]] que le Premier Ministre avait l'habitude de prononcer. Les termes "hollandade" et "macronade" seront plus tard également construits sur le même modèle, bien que moins fréquents.[[/labelnote]]
*** "Win the yes needs the no to win against the no." [[labelnote:Explication]]Une raffarinade à l'anglais approximatif concernant le traité de Rome de 2004, tentant maladroitement de traduire "Le oui a besoin du débat pour gagner".[[/labelnote]]

to:

** Raffarinades [[labelnote:Explication]]Un terme devenu très populaire dans le milieu de la presse française, désignant les phrases imagées, pompeuses, creuses, et [[Fr/MarechalDeLaPalice tautologiques]] que le Premier Ministre avait l'habitude de prononcer. Les termes "hollandade" et "macronade" seront plus tard également construits sur le même modèle, bien que moins fréquents.[[/labelnote]]
*** "Win the yes needs the no to win against the no." [[labelnote:Explication]]Une raffarinade à l'anglais approximatif concernant le traité de Rome de 2004, tentant maladroitement de traduire "Le oui a besoin du débat pour gagner".[[/labelnote]]



** "Casse-toi pov' con !" [[labelnote:Explication]]Lors du Salon de l'Agriculture de 2008, un visiteur refusa une poignée de main de Sarkozy, déclarant "Touche-moi pas, tu me salis", ce à quoi Sarkozy répondit "Casse-toi pauv' con". La phrase fut reprise autant par la culture populaire que par ses opposants politiques.[[/labelnote]]
** Sarkozy y était. [[labelnote:Explication]]Sarkozy a posté sur Facebook une photo de lui en train de donner des coups de pioche dans le Mur de Berlin, déclarant qu'il était présent le jour de la chute. Cependant, certains journalistes ont découvert que la photo avait en réalité été prise un jour plus tard. Certains internautes ont en réponse créé [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/033/714/h-20-1783644-1257844482.jpg d'autres]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/040/029/degaulle_lib__paris_26_aout_44_ns.jpg images]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/026/400/46221382.jpg illustrant]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/365/731/9f6.jpg son]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/042/MLK.jpg "glorieux"]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/047/NicoLune.jpg passé]].[[/labelnote]]
** Double ration de frites [[labelnote:Explication]]Sarkozy, lors d'un meeting durant lequel il abordait la question du menu des cantines scolaires pour les enfants musulmans, a proposé de servir aux enfants qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites", déclaration qui fut considérée par beaucoup comme absurde.[[/labelnote]]

to:

** "Casse-toi pov' con !" [[labelnote:Explication]]Lors du Salon de l'Agriculture de 2008, un visiteur refusa une poignée de main de Sarkozy, déclarant "Touche-moi pas, tu me salis", ce à quoi Sarkozy répondit "Casse-toi pauv' con". La phrase fut reprise autant par la culture populaire que par ses opposants politiques.[[/labelnote]]
** Sarkozy y était. [[labelnote:Explication]]Sarkozy a posté sur Facebook une photo de lui en train de donner des coups de pioche dans le Mur de Berlin, déclarant qu'il était présent le jour de la chute. Cependant, certains journalistes ont découvert que la photo avait en réalité été prise un jour plus tard. Certains internautes ont en réponse créé [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/033/714/h-20-1783644-1257844482.jpg d'autres]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/040/029/degaulle_lib__paris_26_aout_44_ns.jpg images]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/026/400/46221382.jpg illustrant]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/365/731/9f6.jpg son]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/042/MLK.jpg "glorieux"]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/047/NicoLune.jpg passé]].[[/labelnote]]
** Double ration de frites [[labelnote:Explication]]Sarkozy, lors d'un meeting durant lequel il abordait la question du menu des cantines scolaires pour les enfants musulmans, a proposé de servir aux enfants qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites", déclaration qui fut considérée par beaucoup comme absurde.[[/labelnote]]



[[folder:Politique étrangère]]

to:

[[folder:Politique étrangère]]



** "Ed Balls" [[labelnote:Explication]]Le premier tweet d'Ed Balls Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme, après que celui-ci ait confondu la barre de recherche et le champ "écrire un tweet". La date du tweet, le 28 avril, a depuis été surnommé "Ed Balls Day" par la twittosphère britannique.[[/labelnote]]

to:

** "Ed Balls" [[labelnote:Explication]]Le premier tweet d'Ed Balls Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme, après que celui-ci ait confondu la barre de recherche et le champ "écrire un tweet". La date du tweet, le 28 avril, a depuis été surnommé "Ed Balls Day" par la twittosphère britannique.[[/labelnote]]



** Mariano Rajoy [[labelnote:Explication]]Un ministre espagnol principalement connu pour sa propension à prononcer ses phrases de travers.[[/labelnote]]
*** "Los españoles son muy españoles y mucho españoles." [[labelnote:Traduction]]"Les espagnols sont très espagnols et beaucoup espagnols."[[/labelnote]]
*** "Somos sentimientos y tenemos seres humanos." [[labelnote:Traduction]]"Nous sommes des sentiments et nous avons des êtres humains."[[/labelnote]]

* [[AC:Politique étasunienne]]
** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet d'un point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]
** "YES WE CAN !" [[labelnote:Explanation]]Le slogan de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle de 2008.[[/labelnote]]
** "Merci Obama !" [[labelnote:Explication]]Une phrase sarcastique liée au fait que les conservateurs ont tendance à blâmer Barack Obama pour ''tout'' ce qui va mal. Il en devient parfois difficile de savoir lorsqu'elle est utilisé ironiquement ou non.[[/labelnote]]
** covfefe [[labelnote:Explication]]Un des tweets écrits par Donald Trump commençant comme une critique de la presse se terminait abruptement par le mot "covfefe" (probablement supposé être "coverage", bien que même sans cette faute, il manquerait un bout de phrase) ; le tweet est resté en ligne près de 6 heures avant d'être supprimé. Devenu un [[Fr/AscendedMeme Mème Promu]] lorsque fut proposé le [[https://www.numerama.com/politique/266280-covfefe-act-le-projet-de-loi-qui-veut-rendre-trump-responsable-de-ses-tweets.html COVFEFE Act]] ([[Fr/FunWithAcronyms Communications Over Various Feeds Electronically for Engagement]]), visant à officiellement archiver les tweets présidentiels.[[/labelnote]]
** Trump et le Pape François [[labelnote:Explication]]Le Pape Francis affiche une expression déprimée sur [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/258/372/0da.jpeg cette photo]] prise lors de la première visite de Donald Trump au Vatican. Les tenues à l'apparence funéraire de la famille de Trump ne font qu'ajouter à l'austérité de la scène.[[/labelnote]]

to:

** Mariano Rajoy [[labelnote:Explication]]Un ministre espagnol principalement connu pour sa propension à prononcer ses phrases de travers.[[/labelnote]]
*** "Los españoles son muy españoles y mucho españoles." [[labelnote:Traduction]]"Les espagnols sont très espagnols et beaucoup espagnols."[[/labelnote]]
*** "Somos sentimientos y tenemos seres humanos." [[labelnote:Traduction]]"Nous sommes des sentiments et nous avons des êtres humains."[[/labelnote]]

* [[AC:Politique étasunienne]]
** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet d'un point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]
** "YES WE CAN !" [[labelnote:Explanation]]Le slogan de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle de 2008.[[/labelnote]]
** "Merci Obama !" [[labelnote:Explication]]Une phrase sarcastique liée au fait que les conservateurs ont tendance à blâmer Barack Obama pour ''tout'' ce qui va mal. Il en devient parfois difficile de savoir lorsqu'elle est utilisé ironiquement ou non.[[/labelnote]]
** covfefe [[labelnote:Explication]]Un des tweets écrits par Donald Trump commençant comme une critique de la presse se terminait abruptement par le mot "covfefe" (probablement supposé être "coverage", bien que même sans cette faute, il manquerait un bout de phrase) ; le tweet est resté en ligne près de 6 heures avant d'être supprimé. Devenu un [[Fr/AscendedMeme Mème Promu]] lorsque fut proposé le [[https://www.numerama.com/politique/266280-covfefe-act-le-projet-de-loi-qui-veut-rendre-trump-responsable-de-ses-tweets.html COVFEFE Act]] ([[Fr/FunWithAcronyms Communications Over Various Feeds Electronically for Engagement]]), visant à officiellement archiver les tweets présidentiels.[[/labelnote]]
** Trump et le Pape François [[labelnote:Explication]]Le Pape Francis affiche une expression déprimée sur [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/258/372/0da.jpeg cette photo]] prise lors de la première visite de Donald Trump au Vatican. Les tenues à l'apparence funéraire de la famille de Trump ne font qu'ajouter à l'austérité de la scène.[[/labelnote]]



** 146% [[labelnote:Explication]]Après les très contestées élections législatives russes de 2011, les résultats annoncés par une chaîne de télévision d'état indiquaient que la somme des votes était de 146,3%, au lieu de 100%.[[/labelnote]]
** Natalia Poklonskaya [[labelnote:Explication]]La procureure générale de la République de Crimée de 2014 à 2016, [[Fr/GermansLoveDavidHasselhoff devenue un phénomène Internet au Japon]] ; son apparence correspondant de près [[Fr/{{Bishoujo}} aux critères de beauté japonais]] lui a valu de très nombreux dessins dans un style [[Fr/MoeAnthropomorphism mignon]] et Fr/{{animesque}} au sein des communautés japonaises.[[/labelnote]]
*** Nyasha [[labelnote:Explication]]Un surnom attribué la procureure par les internautes russes, jouant sur la similarité entre "Natasha", le diminutif du prénom Natalia, et "nyasha", un mot désignant une fille mignonne dérivé de l'onomatopée japonaise "nya" correspondant à un miaulement.[[/labelnote]]
*** "Nyash-myash" [[labelnote:Explication]]Lors d'une interview, Natalia Poklonskaya a commenté sa popularité en ligne en déclarant "Je suis la procureure ici, et je ne tolérerai aucun nyash-myash.".[[/labelnote]]

to:

** 146% [[labelnote:Explication]]Après les très contestées élections législatives russes de 2011, les résultats annoncés par une chaîne de télévision d'état indiquaient que la somme des votes était de 146,3%, au lieu de 100%.[[/labelnote]]
** Natalia Poklonskaya [[labelnote:Explication]]La procureure générale de la République de Crimée de 2014 à 2016, [[Fr/GermansLoveDavidHasselhoff devenue un phénomène Internet au Japon]] ; son apparence correspondant de près [[Fr/{{Bishoujo}} aux critères de beauté japonais]] lui a valu de très nombreux dessins dans un style [[Fr/MoeAnthropomorphism mignon]] et Fr/{{animesque}} au sein des communautés japonaises.[[/labelnote]]
*** Nyasha [[labelnote:Explication]]Un surnom attribué la procureure par les internautes russes, jouant sur la similarité entre "Natasha", le diminutif du prénom Natalia, et "nyasha", un mot désignant une fille mignonne dérivé de l'onomatopée japonaise "nya" correspondant à un miaulement.[[/labelnote]]
*** "Nyash-myash" [[labelnote:Explication]]Lors d'une interview, Natalia Poklonskaya a commenté sa popularité en ligne en déclarant "Je suis la procureure ici, et je ne tolérerai aucun nyash-myash.".[[/labelnote]]


** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet dans point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]

to:

** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet dans d'un point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]


* #PoseTonMélenchon [[labelnote:Explication]]Durant une perquisition à son domicile, Jean-Luc Mélenchon s'est mis a hurler de rage sur le policier gardant la porte. [[https://i.imgur.com/6PZAOvr.jpg Une photo de l'altercation en particulier]] le montre crier en pointant du doigt l'officier penaud ; beaucoup se sont amuser à légender celle-ci, en imaginant ce qu'il pouvait être en train de lui reprocher.[[/labelnote]]

to:

* #PoseTonMélenchon ** [=#PoseTonMélenchon=] [[labelnote:Explication]]Durant une perquisition à son domicile, Jean-Luc Mélenchon s'est mis a hurler de rage sur le policier gardant la porte. [[https://i.imgur.com/6PZAOvr.jpg Une photo de l'altercation en particulier]] le montre crier en pointant du doigt l'officier penaud ; beaucoup se sont amuser à légender celle-ci, en imaginant ce qu'il pouvait être en train de lui reprocher.[[/labelnote]]


Les personnalités politiques sont une source inépuisable de [[Fr/MutationMemetique mèmes]], ce qui n'est pas vraiment surprenant étant donné [[Fr/DidIJustSayThatOutLoud le genre de phrases qui ont tendance à leur échapper]].

Lorsque vous ajoutez un mème sur cette page, n'oubliez pas de lui ajouter une note d'explication.[[labelnote:Explication]]Comme ça, oui.[[/labelnote]]

to:

Les personnalités politiques sont une source inépuisable de [[Fr/MutationMemetique mèmes]], ce qui n'est pas vraiment surprenant étant donné [[Fr/DidIJustSayThatOutLoud le genre de phrases qui ont tendance à leur échapper]].

Lorsque vous ajoutez un mème sur cette page, n'oubliez pas de lui ajouter une note d'explication.[[labelnote:Explication]]Comme ça, oui.[[/labelnote]]



[[folder:Politique française]]

* Édouard Balladur :
** "Je vous demande de vous arrêter !" [[labelnote:Explication]]Une phrase prononcée par Balladur, alors Premier Ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, en réponse aux huées de ses partisans, après avoir annoncé qu'il ne serait pas porté au second tour. Ladite phrase fut massivement reprise par la culture populaire, des ''[[FrSerie/LesGuignolsDeLInfo Guignols de l'Info]]'' jusqu'à ''FrJeuVideo/CallOfDutyBlackOpsII''.[[/labelnote]]

to:

[[folder:Politique française]]

* Édouard Balladur :
** "Je vous demande de vous arrêter !" [[labelnote:Explication]]Une phrase prononcée par Balladur, alors Premier Ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, en réponse aux huées de ses partisans, après avoir annoncé qu'il ne serait pas porté au second tour. Ladite phrase fut massivement reprise par la culture populaire, des ''[[FrSerie/LesGuignolsDeLInfo Guignols de l'Info]]'' jusqu'à ''FrJeuVideo/CallOfDutyBlackOpsII''.[[/labelnote]]



** "Mangez des pommes" [[labelnote:Explication]]Le slogan officieux de la campagne de Chirac en 1995 ; celui-ci ne manquait pas de rappeler son appréciation pour ce fruit, et après avoir mis un pommier en couverture de son livre ''La France pour Tous'', qu'il justifia en interview d'un "J'aime les pommes", chaque rencontre et réunion du RPR s'accompagna d'une distribution de pommes et de cidre.[[/labelnote]]
** "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale." [[labelnote:Explication]]Le 21 avril 1997, Jacques Chirac annonce au cours d'une allocution sa décision de procéder à un dissolution parlementaire. Cette phrase, qui ouvre son discours, est souvent ressortie pour se moquer de mauvaises décisions politiques, ou lorsque quelqu'un se prépare à faire une annonce importante.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]." [[labelnote:Explication]]Un Fr/{{sinoclone}} basé sur la citation précédente, afin de l'appliquer à des situations spécifiques.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]. Dans l'acide." [[labelnote:Explication]]Une reprise de la citation de Chirac où le mot "dissoudre" est interprété littéralement.[[/labelnote]]

* François Fillon :
** "Rends l'argent." [[labelnote:Explication]]Suite à l'[[https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon affaire Fillon]], un scandale politique impliquant un détournement de biens publics à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, la phrase "Rends l'argent" est devenue particulièrement répandue, en particulier alors que François Fillon persistait à faire campagne malgré les accusations en question. Celle-ci est devenue une réponse fréquente à la plupart de ses déclarations, et de nombreuses images et détournements ont été créés autour ; une des variantes les plus répandues consiste à représenter Fillon la retrouvant dans des endroits incongrus.[[/labelnote]]

* Valéry Giscard d'Estaing :
** "Au revoir." [[labelnote:Explication]]La phrase concluant le dernier discours de VGE avant son départ du Palais de l'Élysée. Celle-ci est notable pour avoir été prononcée après un long silence, et suivie par un plan de près d'une minute durant lequel celui-ci se lève et quitte la salle.[[/labelnote]]

* François Hollande :
** Flanby [[labelnote:Explication]]Un surnom populaire, supposément né d'une comparaison faite par l'avocat Arnaud Montebourg en 2003, qui déclarait que "Hollande, c'est Flanby" en référence à l'aspect mou et flageolant du fameux dessert.[[/labelnote]]
** "Be you, be proud of you, because you can be do what we want to do." [[labelnote:Explication]]Lors d'un discours prononcé aux Philippines en 2015, Hollande a maladroitement articulé cette phrase à l'anglais approximatif, lui valant de nombreuses moqueries, et même à des reprises musicales.[[/labelnote]]

to:

** "Mangez des pommes" [[labelnote:Explication]]Le slogan officieux de la campagne de Chirac en 1995 ; celui-ci ne manquait pas de rappeler son appréciation pour ce fruit, et après avoir mis un pommier en couverture de son livre ''La France pour Tous'', qu'il justifia en interview d'un "J'aime les pommes", chaque rencontre et réunion du RPR s'accompagna d'une distribution de pommes et de cidre.[[/labelnote]]
** "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale." [[labelnote:Explication]]Le 21 avril 1997, Jacques Chirac annonce au cours d'une allocution sa décision de procéder à un dissolution parlementaire. Cette phrase, qui ouvre son discours, est souvent ressortie pour se moquer de mauvaises décisions politiques, ou lorsque quelqu'un se prépare à faire une annonce importante.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]." [[labelnote:Explication]]Un Fr/{{sinoclone}} basé sur la citation précédente, afin de l'appliquer à des situations spécifiques.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]. Dans l'acide." [[labelnote:Explication]]Une reprise de la citation de Chirac où le mot "dissoudre" est interprété littéralement.[[/labelnote]]

* François Fillon :
** "Rends l'argent." [[labelnote:Explication]]Suite à l'[[https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon affaire Fillon]], un scandale politique impliquant un détournement de biens publics à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, la phrase "Rends l'argent" est devenue particulièrement répandue, en particulier alors que François Fillon persistait à faire campagne malgré les accusations en question. Celle-ci est devenue une réponse fréquente à la plupart de ses déclarations, et de nombreuses images et détournements ont été créés autour ; une des variantes les plus répandues consiste à représenter Fillon la retrouvant dans des endroits incongrus.[[/labelnote]]

* Valéry Giscard d'Estaing :
** "Au revoir." [[labelnote:Explication]]La phrase concluant le dernier discours de VGE avant son départ du Palais de l'Élysée. Celle-ci est notable pour avoir été prononcée après un long silence, et suivie par un plan de près d'une minute durant lequel celui-ci se lève et quitte la salle.[[/labelnote]]

* François Hollande :
** Flanby [[labelnote:Explication]]Un surnom populaire, supposément né d'une comparaison faite par l'avocat Arnaud Montebourg en 2003, qui déclarait que "Hollande, c'est Flanby" en référence à l'aspect mou et flageolant du fameux dessert.[[/labelnote]]
** "Be you, be proud of you, because you can be do what we want to do." [[labelnote:Explication]]Lors d'un discours prononcé aux Philippines en 2015, Hollande a maladroitement articulé cette phrase à l'anglais approximatif, lui valant de nombreuses moqueries, et même à des reprises musicales.[[/labelnote]]



** "JEANNE ! AU SECOURS !" [[labelnote:Explication]]Lors de l'hommage à Jeanne d'Arc du 1er mai 2015, Jean-Marie Le Pen a hurlé cette phrase après avoir déposé sa gerbe de lys devant la statue de l'héroïne.[[/labelnote]]

to:

** "JEANNE ! AU SECOURS !" [[labelnote:Explication]]Lors de l'hommage à Jeanne d'Arc du 1er mai 2015, Jean-Marie Le Pen a hurlé cette phrase après avoir déposé sa gerbe de lys devant la statue de l'héroïne.[[/labelnote]]



** "Ils sont là ! Ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux !" [[labelnote:Explication]]Lors du débat présidentiel de 2017, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade singeant la "paranoïa" d'Emmanuel Macron vis-à-vis des nationalistes, dans une imitation théâtrale de la série ''[[FrSerie/TheInvaders Les Envahisseurs]]'', concluant le tout par un éclat de rire.[[/labelnote]]
** Le graphique de Marine [[labelnote:Explication]]Lors du débat du 20 mars 2017, Marine Le Pen a montré à la caméra un graphique imprimé sur une feuille A4, censé prouver l'impact négatif de l'euro sur la production industrielle. Bien évidement, [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/900/eab.jpg De nombreux]] [[https://pbs.twimg.com/media/C7ZR9yNXkAUjj5Q.jpg détournements]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/905/804.jpg s'en sont]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/910/59b.jpg ensuivis]].[[/labelnote]]

to:

** "Ils sont là ! Ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux !" [[labelnote:Explication]]Lors du débat présidentiel de 2017, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade singeant la "paranoïa" d'Emmanuel Macron vis-à-vis des nationalistes, dans une imitation théâtrale de la série ''[[FrSerie/TheInvaders Les Envahisseurs]]'', concluant le tout par un éclat de rire.[[/labelnote]]
** Le graphique de Marine [[labelnote:Explication]]Lors du débat du 20 mars 2017, Marine Le Pen a montré à la caméra un graphique imprimé sur une feuille A4, censé prouver l'impact négatif de l'euro sur la production industrielle. Bien évidement, [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/900/eab.jpg De nombreux]] [[https://pbs.twimg.com/media/C7ZR9yNXkAUjj5Q.jpg détournements]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/905/804.jpg s'en sont]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/910/59b.jpg ensuivis]].[[/labelnote]]



** "PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET !" [[labelnote:Explication]]Un cri de ralliement hurlé par Macron en clôture de son discours du 10 décembre 2016. S'en sont ensuivis de nombreux montages et parodies, beaucoup jouant sur des rimes en "é" ou des images de personnages hurlant les bras ouverts.[[/labelnote]]
** "C'est de la poudre de Perlimpinpin." [[labelnote:Explication]]Une expression désuète employée par Macron lors du débat présidentiel du second tour pour qualifier les mesures de Marine Le Pen.[[/labelnote]]
** "Nous sommes la nation française." [[labelnote:Explication]]Lors de son discours de vux le 31 décembre 2017, Macron a intimé au français, face aux doutes et aux drames, de ne pas oublier que "nous sommes la nation française". Cette phrase a ensuite été reprise de manière ironique, pour relativiser tous les problèmes possibles et imaginables.[[/labelnote]]
** "Tu m'appelles Monsieur le Président de la République." [[labelnote:Explication]]Durant les commémorations du 18 juin, un adolescent a interpellé Emmanuel Macron d'un "Ça va Manu ?". Celui-ci l'a recadré sèchement, en lui intimant de l'appeler "Monsieur le Président de la République, ou Monsieur". Cette réponse, considérée par beaucoup comme assez méprisante, a été beaucoup reprise, souvent en l'adaptant à d'autres personnalités et personnages fictifs, ou en la plaçant dans des contextes incongrus.[[/labelnote]]
** Pose ton Macron [[labelnote:Explication]]Une série de détournements de [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/963/a96.jpg_large la pose]] prise par Emmanuel Macron lors de la finale de la Coupe du Monde de football de 2018, le représentant [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/978/fbd.jpg dans]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/110/b66.jpg diverse]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/986/6e6.jpg_large situations]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/111/147.jpg_large incongrues]].[[/labelnote]]

* Jean-Luc Mélenchon :
** L'hologramme de Mélenchon [[labelnote:Explication]]Le 5 février 2017, Mélenchon tint une conférence simultanément à Lyon et à Paris via l'utilisation d'un hologramme ; l'évènement fut sujet à [[https://pbs.twimg.com/media/C1-sLI8WQAAJYyr.jpg plusieurs]] [[https://pbs.twimg.com/media/C3CoJ_PXcAE7g2i.jpg détournements]].[[/labelnote]]
** "Can't Stenchon the Mélenchon" [[labelnote:Explication]]Une phrase dérivée du slogan américain "Can't Stump the Trump", née sur les forums du site [=JeuxVideo.com=] suite à des sondages montrant une nette préférence pour Mélenchon parmi ses utilisateurs, malgré sa réputation d'être majoritairement dominé par des opinions d'extrême-droite.[[/labelnote]]
** [=#MelenchonReaction=] [[labelnote:Explication]]Une [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/001/234/858/d40.gif image GIF]] tirée d'une interview donnée par Mélenchon sur Europe 1 en mars 2017, dans laquelle celui-ci réagit avec une expression choquée et incrédule.[[/labelnote]]

to:

** "PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET !" [[labelnote:Explication]]Un cri de ralliement hurlé par Macron en clôture de son discours du 10 décembre 2016. S'en sont ensuivis de nombreux montages et parodies, beaucoup jouant sur des rimes en "é" ou des images de personnages hurlant les bras ouverts.[[/labelnote]]
** "C'est de la poudre de Perlimpinpin." [[labelnote:Explication]]Une expression désuète employée par Macron lors du débat présidentiel du second tour pour qualifier les mesures de Marine Le Pen.[[/labelnote]]
** "Nous sommes la nation française." [[labelnote:Explication]]Lors de son discours de vux le 31 décembre 2017, Macron a intimé au français, face aux doutes et aux drames, de ne pas oublier que "nous sommes la nation française". Cette phrase a ensuite été reprise de manière ironique, pour relativiser tous les problèmes possibles et imaginables.[[/labelnote]]
** "Tu m'appelles Monsieur le Président de la République." [[labelnote:Explication]]Durant les commémorations du 18 juin, un adolescent a interpellé Emmanuel Macron d'un "Ça va Manu ?". Celui-ci l'a recadré sèchement, en lui intimant de l'appeler "Monsieur le Président de la République, ou Monsieur". Cette réponse, considérée par beaucoup comme assez méprisante, a été beaucoup reprise, souvent en l'adaptant à d'autres personnalités et personnages fictifs, ou en la plaçant dans des contextes incongrus.[[/labelnote]]
** Pose ton Macron [[labelnote:Explication]]Une série de détournements de [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/963/a96.jpg_large la pose]] prise par Emmanuel Macron lors de la finale de la Coupe du Monde de football de 2018, le représentant [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/978/fbd.jpg dans]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/110/b66.jpg diverse]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/986/6e6.jpg_large situations]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/111/147.jpg_large incongrues]].[[/labelnote]]

* Jean-Luc Mélenchon :
** L'hologramme de Mélenchon [[labelnote:Explication]]Le 5 février 2017, Mélenchon tint une conférence simultanément à Lyon et à Paris via l'utilisation d'un hologramme ; l'évènement fut sujet à [[https://pbs.twimg.com/media/C1-sLI8WQAAJYyr.jpg plusieurs]] [[https://pbs.twimg.com/media/C3CoJ_PXcAE7g2i.jpg détournements]].[[/labelnote]]
** "Can't Stenchon the Mélenchon" [[labelnote:Explication]]Une phrase dérivée du slogan américain "Can't Stump the Trump", née sur les forums du site [=JeuxVideo.com=] suite à des sondages montrant une nette préférence pour Mélenchon parmi ses utilisateurs, malgré sa réputation d'être majoritairement dominé par des opinions d'extrême-droite.[[/labelnote]]
** [=#MelenchonReaction=] [[labelnote:Explication]]Une [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/001/234/858/d40.gif image GIF]] tirée d'une interview donnée par Mélenchon sur Europe 1 en mars 2017, dans laquelle celui-ci réagit avec une expression choquée et incrédule.[[/labelnote]]
* #PoseTonMélenchon [[labelnote:Explication]]Durant une perquisition à son domicile, Jean-Luc Mélenchon s'est mis a hurler de rage sur le policier gardant la porte. [[https://i.imgur.com/6PZAOvr.jpg Une photo de l'altercation en particulier]] le montre crier en pointant du doigt l'officier penaud ; beaucoup se sont amuser à légender celle-ci, en imaginant ce qu'il pouvait être en train de lui reprocher.[[/labelnote]]



** Poutou de dos [[labelnote:Explication]][[https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2017/04/5afb96f1-12ed-4b6c-9423-ec689670b406/640_meapoutou.jpg Une image de Poutou regardant derrière lui]], issue du débat du 4 avril 2017. Beaucoup se sont amusés à imaginer ce que celui-ci disait aux membres de son équipe.[[/labelnote]]

to:

** Poutou de dos [[labelnote:Explication]][[https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2017/04/5afb96f1-12ed-4b6c-9423-ec689670b406/640_meapoutou.jpg Une image de Poutou regardant derrière lui]], issue du débat du 4 avril 2017. Beaucoup se sont amusés à imaginer ce que celui-ci disait aux membres de son équipe.[[/labelnote]]



** Raffarinades [[labelnote:Explication]]Un terme devenu très populaire dans le milieu de la presse française, désignant les phrases imagées, pompeuses, creuses, et [[Fr/MarechalDeLaPalice tautologiques]] que le Premier Ministre avait l'habitude de prononcer. Les termes "hollandade" et "macronade" seront plus tard également construits sur le même modèle, bien que moins fréquents.[[/labelnote]]
*** "Win the yes needs the no to win against the no." [[labelnote:Explication]]Une raffarinade à l'anglais approximatif concernant le traité de Rome de 2004, tentant maladroitement de traduire "Le oui a besoin du débat pour gagner".[[/labelnote]]

to:

** Raffarinades [[labelnote:Explication]]Un terme devenu très populaire dans le milieu de la presse française, désignant les phrases imagées, pompeuses, creuses, et [[Fr/MarechalDeLaPalice tautologiques]] que le Premier Ministre avait l'habitude de prononcer. Les termes "hollandade" et "macronade" seront plus tard également construits sur le même modèle, bien que moins fréquents.[[/labelnote]]
*** "Win the yes needs the no to win against the no." [[labelnote:Explication]]Une raffarinade à l'anglais approximatif concernant le traité de Rome de 2004, tentant maladroitement de traduire "Le oui a besoin du débat pour gagner".[[/labelnote]]



** "Casse-toi pov' con !" [[labelnote:Explication]]Lors du Salon de l'Agriculture de 2008, un visiteur refusa une poignée de main de Sarkozy, déclarant "Touche-moi pas, tu me salis", ce à quoi Sarkozy répondit "Casse-toi pauv' con". La phrase fut reprise autant par la culture populaire que par ses opposants politiques.[[/labelnote]]
** Sarkozy y était. [[labelnote:Explication]]Sarkozy a posté sur Facebook une photo de lui en train de donner des coups de pioche dans le Mur de Berlin, déclarant qu'il était présent le jour de la chute. Cependant, certains journalistes ont découvert que la photo avait en réalité été prise un jour plus tard. Certains internautes ont en réponse créé [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/033/714/h-20-1783644-1257844482.jpg d'autres]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/040/029/degaulle_lib__paris_26_aout_44_ns.jpg images]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/026/400/46221382.jpg illustrant]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/365/731/9f6.jpg son]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/042/MLK.jpg "glorieux"]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/047/NicoLune.jpg passé]].[[/labelnote]]
** Double ration de frites [[labelnote:Explication]]Sarkozy, lors d'un meeting durant lequel il abordait la question du menu des cantines scolaires pour les enfants musulmans, a proposé de servir aux enfants qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites", déclaration qui fut considérée par beaucoup comme absurde.[[/labelnote]]

to:

** "Casse-toi pov' con !" [[labelnote:Explication]]Lors du Salon de l'Agriculture de 2008, un visiteur refusa une poignée de main de Sarkozy, déclarant "Touche-moi pas, tu me salis", ce à quoi Sarkozy répondit "Casse-toi pauv' con". La phrase fut reprise autant par la culture populaire que par ses opposants politiques.[[/labelnote]]
** Sarkozy y était. [[labelnote:Explication]]Sarkozy a posté sur Facebook une photo de lui en train de donner des coups de pioche dans le Mur de Berlin, déclarant qu'il était présent le jour de la chute. Cependant, certains journalistes ont découvert que la photo avait en réalité été prise un jour plus tard. Certains internautes ont en réponse créé [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/033/714/h-20-1783644-1257844482.jpg d'autres]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/040/029/degaulle_lib__paris_26_aout_44_ns.jpg images]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/026/400/46221382.jpg illustrant]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/365/731/9f6.jpg son]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/042/MLK.jpg "glorieux"]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/047/NicoLune.jpg passé]].[[/labelnote]]
** Double ration de frites [[labelnote:Explication]]Sarkozy, lors d'un meeting durant lequel il abordait la question du menu des cantines scolaires pour les enfants musulmans, a proposé de servir aux enfants qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites", déclaration qui fut considérée par beaucoup comme absurde.[[/labelnote]]



[[folder:Politique étrangère]]

to:

[[folder:Politique étrangère]]



** "Ed Balls" [[labelnote:Explication]]Le premier tweet d'Ed Balls Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme, après que celui-ci ait confondu la barre de recherche et le champ "écrire un tweet". La date du tweet, le 28 avril, a depuis été surnommé "Ed Balls Day" par la twittosphère britannique.[[/labelnote]]

to:

** "Ed Balls" [[labelnote:Explication]]Le premier tweet d'Ed Balls Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme, après que celui-ci ait confondu la barre de recherche et le champ "écrire un tweet". La date du tweet, le 28 avril, a depuis été surnommé "Ed Balls Day" par la twittosphère britannique.[[/labelnote]]



** Mariano Rajoy [[labelnote:Explication]]Un ministre espagnol principalement connu pour sa propension à prononcer ses phrases de travers.[[/labelnote]]
*** "Los españoles son muy españoles y mucho españoles." [[labelnote:Traduction]]"Les espagnols sont très espagnols et beaucoup espagnols."[[/labelnote]]
*** "Somos sentimientos y tenemos seres humanos." [[labelnote:Traduction]]"Nous sommes des sentiments et nous avons des êtres humains."[[/labelnote]]

* [[AC:Politique étasunienne]]
** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet dans point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]
** "YES WE CAN !" [[labelnote:Explanation]]Le slogan de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle de 2008.[[/labelnote]]
** "Merci Obama !" [[labelnote:Explication]]Une phrase sarcastique liée au fait que les conservateurs ont tendance à blâmer Barack Obama pour ''tout'' ce qui va mal. Il en devient parfois difficile de savoir lorsqu'elle est utilisé ironiquement ou non.[[/labelnote]]
** covfefe [[labelnote:Explication]]Un des tweets écrits par Donald Trump commençant comme une critique de la presse se terminait abruptement par le mot "covfefe" (probablement supposé être "coverage", bien que même sans cette faute, il manquerait un bout de phrase) ; le tweet est resté en ligne près de 6 heures avant d'être supprimé. Devenu un [[Fr/AscendedMeme Mème Promu]] lorsque fut proposé le [[https://www.numerama.com/politique/266280-covfefe-act-le-projet-de-loi-qui-veut-rendre-trump-responsable-de-ses-tweets.html COVFEFE Act]] ([[Fr/FunWithAcronyms Communications Over Various Feeds Electronically for Engagement]]), visant à officiellement archiver les tweets présidentiels.[[/labelnote]]
** Trump et le Pape François [[labelnote:Explication]]Le Pape Francis affiche une expression déprimée sur [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/258/372/0da.jpeg cette photo]] prise lors de la première visite de Donald Trump au Vatican. Les tenues à l'apparence funéraire de la famille de Trump ne font qu'ajouter à l'austérité de la scène.[[/labelnote]]

to:

** Mariano Rajoy [[labelnote:Explication]]Un ministre espagnol principalement connu pour sa propension à prononcer ses phrases de travers.[[/labelnote]]
*** "Los españoles son muy españoles y mucho españoles." [[labelnote:Traduction]]"Les espagnols sont très espagnols et beaucoup espagnols."[[/labelnote]]
*** "Somos sentimientos y tenemos seres humanos." [[labelnote:Traduction]]"Nous sommes des sentiments et nous avons des êtres humains."[[/labelnote]]

* [[AC:Politique étasunienne]]
** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet dans point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]
** "YES WE CAN !" [[labelnote:Explanation]]Le slogan de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle de 2008.[[/labelnote]]
** "Merci Obama !" [[labelnote:Explication]]Une phrase sarcastique liée au fait que les conservateurs ont tendance à blâmer Barack Obama pour ''tout'' ce qui va mal. Il en devient parfois difficile de savoir lorsqu'elle est utilisé ironiquement ou non.[[/labelnote]]
** covfefe [[labelnote:Explication]]Un des tweets écrits par Donald Trump commençant comme une critique de la presse se terminait abruptement par le mot "covfefe" (probablement supposé être "coverage", bien que même sans cette faute, il manquerait un bout de phrase) ; le tweet est resté en ligne près de 6 heures avant d'être supprimé. Devenu un [[Fr/AscendedMeme Mème Promu]] lorsque fut proposé le [[https://www.numerama.com/politique/266280-covfefe-act-le-projet-de-loi-qui-veut-rendre-trump-responsable-de-ses-tweets.html COVFEFE Act]] ([[Fr/FunWithAcronyms Communications Over Various Feeds Electronically for Engagement]]), visant à officiellement archiver les tweets présidentiels.[[/labelnote]]
** Trump et le Pape François [[labelnote:Explication]]Le Pape Francis affiche une expression déprimée sur [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/258/372/0da.jpeg cette photo]] prise lors de la première visite de Donald Trump au Vatican. Les tenues à l'apparence funéraire de la famille de Trump ne font qu'ajouter à l'austérité de la scène.[[/labelnote]]



** 146% [[labelnote:Explication]]Après les très contestées élections législatives russes de 2011, les résultats annoncés par une chaîne de télévision d'état indiquaient que la somme des votes était de 146,3%, au lieu de 100%.[[/labelnote]]
** Natalia Poklonskaya [[labelnote:Explication]]La procureure générale de la République de Crimée de 2014 à 2016, [[Fr/GermansLoveDavidHasselhoff devenue un phénomène Internet au Japon]] ; son apparence correspondant de près [[Fr/{{Bishoujo}} aux critères de beauté japonais]] lui a valu de très nombreux dessins dans un style [[Fr/MoeAnthropomorphism mignon]] et Fr/{{animesque}} au sein des communautés japonaises.[[/labelnote]]
*** Nyasha [[labelnote:Explication]]Un surnom attribué la procureure par les internautes russes, jouant sur la similarité entre "Natasha", le diminutif du prénom Natalia, et "nyasha", un mot désignant une fille mignonne dérivé de l'onomatopée japonaise "nya" correspondant à un miaulement.[[/labelnote]]
*** "Nyash-myash" [[labelnote:Explication]]Lors d'une interview, Natalia Poklonskaya a commenté sa popularité en ligne en déclarant "Je suis la procureure ici, et je ne tolérerai aucun nyash-myash.".[[/labelnote]]

to:

** 146% [[labelnote:Explication]]Après les très contestées élections législatives russes de 2011, les résultats annoncés par une chaîne de télévision d'état indiquaient que la somme des votes était de 146,3%, au lieu de 100%.[[/labelnote]]
** Natalia Poklonskaya [[labelnote:Explication]]La procureure générale de la République de Crimée de 2014 à 2016, [[Fr/GermansLoveDavidHasselhoff devenue un phénomène Internet au Japon]] ; son apparence correspondant de près [[Fr/{{Bishoujo}} aux critères de beauté japonais]] lui a valu de très nombreux dessins dans un style [[Fr/MoeAnthropomorphism mignon]] et Fr/{{animesque}} au sein des communautés japonaises.[[/labelnote]]
*** Nyasha [[labelnote:Explication]]Un surnom attribué la procureure par les internautes russes, jouant sur la similarité entre "Natasha", le diminutif du prénom Natalia, et "nyasha", un mot désignant une fille mignonne dérivé de l'onomatopée japonaise "nya" correspondant à un miaulement.[[/labelnote]]
*** "Nyash-myash" [[labelnote:Explication]]Lors d'une interview, Natalia Poklonskaya a commenté sa popularité en ligne en déclarant "Je suis la procureure ici, et je ne tolérerai aucun nyash-myash.".[[/labelnote]]


Les personnalités politiques sont une source inépuisable de [[Fr/MutationMemetique mèmes]], ce qui n'est pas vraiment surprenant étant donné [[Fr/DidIJustSayThatOutLoud le genre de phrases qui ont tendance à leur échapper]].

Lorsque vous ajoutez un mème sur cette page, n'oubliez pas de lui ajouter une note d'explication.[[labelnote:Explication]]Comme ça, oui.[[/labelnote]]

to:

Les personnalités politiques sont une source inépuisable de [[Fr/MutationMemetique mèmes]], ce qui n'est pas vraiment surprenant étant donné [[Fr/DidIJustSayThatOutLoud le genre de phrases qui ont tendance à leur échapper]].

Lorsque vous ajoutez un mème sur cette page, n'oubliez pas de lui ajouter une note d'explication.[[labelnote:Explication]]Comme ça, oui.[[/labelnote]]



[[folder:Politique française]]

* Édouard Balladur :
** "Je vous demande de vous arrêter !" [[labelnote:Explication]]Une phrase prononcée par Balladur, alors Premier Ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, en réponse aux huées de ses partisans, après avoir annoncé qu'il ne serait pas porté au second tour. Ladite phrase fut massivement reprise par la culture populaire, des ''[[FrSerie/LesGuignolsDeLInfo Guignols de l'Info]]'' jusqu'à ''FrJeuVideo/CallOfDutyBlackOpsII''.[[/labelnote]]

to:

[[folder:Politique française]]

* Édouard Balladur :
** "Je vous demande de vous arrêter !" [[labelnote:Explication]]Une phrase prononcée par Balladur, alors Premier Ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, en réponse aux huées de ses partisans, après avoir annoncé qu'il ne serait pas porté au second tour. Ladite phrase fut massivement reprise par la culture populaire, des ''[[FrSerie/LesGuignolsDeLInfo Guignols de l'Info]]'' jusqu'à ''FrJeuVideo/CallOfDutyBlackOpsII''.[[/labelnote]]



** "Mangez des pommes" [[labelnote:Explication]]Le slogan officieux de la campagne de Chirac en 1995 ; celui-ci ne manquait pas de rappeler son appréciation pour ce fruit, et après avoir mis un pommier en couverture de son livre ''La France pour Tous'', qu'il justifia en interview d'un "J'aime les pommes", chaque rencontre et réunion du RPR s'accompagna d'une distribution de pommes et de cidre.[[/labelnote]]
** "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale." [[labelnote:Explication]]Le 21 avril 1997, Jacques Chirac annonce au cours d'une allocution sa décision de procéder à un dissolution parlementaire. Cette phrase, qui ouvre son discours, est souvent ressortie pour se moquer de mauvaises décisions politiques, ou lorsque quelqu'un se prépare à faire une annonce importante.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]." [[labelnote:Explication]]Un Fr/{{sinoclone}} basé sur la citation précédente, afin de l'appliquer à des situations spécifiques.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]. Dans l'acide." [[labelnote:Explication]]Une reprise de la citation de Chirac où le mot "dissoudre" est interprété littéralement.[[/labelnote]]

* François Fillon :
** "Rends l'argent." [[labelnote:Explication]]Suite à l'[[https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon affaire Fillon]], un scandale politique impliquant un détournement de biens publics à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, la phrase "Rends l'argent" est devenue particulièrement répandue, en particulier alors que François Fillon persistait à faire campagne malgré les accusations en question. Celle-ci est devenue une réponse fréquente à la plupart de ses déclarations, et de nombreuses images et détournements ont été créés autour ; une des variantes les plus répandues consiste à représenter Fillon la retrouvant dans des endroits incongrus.[[/labelnote]]

* Valéry Giscard d'Estaing :
** "Au revoir." [[labelnote:Explication]]La phrase concluant le dernier discours de VGE avant son départ du Palais de l'Élysée. Celle-ci est notable pour avoir été prononcée après un long silence, et suivie par un plan de près d'une minute durant lequel celui-ci se lève et quitte la salle.[[/labelnote]]

* François Hollande :
** Flanby [[labelnote:Explication]]Un surnom populaire, supposément né d'une comparaison faite par l'avocat Arnaud Montebourg en 2003, qui déclarait que "Hollande, c'est Flanby" en référence à l'aspect mou et flageolant du fameux dessert.[[/labelnote]]
** "Be you, be proud of you, because you can be do what we want to do." [[labelnote:Explication]]Lors d'un discours prononcé aux Philippines en 2015, Hollande a maladroitement articulé cette phrase à l'anglais approximatif, lui valant de nombreuses moqueries, et même à des reprises musicales.[[/labelnote]]

to:

** "Mangez des pommes" [[labelnote:Explication]]Le slogan officieux de la campagne de Chirac en 1995 ; celui-ci ne manquait pas de rappeler son appréciation pour ce fruit, et après avoir mis un pommier en couverture de son livre ''La France pour Tous'', qu'il justifia en interview d'un "J'aime les pommes", chaque rencontre et réunion du RPR s'accompagna d'une distribution de pommes et de cidre.[[/labelnote]]
** "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale." [[labelnote:Explication]]Le 21 avril 1997, Jacques Chirac annonce au cours d'une allocution sa décision de procéder à un dissolution parlementaire. Cette phrase, qui ouvre son discours, est souvent ressortie pour se moquer de mauvaises décisions politiques, ou lorsque quelqu'un se prépare à faire une annonce importante.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]." [[labelnote:Explication]]Un Fr/{{sinoclone}} basé sur la citation précédente, afin de l'appliquer à des situations spécifiques.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]. Dans l'acide." [[labelnote:Explication]]Une reprise de la citation de Chirac où le mot "dissoudre" est interprété littéralement.[[/labelnote]]

* François Fillon :
** "Rends l'argent." [[labelnote:Explication]]Suite à l'[[https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon affaire Fillon]], un scandale politique impliquant un détournement de biens publics à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, la phrase "Rends l'argent" est devenue particulièrement répandue, en particulier alors que François Fillon persistait à faire campagne malgré les accusations en question. Celle-ci est devenue une réponse fréquente à la plupart de ses déclarations, et de nombreuses images et détournements ont été créés autour ; une des variantes les plus répandues consiste à représenter Fillon la retrouvant dans des endroits incongrus.[[/labelnote]]

* Valéry Giscard d'Estaing :
** "Au revoir." [[labelnote:Explication]]La phrase concluant le dernier discours de VGE avant son départ du Palais de l'Élysée. Celle-ci est notable pour avoir été prononcée après un long silence, et suivie par un plan de près d'une minute durant lequel celui-ci se lève et quitte la salle.[[/labelnote]]

* François Hollande :
** Flanby [[labelnote:Explication]]Un surnom populaire, supposément né d'une comparaison faite par l'avocat Arnaud Montebourg en 2003, qui déclarait que "Hollande, c'est Flanby" en référence à l'aspect mou et flageolant du fameux dessert.[[/labelnote]]
** "Be you, be proud of you, because you can be do what we want to do." [[labelnote:Explication]]Lors d'un discours prononcé aux Philippines en 2015, Hollande a maladroitement articulé cette phrase à l'anglais approximatif, lui valant de nombreuses moqueries, et même à des reprises musicales.[[/labelnote]]



** "JEANNE ! AU SECOURS !" [[labelnote:Explication]]Lors de l'hommage à Jeanne d'Arc du 1er mai 2015, Jean-Marie Le Pen a hurlé cette phrase après avoir déposé sa gerbe de lys devant la statue de l'héroïne.[[/labelnote]]

to:

** "JEANNE ! AU SECOURS !" [[labelnote:Explication]]Lors de l'hommage à Jeanne d'Arc du 1er mai 2015, Jean-Marie Le Pen a hurlé cette phrase après avoir déposé sa gerbe de lys devant la statue de l'héroïne.[[/labelnote]]



** "Ils sont là ! Ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux !" [[labelnote:Explication]]Lors du débat présidentiel de 2017, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade singeant la "paranoïa" d'Emmanuel Macron vis-à-vis des nationalistes, dans une imitation théâtrale de la série ''[[FrSerie/TheInvaders Les Envahisseurs]]'', concluant le tout par un éclat de rire.[[/labelnote]]
** Le graphique de Marine [[labelnote:Explication]]Lors du débat du 20 mars 2017, Marine Le Pen a montré à la caméra un graphique imprimé sur une feuille A4, censé prouver l'impact négatif de l'euro sur la production industrielle. Bien évidement, [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/900/eab.jpg De nombreux]] [[https://pbs.twimg.com/media/C7ZR9yNXkAUjj5Q.jpg détournements]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/905/804.jpg s'en sont]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/910/59b.jpg ensuivis]].[[/labelnote]]

to:

** "Ils sont là ! Ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux !" [[labelnote:Explication]]Lors du débat présidentiel de 2017, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade singeant la "paranoïa" d'Emmanuel Macron vis-à-vis des nationalistes, dans une imitation théâtrale de la série ''[[FrSerie/TheInvaders Les Envahisseurs]]'', concluant le tout par un éclat de rire.[[/labelnote]]
** Le graphique de Marine [[labelnote:Explication]]Lors du débat du 20 mars 2017, Marine Le Pen a montré à la caméra un graphique imprimé sur une feuille A4, censé prouver l'impact négatif de l'euro sur la production industrielle. Bien évidement, [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/900/eab.jpg De nombreux]] [[https://pbs.twimg.com/media/C7ZR9yNXkAUjj5Q.jpg détournements]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/905/804.jpg s'en sont]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/910/59b.jpg ensuivis]].[[/labelnote]]



** "PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET !" [[labelnote:Explication]]Un cri de ralliement hurlé par Macron en clôture de son discours du 10 décembre 2016. S'en sont ensuivis de nombreux montages et parodies, beaucoup jouant sur des rimes en "é" ou des images de personnages hurlant les bras ouverts.[[/labelnote]]
** "C'est de la poudre de Perlimpinpin." [[labelnote:Explication]]Une expression désuète employée par Macron lors du débat présidentiel du second tour pour qualifier les mesures de Marine Le Pen.[[/labelnote]]
** "Nous sommes la nation française." [[labelnote:Explication]]Lors de son discours de vux le 31 décembre 2017, Macron a intimé au français, face aux doutes et aux drames, de ne pas oublier que "nous sommes la nation française". Cette phrase a ensuite été reprise de manière ironique, pour relativiser tous les problèmes possibles et imaginables.[[/labelnote]]
** "Tu m'appelles Monsieur le Président de la République." [[labelnote:Explication]]Durant les commémorations du 18 juin, un adolescent a interpellé Emmanuel Macron d'un "Ça va Manu ?". Celui-ci l'a recadré sèchement, en lui intimant de l'appeler "Monsieur le Président de la République, ou Monsieur". Cette réponse, considérée par beaucoup comme assez méprisante, a été beaucoup reprise, souvent en l'adaptant à d'autres personnalités et personnages fictifs, ou en la plaçant dans des contextes incongrus.[[/labelnote]]

* Jean-Luc Mélenchon :
** L'hologramme de Mélenchon [[labelnote:Explication]]Le 5 février 2017, Mélenchon tint une conférence simultanément à Lyon et à Paris via l'utilisation d'un hologramme ; l'évènement fut sujet à [[https://pbs.twimg.com/media/C1-sLI8WQAAJYyr.jpg plusieurs]] [[https://pbs.twimg.com/media/C3CoJ_PXcAE7g2i.jpg détournements]].[[/labelnote]]
** "Can't Stenchon the Mélenchon" [[labelnote:Explication]]Une phrase dérivée du slogan américain "Can't Stump the Trump", née sur les forums du site [=JeuxVideo.com=] suite à des sondages montrant une nette préférence pour Mélenchon parmi ses utilisateurs, malgré sa réputation d'être majoritairement dominé par des opinions d'extrême-droite.[[/labelnote]]
** [=#MelenchonReaction=] [[labelnote:Explication]]Une [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/001/234/858/d40.gif image GIF]] tirée d'une interview donnée par Mélenchon sur Europe 1 en mars 2017, dans laquelle celui-ci réagit avec une expression choquée et incrédule.[[/labelnote]]

to:

** "PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET !" [[labelnote:Explication]]Un cri de ralliement hurlé par Macron en clôture de son discours du 10 décembre 2016. S'en sont ensuivis de nombreux montages et parodies, beaucoup jouant sur des rimes en "é" ou des images de personnages hurlant les bras ouverts.[[/labelnote]]
** "C'est de la poudre de Perlimpinpin." [[labelnote:Explication]]Une expression désuète employée par Macron lors du débat présidentiel du second tour pour qualifier les mesures de Marine Le Pen.[[/labelnote]]
** "Nous sommes la nation française." [[labelnote:Explication]]Lors de son discours de vux le 31 décembre 2017, Macron a intimé au français, face aux doutes et aux drames, de ne pas oublier que "nous sommes la nation française". Cette phrase a ensuite été reprise de manière ironique, pour relativiser tous les problèmes possibles et imaginables.[[/labelnote]]
** "Tu m'appelles Monsieur le Président de la République." [[labelnote:Explication]]Durant les commémorations du 18 juin, un adolescent a interpellé Emmanuel Macron d'un "Ça va Manu ?". Celui-ci l'a recadré sèchement, en lui intimant de l'appeler "Monsieur le Président de la République, ou Monsieur". Cette réponse, considérée par beaucoup comme assez méprisante, a été beaucoup reprise, souvent en l'adaptant à d'autres personnalités et personnages fictifs, ou en la plaçant dans des contextes incongrus.[[/labelnote]]
** Pose ton Macron [[labelnote:Explication]]Une série de détournements de [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/963/a96.jpg_large la pose]] prise par Emmanuel Macron lors de la finale de la Coupe du Monde de football de 2018, le représentant [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/978/fbd.jpg dans]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/110/b66.jpg diverse]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/392/986/6e6.jpg_large situations]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/393/111/147.jpg_large incongrues]].
[[/labelnote]]

* Jean-Luc Mélenchon :
** L'hologramme de Mélenchon [[labelnote:Explication]]Le 5 février 2017, Mélenchon tint une conférence simultanément à Lyon et à Paris via l'utilisation d'un hologramme ; l'évènement fut sujet à [[https://pbs.twimg.com/media/C1-sLI8WQAAJYyr.jpg plusieurs]] [[https://pbs.twimg.com/media/C3CoJ_PXcAE7g2i.jpg détournements]].[[/labelnote]]
** "Can't Stenchon the Mélenchon" [[labelnote:Explication]]Une phrase dérivée du slogan américain "Can't Stump the Trump", née sur les forums du site [=JeuxVideo.com=] suite à des sondages montrant une nette préférence pour Mélenchon parmi ses utilisateurs, malgré sa réputation d'être majoritairement dominé par des opinions d'extrême-droite.[[/labelnote]]
** [=#MelenchonReaction=] [[labelnote:Explication]]Une [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/001/234/858/d40.gif image GIF]] tirée d'une interview donnée par Mélenchon sur Europe 1 en mars 2017, dans laquelle celui-ci réagit avec une expression choquée et incrédule.[[/labelnote]]



** Poutou de dos [[labelnote:Explication]][[https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2017/04/5afb96f1-12ed-4b6c-9423-ec689670b406/640_meapoutou.jpg Une image de Poutou regardant derrière lui]], issue du débat du 4 avril 2017. Beaucoup se sont amusés à imaginer ce que celui-ci disait aux membres de son équipe.[[/labelnote]]

to:

** Poutou de dos [[labelnote:Explication]][[https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2017/04/5afb96f1-12ed-4b6c-9423-ec689670b406/640_meapoutou.jpg Une image de Poutou regardant derrière lui]], issue du débat du 4 avril 2017. Beaucoup se sont amusés à imaginer ce que celui-ci disait aux membres de son équipe.[[/labelnote]]



** Raffarinades [[labelnote:Explication]]Un terme devenu très populaire dans le milieu de la presse française, désignant les phrases imagées, pompeuses, creuses, et [[Fr/MarechalDeLaPalice tautologiques]] que le Premier Ministre avait l'habitude de prononcer. Les termes "hollandade" et "macronade" seront plus tard également construits sur le même modèle, bien que moins fréquents.[[/labelnote]]
*** "Win the yes needs the no to win against the no." [[labelnote:Explication]]Une raffarinade à l'anglais approximatif concernant le traité de Rome de 2004, tentant maladroitement de traduire "Le oui a besoin du débat pour gagner".[[/labelnote]]

to:

** Raffarinades [[labelnote:Explication]]Un terme devenu très populaire dans le milieu de la presse française, désignant les phrases imagées, pompeuses, creuses, et [[Fr/MarechalDeLaPalice tautologiques]] que le Premier Ministre avait l'habitude de prononcer. Les termes "hollandade" et "macronade" seront plus tard également construits sur le même modèle, bien que moins fréquents.[[/labelnote]]
*** "Win the yes needs the no to win against the no." [[labelnote:Explication]]Une raffarinade à l'anglais approximatif concernant le traité de Rome de 2004, tentant maladroitement de traduire "Le oui a besoin du débat pour gagner".[[/labelnote]]



** "Casse-toi pov' con !" [[labelnote:Explication]]Lors du Salon de l'Agriculture de 2008, un visiteur refusa une poignée de main de Sarkozy, déclarant "Touche-moi pas, tu me salis", ce à quoi Sarkozy répondit "Casse-toi pauv' con". La phrase fut reprise autant par la culture populaire que par ses opposants politiques.[[/labelnote]]
** Sarkozy y était. [[labelnote:Explication]]Sarkozy a posté sur Facebook une photo de lui en train de donner des coups de pioche dans le Mur de Berlin, déclarant qu'il était présent le jour de la chute. Cependant, certains journalistes ont découvert que la photo avait en réalité été prise un jour plus tard. Certains internautes ont en réponse créé [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/033/714/h-20-1783644-1257844482.jpg d'autres]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/040/029/degaulle_lib__paris_26_aout_44_ns.jpg images]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/026/400/46221382.jpg illustrant]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/365/731/9f6.jpg son]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/042/MLK.jpg "glorieux"]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/047/NicoLune.jpg passé]].[[/labelnote]]
** Double ration de frites [[labelnote:Explication]]Sarkozy, lors d'un meeting durant lequel il abordait la question du menu des cantines scolaires pour les enfants musulmans, a proposé de servir aux enfants qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites", déclaration qui fut considérée par beaucoup comme absurde.[[/labelnote]]

to:

** "Casse-toi pov' con !" [[labelnote:Explication]]Lors du Salon de l'Agriculture de 2008, un visiteur refusa une poignée de main de Sarkozy, déclarant "Touche-moi pas, tu me salis", ce à quoi Sarkozy répondit "Casse-toi pauv' con". La phrase fut reprise autant par la culture populaire que par ses opposants politiques.[[/labelnote]]
** Sarkozy y était. [[labelnote:Explication]]Sarkozy a posté sur Facebook une photo de lui en train de donner des coups de pioche dans le Mur de Berlin, déclarant qu'il était présent le jour de la chute. Cependant, certains journalistes ont découvert que la photo avait en réalité été prise un jour plus tard. Certains internautes ont en réponse créé [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/033/714/h-20-1783644-1257844482.jpg d'autres]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/040/029/degaulle_lib__paris_26_aout_44_ns.jpg images]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/026/400/46221382.jpg illustrant]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/365/731/9f6.jpg son]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/042/MLK.jpg "glorieux"]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/047/NicoLune.jpg passé]].[[/labelnote]]
** Double ration de frites [[labelnote:Explication]]Sarkozy, lors d'un meeting durant lequel il abordait la question du menu des cantines scolaires pour les enfants musulmans, a proposé de servir aux enfants qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites", déclaration qui fut considérée par beaucoup comme absurde.[[/labelnote]]



[[folder:Politique étrangère]]

to:

[[folder:Politique étrangère]]



** "Ed Balls" [[labelnote:Explication]]Le premier tweet d'Ed Balls Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme, après que celui-ci ait confondu la barre de recherche et le champ "écrire un tweet". La date du tweet, le 28 avril, a depuis été surnommé "Ed Balls Day" par la twittosphère britannique.[[/labelnote]]

to:

** "Ed Balls" [[labelnote:Explication]]Le premier tweet d'Ed Balls Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme, après que celui-ci ait confondu la barre de recherche et le champ "écrire un tweet". La date du tweet, le 28 avril, a depuis été surnommé "Ed Balls Day" par la twittosphère britannique.[[/labelnote]]



** Mariano Rajoy [[labelnote:Explication]]Un ministre espagnol principalement connu pour sa propension à prononcer ses phrases de travers.[[/labelnote]]
*** "Los españoles son muy españoles y mucho españoles." [[labelnote:Traduction]]"Les espagnols sont très espagnols et beaucoup espagnols."[[/labelnote]]
*** "Somos sentimientos y tenemos seres humanos." [[labelnote:Traduction]]"Nous sommes des sentiments et nous avons des êtres humains."[[/labelnote]]

* [[AC:Politique étasunienne]]
** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet dans point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]
** "YES WE CAN !" [[labelnote:Explanation]]Le slogan de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle de 2008.[[/labelnote]]
** "Merci Obama !" [[labelnote:Explication]]Une phrase sarcastique liée au fait que les conservateurs ont tendance à blâmer Barack Obama pour ''tout'' ce qui va mal. Il en devient parfois difficile de savoir lorsqu'elle est utilisé ironiquement ou non.[[/labelnote]]
** covfefe [[labelnote:Explication]]Un des tweets écrits par Donald Trump commençant comme une critique de la presse se terminait abruptement par le mot "covfefe" (probablement supposé être "coverage", bien que même sans cette faute, il manquerait un bout de phrase) ; le tweet est resté en ligne près de 6 heures avant d'être supprimé. Devenu un [[Fr/AscendedMeme Mème Promu]] lorsque fut proposé le [[https://www.numerama.com/politique/266280-covfefe-act-le-projet-de-loi-qui-veut-rendre-trump-responsable-de-ses-tweets.html COVFEFE Act]] ([[Fr/FunWithAcronyms Communications Over Various Feeds Electronically for Engagement]]), visant à officiellement archiver les tweets présidentiels.[[/labelnote]]
** Trump et le Pape François [[labelnote:Explication]]Le Pape Francis affiche une expression déprimée sur [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/258/372/0da.jpeg cette photo]] prise lors de la première visite de Donald Trump au Vatican. Les tenues à l'apparence funéraire de la famille de Trump ne font qu'ajouter à l'austérité de la scène.[[/labelnote]]

to:

** Mariano Rajoy [[labelnote:Explication]]Un ministre espagnol principalement connu pour sa propension à prononcer ses phrases de travers.[[/labelnote]]
*** "Los españoles son muy españoles y mucho españoles." [[labelnote:Traduction]]"Les espagnols sont très espagnols et beaucoup espagnols."[[/labelnote]]
*** "Somos sentimientos y tenemos seres humanos." [[labelnote:Traduction]]"Nous sommes des sentiments et nous avons des êtres humains."[[/labelnote]]

* [[AC:Politique étasunienne]]
** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet dans point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]
** "YES WE CAN !" [[labelnote:Explanation]]Le slogan de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle de 2008.[[/labelnote]]
** "Merci Obama !" [[labelnote:Explication]]Une phrase sarcastique liée au fait que les conservateurs ont tendance à blâmer Barack Obama pour ''tout'' ce qui va mal. Il en devient parfois difficile de savoir lorsqu'elle est utilisé ironiquement ou non.[[/labelnote]]
** covfefe [[labelnote:Explication]]Un des tweets écrits par Donald Trump commençant comme une critique de la presse se terminait abruptement par le mot "covfefe" (probablement supposé être "coverage", bien que même sans cette faute, il manquerait un bout de phrase) ; le tweet est resté en ligne près de 6 heures avant d'être supprimé. Devenu un [[Fr/AscendedMeme Mème Promu]] lorsque fut proposé le [[https://www.numerama.com/politique/266280-covfefe-act-le-projet-de-loi-qui-veut-rendre-trump-responsable-de-ses-tweets.html COVFEFE Act]] ([[Fr/FunWithAcronyms Communications Over Various Feeds Electronically for Engagement]]), visant à officiellement archiver les tweets présidentiels.[[/labelnote]]
** Trump et le Pape François [[labelnote:Explication]]Le Pape Francis affiche une expression déprimée sur [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/258/372/0da.jpeg cette photo]] prise lors de la première visite de Donald Trump au Vatican. Les tenues à l'apparence funéraire de la famille de Trump ne font qu'ajouter à l'austérité de la scène.[[/labelnote]]



** 146% [[labelnote:Explication]]Après les très contestées élections législatives russes de 2011, les résultats annoncés par une chaîne de télévision d'état indiquaient que la somme des votes était de 146,3%, au lieu de 100%.[[/labelnote]]
** Natalia Poklonskaya [[labelnote:Explication]]La procureure générale de la République de Crimée de 2014 à 2016, [[Fr/GermansLoveDavidHasselhoff devenue un phénomène Internet au Japon]] ; son apparence correspondant de près [[Fr/{{Bishoujo}} aux critères de beauté japonais]] lui a valu de très nombreux dessins dans un style [[Fr/MoeAnthropomorphism mignon]] et Fr/{{animesque}} au sein des communautés japonaises.[[/labelnote]]
*** Nyasha [[labelnote:Explication]]Un surnom attribué la procureure par les internautes russes, jouant sur la similarité entre "Natasha", le diminutif du prénom Natalia, et "nyasha", un mot désignant une fille mignonne dérivé de l'onomatopée japonaise "nya" correspondant à un miaulement.[[/labelnote]]
*** "Nyash-myash" [[labelnote:Explication]]Lors d'une interview, Natalia Poklonskaya a commenté sa popularité en ligne en déclarant "Je suis la procureure ici, et je ne tolérerai aucun nyash-myash.".[[/labelnote]]

to:

** 146% [[labelnote:Explication]]Après les très contestées élections législatives russes de 2011, les résultats annoncés par une chaîne de télévision d'état indiquaient que la somme des votes était de 146,3%, au lieu de 100%.[[/labelnote]]
** Natalia Poklonskaya [[labelnote:Explication]]La procureure générale de la République de Crimée de 2014 à 2016, [[Fr/GermansLoveDavidHasselhoff devenue un phénomène Internet au Japon]] ; son apparence correspondant de près [[Fr/{{Bishoujo}} aux critères de beauté japonais]] lui a valu de très nombreux dessins dans un style [[Fr/MoeAnthropomorphism mignon]] et Fr/{{animesque}} au sein des communautés japonaises.[[/labelnote]]
*** Nyasha [[labelnote:Explication]]Un surnom attribué la procureure par les internautes russes, jouant sur la similarité entre "Natasha", le diminutif du prénom Natalia, et "nyasha", un mot désignant une fille mignonne dérivé de l'onomatopée japonaise "nya" correspondant à un miaulement.[[/labelnote]]
*** "Nyash-myash" [[labelnote:Explication]]Lors d'une interview, Natalia Poklonskaya a commenté sa popularité en ligne en déclarant "Je suis la procureure ici, et je ne tolérerai aucun nyash-myash.".[[/labelnote]]


Les personnalités politiques sont une source inépuisable de [[Fr/MutationMemetique mèmes]], ce qui n'est pas vraiment surprenant étant donné [[Fr/DidIJustSayThatOutLoud le genre de phrases qui ont tendance à leur échapper]].

Lorsque vous ajoutez un mème sur cette page, n'oubliez pas de lui ajouter une note d'explication.[[labelnote:Explication]]Comme ça, oui.[[/labelnote]]

to:

Les personnalités politiques sont une source inépuisable de [[Fr/MutationMemetique mèmes]], ce qui n'est pas vraiment surprenant étant donné [[Fr/DidIJustSayThatOutLoud le genre de phrases qui ont tendance à leur échapper]].

Lorsque vous ajoutez un mème sur cette page, n'oubliez pas de lui ajouter une note d'explication.[[labelnote:Explication]]Comme ça, oui.[[/labelnote]]



[[folder:Politique française]]

* Édouard Balladur :
** "Je vous demande de vous arrêter !" [[labelnote:Explication]]Une phrase prononcée par Balladur, alors Premier Ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, en réponse aux huées de ses partisans, après avoir annoncé qu'il ne serait pas porté au second tour. Ladite phrase fut massivement reprise par la culture populaire, des ''[[FrSerie/LesGuignolsDeLInfo Guignols de l'Info]]'' jusqu'à ''FrJeuVideo/CallOfDutyBlackOpsII''.[[/labelnote]]

to:

[[folder:Politique française]]

* Édouard Balladur :
** "Je vous demande de vous arrêter !" [[labelnote:Explication]]Une phrase prononcée par Balladur, alors Premier Ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, en réponse aux huées de ses partisans, après avoir annoncé qu'il ne serait pas porté au second tour. Ladite phrase fut massivement reprise par la culture populaire, des ''[[FrSerie/LesGuignolsDeLInfo Guignols de l'Info]]'' jusqu'à ''FrJeuVideo/CallOfDutyBlackOpsII''.[[/labelnote]]



** "Mangez des pommes" [[labelnote:Explication]]Le slogan officieux de la campagne de Chirac en 1995 ; celui-ci ne manquait pas de rappeler son appréciation pour ce fruit, et après avoir mis un pommier en couverture de son livre ''La France pour Tous'', qu'il justifia en interview d'un "J'aime les pommes", chaque rencontre et réunion du RPR s'accompagna d'une distribution de pommes et de cidre.[[/labelnote]]
** "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale." [[labelnote:Explication]]Le 21 avril 1997, Jacques Chirac annonce au cours d'une allocution sa décision de procéder à un dissolution parlementaire. Cette phrase, qui ouvre son discours, est souvent ressortie pour se moquer de mauvaises décisions politiques, ou lorsque quelqu'un se prépare à faire une annonce importante.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]." [[labelnote:Explication]]Un Fr/{{sinoclone}} basé sur la citation précédente, afin de l'appliquer à des situations spécifiques.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]. Dans l'acide." [[labelnote:Explication]]Une reprise de la citation de Chirac où le mot "dissoudre" est interprété littéralement.[[/labelnote]]

* François Fillon :
** "Rends l'argent." [[labelnote:Explication]]Suite à l'[[https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon affaire Fillon]], un scandale politique impliquant un détournement de biens publics à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, la phrase "Rends l'argent" est devenue particulièrement répandue, en particulier alors que François Fillon persistait à faire campagne malgré les accusations en question. Celle-ci est devenue une réponse fréquente à la plupart de ses déclarations, et de nombreuses images et détournements ont été créés autour ; une des variantes les plus répandues consiste à représenter Fillon la retrouvant dans des endroits incongrus.[[/labelnote]]

* Valéry Giscard d'Estaing :
** "Au revoir." [[labelnote:Explication]]La phrase concluant le dernier discours de VGE avant son départ du Palais de l'Élysée. Celle-ci est notable pour avoir été prononcée après un long silence, et suivie par un plan de près d'une minute durant lequel celui-ci se lève et quitte la salle.[[/labelnote]]

* François Hollande :
** Flanby [[labelnote:Explication]]Un surnom populaire, supposément né d'une comparaison faite par l'avocat Arnaud Montebourg en 2003, qui déclarait que "Hollande, c'est Flanby" en référence à l'aspect mou et flageolant du fameux dessert.[[/labelnote]]
** "Be you, be proud of you, because you can be do what we want to do." [[labelnote:Explication]]Lors d'un discours prononcé aux Philippines en 2015, Hollande a maladroitement articulé cette phrase à l'anglais approximatif, lui valant de nombreuses moqueries, et même à des reprises musicales.[[/labelnote]]

to:

** "Mangez des pommes" [[labelnote:Explication]]Le slogan officieux de la campagne de Chirac en 1995 ; celui-ci ne manquait pas de rappeler son appréciation pour ce fruit, et après avoir mis un pommier en couverture de son livre ''La France pour Tous'', qu'il justifia en interview d'un "J'aime les pommes", chaque rencontre et réunion du RPR s'accompagna d'une distribution de pommes et de cidre.[[/labelnote]]
** "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale." [[labelnote:Explication]]Le 21 avril 1997, Jacques Chirac annonce au cours d'une allocution sa décision de procéder à un dissolution parlementaire. Cette phrase, qui ouvre son discours, est souvent ressortie pour se moquer de mauvaises décisions politiques, ou lorsque quelqu'un se prépare à faire une annonce importante.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]." [[labelnote:Explication]]Un Fr/{{sinoclone}} basé sur la citation précédente, afin de l'appliquer à des situations spécifiques.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]. Dans l'acide." [[labelnote:Explication]]Une reprise de la citation de Chirac où le mot "dissoudre" est interprété littéralement.[[/labelnote]]

* François Fillon :
** "Rends l'argent." [[labelnote:Explication]]Suite à l'[[https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon affaire Fillon]], un scandale politique impliquant un détournement de biens publics à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, la phrase "Rends l'argent" est devenue particulièrement répandue, en particulier alors que François Fillon persistait à faire campagne malgré les accusations en question. Celle-ci est devenue une réponse fréquente à la plupart de ses déclarations, et de nombreuses images et détournements ont été créés autour ; une des variantes les plus répandues consiste à représenter Fillon la retrouvant dans des endroits incongrus.[[/labelnote]]

* Valéry Giscard d'Estaing :
** "Au revoir." [[labelnote:Explication]]La phrase concluant le dernier discours de VGE avant son départ du Palais de l'Élysée. Celle-ci est notable pour avoir été prononcée après un long silence, et suivie par un plan de près d'une minute durant lequel celui-ci se lève et quitte la salle.[[/labelnote]]

* François Hollande :
** Flanby [[labelnote:Explication]]Un surnom populaire, supposément né d'une comparaison faite par l'avocat Arnaud Montebourg en 2003, qui déclarait que "Hollande, c'est Flanby" en référence à l'aspect mou et flageolant du fameux dessert.[[/labelnote]]
** "Be you, be proud of you, because you can be do what we want to do." [[labelnote:Explication]]Lors d'un discours prononcé aux Philippines en 2015, Hollande a maladroitement articulé cette phrase à l'anglais approximatif, lui valant de nombreuses moqueries, et même à des reprises musicales.[[/labelnote]]



** "JEANNE ! AU SECOURS !" [[labelnote:Explication]]Lors de l'hommage à Jeanne d'Arc du 1er mai 2015, Jean-Marie Le Pen a hurlé cette phrase après avoir déposé sa gerbe de lys devant la statue de l'héroïne.[[/labelnote]]

to:

** "JEANNE ! AU SECOURS !" [[labelnote:Explication]]Lors de l'hommage à Jeanne d'Arc du 1er mai 2015, Jean-Marie Le Pen a hurlé cette phrase après avoir déposé sa gerbe de lys devant la statue de l'héroïne.[[/labelnote]]



** "Ils sont là ! Ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux !" [[labelnote:Explication]]Lors du débat présidentiel de 2017, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade singeant la "paranoïa" d'Emmanuel Macron vis-à-vis des nationalistes, dans une imitation théâtrale de la série ''[[FrSerie/TheInvaders Les Envahisseurs]]'', concluant le tout par un éclat de rire.[[/labelnote]]
** Le graphique de Marine [[labelnote:Explication]]Lors du débat du 20 mars 2017, Marine Le Pen a montré à la caméra un graphique imprimé sur une feuille A4, censé prouver l'impact négatif de l'euro sur la production industrielle. Bien évidement, [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/900/eab.jpg De nombreux]] [[https://pbs.twimg.com/media/C7ZR9yNXkAUjj5Q.jpg détournements]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/905/804.jpg s'en sont]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/910/59b.jpg ensuivis]].[[/labelnote]]

to:

** "Ils sont là ! Ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux !" [[labelnote:Explication]]Lors du débat présidentiel de 2017, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade singeant la "paranoïa" d'Emmanuel Macron vis-à-vis des nationalistes, dans une imitation théâtrale de la série ''[[FrSerie/TheInvaders Les Envahisseurs]]'', concluant le tout par un éclat de rire.[[/labelnote]]
** Le graphique de Marine [[labelnote:Explication]]Lors du débat du 20 mars 2017, Marine Le Pen a montré à la caméra un graphique imprimé sur une feuille A4, censé prouver l'impact négatif de l'euro sur la production industrielle. Bien évidement, [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/900/eab.jpg De nombreux]] [[https://pbs.twimg.com/media/C7ZR9yNXkAUjj5Q.jpg détournements]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/905/804.jpg s'en sont]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/910/59b.jpg ensuivis]].[[/labelnote]]



** "PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET !" [[labelnote:Explication]]Un cri de ralliement hurlé par Macron en clôture de son discours du 10 décembre 2016. S'en sont ensuivis de nombreux montages et parodies, beaucoup jouant sur des rimes en "é" ou des images de personnages hurlant les bras ouverts.[[/labelnote]]
** "C'est de la poudre de Perlimpinpin." [[labelnote:Explication]]Une expression désuète employée par Macron lors du débat présidentiel du second tour pour qualifier les mesures de Marine Le Pen.[[/labelnote]]
** "Tu m'appelles Monsieur le Président de la République." [[labelnote:Explication]]Durant les commémorations du 18 juin, un adolescent a interpellé Emmanuel Macron d'un "Ça va Manu ?". Celui-ci l'a recadré sèchement, en lui intimant de l'appeler "Monsieur le Président de la République, ou Monsieur". Cette réponse, considérée par beaucoup comme assez méprisante, a été beaucoup reprise, souvent en l'adaptant à d'autres personnalités et personnages fictifs, ou en la plaçant dans des contextes incongrus.[[/labelnote]]

* Jean-Luc Mélenchon :
** L'hologramme de Mélenchon [[labelnote:Explication]]Le 5 février 2017, Mélenchon tint une conférence simultanément à Lyon et à Paris via l'utilisation d'un hologramme ; l'évènement fut sujet à [[https://pbs.twimg.com/media/C1-sLI8WQAAJYyr.jpg plusieurs]] [[https://pbs.twimg.com/media/C3CoJ_PXcAE7g2i.jpg détournements]].[[/labelnote]]
** "Can't Stenchon the Mélenchon" [[labelnote:Explication]]Une phrase dérivée du slogan américain "Can't Stump the Trump", née sur les forums du site [=JeuxVideo.com=] suite à des sondages montrant une nette préférence pour Mélenchon parmi ses utilisateurs, malgré sa réputation d'être majoritairement dominé par des opinions d'extrême-droite.[[/labelnote]]
** [=#MelenchonReaction=] [[labelnote:Explication]]Une [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/001/234/858/d40.gif image GIF]] tirée d'une interview donnée par Mélenchon sur Europe 1 en mars 2017, dans laquelle celui-ci réagit avec une expression choquée et incrédule.[[/labelnote]]

to:

** "PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET !" [[labelnote:Explication]]Un cri de ralliement hurlé par Macron en clôture de son discours du 10 décembre 2016. S'en sont ensuivis de nombreux montages et parodies, beaucoup jouant sur des rimes en "é" ou des images de personnages hurlant les bras ouverts.[[/labelnote]]
** "C'est de la poudre de Perlimpinpin." [[labelnote:Explication]]Une expression désuète employée par Macron lors du débat présidentiel du second tour pour qualifier les mesures de Marine Le Pen.[[/labelnote]]
** "Nous sommes la nation française." [[labelnote:Explication]]Lors de son discours de vux le 31 décembre 2017, Macron a intimé au français, face aux doutes et aux drames, de ne pas oublier que "nous sommes la nation française". Cette phrase a ensuite été reprise de manière ironique, pour relativiser tous les problèmes possibles et imaginables.[[/labelnote]]
** "Tu m'appelles Monsieur le Président de la République." [[labelnote:Explication]]Durant les commémorations du 18 juin, un adolescent a interpellé Emmanuel Macron d'un "Ça va Manu ?". Celui-ci l'a recadré sèchement, en lui intimant de l'appeler "Monsieur le Président de la République, ou Monsieur". Cette réponse, considérée par beaucoup comme assez méprisante, a été beaucoup reprise, souvent en l'adaptant à d'autres personnalités et personnages fictifs, ou en la plaçant dans des contextes incongrus.[[/labelnote]]

* Jean-Luc Mélenchon :
** L'hologramme de Mélenchon [[labelnote:Explication]]Le 5 février 2017, Mélenchon tint une conférence simultanément à Lyon et à Paris via l'utilisation d'un hologramme ; l'évènement fut sujet à [[https://pbs.twimg.com/media/C1-sLI8WQAAJYyr.jpg plusieurs]] [[https://pbs.twimg.com/media/C3CoJ_PXcAE7g2i.jpg détournements]].[[/labelnote]]
** "Can't Stenchon the Mélenchon" [[labelnote:Explication]]Une phrase dérivée du slogan américain "Can't Stump the Trump", née sur les forums du site [=JeuxVideo.com=] suite à des sondages montrant une nette préférence pour Mélenchon parmi ses utilisateurs, malgré sa réputation d'être majoritairement dominé par des opinions d'extrême-droite.[[/labelnote]]
** [=#MelenchonReaction=] [[labelnote:Explication]]Une [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/001/234/858/d40.gif image GIF]] tirée d'une interview donnée par Mélenchon sur Europe 1 en mars 2017, dans laquelle celui-ci réagit avec une expression choquée et incrédule.[[/labelnote]]



** Poutou de dos [[labelnote:Explication]][[https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2017/04/5afb96f1-12ed-4b6c-9423-ec689670b406/640_meapoutou.jpg Une image de Poutou regardant derrière lui]], issue du débat du 4 avril 2017. Beaucoup se sont amusés à imaginer ce que celui-ci disait aux membres de son équipe.[[/labelnote]]

to:

** Poutou de dos [[labelnote:Explication]][[https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2017/04/5afb96f1-12ed-4b6c-9423-ec689670b406/640_meapoutou.jpg Une image de Poutou regardant derrière lui]], issue du débat du 4 avril 2017. Beaucoup se sont amusés à imaginer ce que celui-ci disait aux membres de son équipe.[[/labelnote]]



** Raffarinades [[labelnote:Explication]]Un terme devenu très populaire dans le milieu de la presse française, désignant les phrases imagées, pompeuses, creuses, et [[Fr/MarechalDeLaPalice tautologiques]] que le Premier Ministre avait l'habitude de prononcer. Les termes "hollandade" et "macronade" seront plus tard également construits sur le même modèle, bien que moins fréquents.[[/labelnote]]
*** "Win the yes needs the no to win against the no." [[labelnote:Explication]]Une raffarinade à l'anglais approximatif concernant le traité de Rome de 2004, tentant maladroitement de traduire "Le oui a besoin du débat pour gagner".[[/labelnote]]

to:

** Raffarinades [[labelnote:Explication]]Un terme devenu très populaire dans le milieu de la presse française, désignant les phrases imagées, pompeuses, creuses, et [[Fr/MarechalDeLaPalice tautologiques]] que le Premier Ministre avait l'habitude de prononcer. Les termes "hollandade" et "macronade" seront plus tard également construits sur le même modèle, bien que moins fréquents.[[/labelnote]]
*** "Win the yes needs the no to win against the no." [[labelnote:Explication]]Une raffarinade à l'anglais approximatif concernant le traité de Rome de 2004, tentant maladroitement de traduire "Le oui a besoin du débat pour gagner".[[/labelnote]]



** "Casse-toi pov' con !" [[labelnote:Explication]]Lors du Salon de l'Agriculture de 2008, un visiteur refusa une poignée de main de Sarkozy, déclarant "Touche-moi pas, tu me salis", ce à quoi Sarkozy répondit "Casse-toi pauv' con". La phrase fut reprise autant par la culture populaire que par ses opposants politiques.[[/labelnote]]
** Sarkozy y était. [[labelnote:Explication]]Sarkozy a posté sur Facebook une photo de lui en train de donner des coups de pioche dans le Mur de Berlin, déclarant qu'il était présent le jour de la chute. Cependant, certains journalistes ont découvert que la photo avait en réalité été prise un jour plus tard. Certains internautes ont en réponse créé [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/033/714/h-20-1783644-1257844482.jpg d'autres]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/040/029/degaulle_lib__paris_26_aout_44_ns.jpg images]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/026/400/46221382.jpg illustrant]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/365/731/9f6.jpg son]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/042/MLK.jpg "glorieux"]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/047/NicoLune.jpg passé]].[[/labelnote]]
** Double ration de frites [[labelnote:Explication]]Sarkozy, lors d'un meeting durant lequel il abordait la question du menu des cantines scolaires pour les enfants musulmans, a proposé de servir aux enfants qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites", déclaration qui fut considérée par beaucoup comme absurde.[[/labelnote]]

to:

** "Casse-toi pov' con !" [[labelnote:Explication]]Lors du Salon de l'Agriculture de 2008, un visiteur refusa une poignée de main de Sarkozy, déclarant "Touche-moi pas, tu me salis", ce à quoi Sarkozy répondit "Casse-toi pauv' con". La phrase fut reprise autant par la culture populaire que par ses opposants politiques.[[/labelnote]]
** Sarkozy y était. [[labelnote:Explication]]Sarkozy a posté sur Facebook une photo de lui en train de donner des coups de pioche dans le Mur de Berlin, déclarant qu'il était présent le jour de la chute. Cependant, certains journalistes ont découvert que la photo avait en réalité été prise un jour plus tard. Certains internautes ont en réponse créé [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/033/714/h-20-1783644-1257844482.jpg d'autres]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/040/029/degaulle_lib__paris_26_aout_44_ns.jpg images]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/026/400/46221382.jpg illustrant]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/365/731/9f6.jpg son]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/042/MLK.jpg "glorieux"]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/047/NicoLune.jpg passé]].[[/labelnote]]
** Double ration de frites [[labelnote:Explication]]Sarkozy, lors d'un meeting durant lequel il abordait la question du menu des cantines scolaires pour les enfants musulmans, a proposé de servir aux enfants qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites", déclaration qui fut considérée par beaucoup comme absurde.[[/labelnote]]



[[folder:Politique étrangère]]

to:

[[folder:Politique étrangère]]



** "Ed Balls" [[labelnote:Explication]]Le premier tweet d'Ed Balls Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme, après que celui-ci ait confondu la barre de recherche et le champ "écrire un tweet". La date du tweet, le 28 avril, a depuis été surnommé "Ed Balls Day" par la twittosphère britannique.[[/labelnote]]

to:

** "Ed Balls" [[labelnote:Explication]]Le premier tweet d'Ed Balls Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme, après que celui-ci ait confondu la barre de recherche et le champ "écrire un tweet". La date du tweet, le 28 avril, a depuis été surnommé "Ed Balls Day" par la twittosphère britannique.[[/labelnote]]



** Mariano Rajoy [[labelnote:Explication]]Un ministre espagnol principalement connu pour sa propension à prononcer ses phrases de travers.[[/labelnote]]
*** "Los españoles son muy españoles y mucho españoles." [[labelnote:Traduction]]"Les espagnols sont très espagnols et beaucoup espagnols."[[/labelnote]]
*** "Somos sentimientos y tenemos seres humanos." [[labelnote:Traduction]]"Nous sommes des sentiments et nous avons des êtres humains."[[/labelnote]]

* [[AC:Politique étasunienne]]
** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet dans point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]
** "YES WE CAN !" [[labelnote:Explanation]]Le slogan de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle de 2008.[[/labelnote]]
** "Merci Obama !" [[labelnote:Explication]]Une phrase sarcastique liée au fait que les conservateurs ont tendance à blâmer Barack Obama pour ''tout'' ce qui va mal. Il en devient parfois difficile de savoir lorsqu'elle est utilisé ironiquement ou non.[[/labelnote]]
** covfefe [[labelnote:Explication]]Un des tweets écrits par Donald Trump commençant comme une critique de la presse se terminait abruptement par le mot "covfefe" (probablement supposé être "coverage", bien que même sans cette faute, il manquerait un bout de phrase) ; le tweet est resté en ligne près de 6 heures avant d'être supprimé. Devenu un [[Fr/AscendedMeme Mème Promu]] lorsque fut proposé le [[https://www.numerama.com/politique/266280-covfefe-act-le-projet-de-loi-qui-veut-rendre-trump-responsable-de-ses-tweets.html COVFEFE Act]] ([[Fr/FunWithAcronyms Communications Over Various Feeds Electronically for Engagement]]), visant à officiellement archiver les tweets présidentiels.[[/labelnote]]
** Trump et le Pape François [[labelnote:Explication]]Le Pape Francis affiche une expression déprimée sur [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/258/372/0da.jpeg cette photo]] prise lors de la première visite de Donald Trump au Vatican. Les tenues à l'apparence funéraire de la famille de Trump ne font qu'ajouter à l'austérité de la scène.[[/labelnote]]

to:

** Mariano Rajoy [[labelnote:Explication]]Un ministre espagnol principalement connu pour sa propension à prononcer ses phrases de travers.[[/labelnote]]
*** "Los españoles son muy españoles y mucho españoles." [[labelnote:Traduction]]"Les espagnols sont très espagnols et beaucoup espagnols."[[/labelnote]]
*** "Somos sentimientos y tenemos seres humanos." [[labelnote:Traduction]]"Nous sommes des sentiments et nous avons des êtres humains."[[/labelnote]]

* [[AC:Politique étasunienne]]
** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet dans point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]
** "YES WE CAN !" [[labelnote:Explanation]]Le slogan de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle de 2008.[[/labelnote]]
** "Merci Obama !" [[labelnote:Explication]]Une phrase sarcastique liée au fait que les conservateurs ont tendance à blâmer Barack Obama pour ''tout'' ce qui va mal. Il en devient parfois difficile de savoir lorsqu'elle est utilisé ironiquement ou non.[[/labelnote]]
** covfefe [[labelnote:Explication]]Un des tweets écrits par Donald Trump commençant comme une critique de la presse se terminait abruptement par le mot "covfefe" (probablement supposé être "coverage", bien que même sans cette faute, il manquerait un bout de phrase) ; le tweet est resté en ligne près de 6 heures avant d'être supprimé. Devenu un [[Fr/AscendedMeme Mème Promu]] lorsque fut proposé le [[https://www.numerama.com/politique/266280-covfefe-act-le-projet-de-loi-qui-veut-rendre-trump-responsable-de-ses-tweets.html COVFEFE Act]] ([[Fr/FunWithAcronyms Communications Over Various Feeds Electronically for Engagement]]), visant à officiellement archiver les tweets présidentiels.[[/labelnote]]
** Trump et le Pape François [[labelnote:Explication]]Le Pape Francis affiche une expression déprimée sur [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/258/372/0da.jpeg cette photo]] prise lors de la première visite de Donald Trump au Vatican. Les tenues à l'apparence funéraire de la famille de Trump ne font qu'ajouter à l'austérité de la scène.[[/labelnote]]



** 146% [[labelnote:Explication]]Après les très contestées élections législatives russes de 2011, les résultats annoncés par une chaîne de télévision d'état indiquaient que la somme des votes était de 146,3%, au lieu de 100%.[[/labelnote]]
** Natalia Poklonskaya [[labelnote:Explication]]La procureure générale de la République de Crimée de 2014 à 2016, [[Fr/GermansLoveDavidHasselhoff devenue un phénomène Internet au Japon]] ; son apparence correspondant de près [[Fr/{{Bishoujo}} aux critères de beauté japonais]] lui a valu de très nombreux dessins dans un style [[Fr/MoeAnthropomorphism mignon]] et Fr/{{animesque}} au sein des communautés japonaises.[[/labelnote]]
*** Nyasha [[labelnote:Explication]]Un surnom attribué la procureure par les internautes russes, jouant sur la similarité entre "Natasha", le diminutif du prénom Natalia, et "nyasha", un mot désignant une fille mignonne dérivé de l'onomatopée japonaise "nya" correspondant à un miaulement.[[/labelnote]]
*** "Nyash-myash" [[labelnote:Explication]]Lors d'une interview, Natalia Poklonskaya a commenté sa popularité en ligne en déclarant "Je suis la procureure ici, et je ne tolérerai aucun nyash-myash.".[[/labelnote]]

to:

** 146% [[labelnote:Explication]]Après les très contestées élections législatives russes de 2011, les résultats annoncés par une chaîne de télévision d'état indiquaient que la somme des votes était de 146,3%, au lieu de 100%.[[/labelnote]]
** Natalia Poklonskaya [[labelnote:Explication]]La procureure générale de la République de Crimée de 2014 à 2016, [[Fr/GermansLoveDavidHasselhoff devenue un phénomène Internet au Japon]] ; son apparence correspondant de près [[Fr/{{Bishoujo}} aux critères de beauté japonais]] lui a valu de très nombreux dessins dans un style [[Fr/MoeAnthropomorphism mignon]] et Fr/{{animesque}} au sein des communautés japonaises.[[/labelnote]]
*** Nyasha [[labelnote:Explication]]Un surnom attribué la procureure par les internautes russes, jouant sur la similarité entre "Natasha", le diminutif du prénom Natalia, et "nyasha", un mot désignant une fille mignonne dérivé de l'onomatopée japonaise "nya" correspondant à un miaulement.[[/labelnote]]
*** "Nyash-myash" [[labelnote:Explication]]Lors d'une interview, Natalia Poklonskaya a commenté sa popularité en ligne en déclarant "Je suis la procureure ici, et je ne tolérerai aucun nyash-myash.".[[/labelnote]]


Les personnalités politiques sont une source inépuisable de [[Fr/MutationMemetique mèmes]], ce qui n'est pas vraiment surprenant étant donné [[Fr/DidIJustSayThatOutLoud le genre de phrases qui ont tendance à leur échapper]].

Lorsque vous ajoutez un mème sur cette page, n'oubliez pas de lui ajouter une note d'explication.[[labelnote:Explication]]Comme ça, oui.[[/labelnote]]

to:

Les personnalités politiques sont une source inépuisable de [[Fr/MutationMemetique mèmes]], ce qui n'est pas vraiment surprenant étant donné [[Fr/DidIJustSayThatOutLoud le genre de phrases qui ont tendance à leur échapper]].

Lorsque vous ajoutez un mème sur cette page, n'oubliez pas de lui ajouter une note d'explication.[[labelnote:Explication]]Comme ça, oui.[[/labelnote]]



[[folder:Politique française]]

* Édouard Balladur :
** "Je vous demande de vous arrêter !" [[labelnote:Explication]]Une phrase prononcée par Balladur, alors Premier Ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, en réponse aux huées de ses partisans, après avoir annoncé qu'il ne serait pas porté au second tour. Ladite phrase fut massivement reprise par la culture populaire, des ''[[FrSerie/LesGuignolsDeLInfo Guignols de l'Info]]'' jusqu'à ''FrJeuVideo/CallOfDutyBlackOpsII''.[[/labelnote]]

to:

[[folder:Politique française]]

* Édouard Balladur :
** "Je vous demande de vous arrêter !" [[labelnote:Explication]]Une phrase prononcée par Balladur, alors Premier Ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, en réponse aux huées de ses partisans, après avoir annoncé qu'il ne serait pas porté au second tour. Ladite phrase fut massivement reprise par la culture populaire, des ''[[FrSerie/LesGuignolsDeLInfo Guignols de l'Info]]'' jusqu'à ''FrJeuVideo/CallOfDutyBlackOpsII''.[[/labelnote]]



** "Mangez des pommes" [[labelnote:Explication]]Le slogan officieux de la campagne de Chirac en 1995 ; celui-ci ne manquait pas de rappeler son appréciation pour ce fruit, et après avoir mis un pommier en couverture de son livre ''La France pour Tous'', qu'il justifia en interview d'un "J'aime les pommes", chaque rencontre et réunion du RPR s'accompagna d'une distribution de pommes et de cidre.[[/labelnote]]
** "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale." [[labelnote:Explication]]Le 21 avril 1997, Jacques Chirac annonce au cours d'une allocution sa décision de procéder à un dissolution parlementaire. Cette phrase, qui ouvre son discours, est souvent ressortie pour se moquer de mauvaises décisions politiques, ou lorsque quelqu'un se prépare à faire une annonce importante.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]." [[labelnote:Explication]]Un Fr/{{sinoclone}} basé sur la citation précédente, afin de l'appliquer à des situations spécifiques.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]. Dans l'acide." [[labelnote:Explication]]Une reprise de la citation de Chirac où le mot "dissoudre" est interprété littéralement.[[/labelnote]]

* François Fillon :
** "Rends l'argent." [[labelnote:Explication]]Suite à l'[[https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon affaire Fillon]], un scandale politique impliquant un détournement de biens publics à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, la phrase "Rends l'argent" est devenue particulièrement répandue, en particulier alors que François Fillon persistait à faire campagne malgré les accusations en question. Celle-ci est devenue une réponse fréquente à la plupart de ses déclarations, et de nombreuses images et détournements ont été créés autour ; une des variantes les plus répandues consiste à représenter Fillon la retrouvant dans des endroits incongrus.[[/labelnote]]

* Valéry Giscard d'Estaing :
** "Au revoir." [[labelnote:Explication]]La phrase concluant le dernier discours de VGE avant son départ du Palais de l'Élysée. Celle-ci est notable pour avoir été prononcée après un long silence, et suivie par un plan de près d'une minute durant lequel celui-ci se lève et quitte la salle.[[/labelnote]]

* François Hollande :
** Flanby [[labelnote:Explication]]Un surnom populaire, supposément né d'une comparaison faite par l'avocat Arnaud Montebourg en 2003, qui déclarait que "Hollande, c'est Flanby" en référence à l'aspect mou et flageolant du fameux dessert.[[/labelnote]]
** "Be you, be proud of you, because you can be do what we want to do." [[labelnote:Explication]]Lors d'un discours prononcé aux Philippines en 2015, Hollande a maladroitement articulé cette phrase à l'anglais approximatif, lui valant de nombreuses moqueries, et même à des reprises musicales.[[/labelnote]]

to:

** "Mangez des pommes" [[labelnote:Explication]]Le slogan officieux de la campagne de Chirac en 1995 ; celui-ci ne manquait pas de rappeler son appréciation pour ce fruit, et après avoir mis un pommier en couverture de son livre ''La France pour Tous'', qu'il justifia en interview d'un "J'aime les pommes", chaque rencontre et réunion du RPR s'accompagna d'une distribution de pommes et de cidre.[[/labelnote]]
** "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale." [[labelnote:Explication]]Le 21 avril 1997, Jacques Chirac annonce au cours d'une allocution sa décision de procéder à un dissolution parlementaire. Cette phrase, qui ouvre son discours, est souvent ressortie pour se moquer de mauvaises décisions politiques, ou lorsque quelqu'un se prépare à faire une annonce importante.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]." [[labelnote:Explication]]Un Fr/{{sinoclone}} basé sur la citation précédente, afin de l'appliquer à des situations spécifiques.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]. Dans l'acide." [[labelnote:Explication]]Une reprise de la citation de Chirac où le mot "dissoudre" est interprété littéralement.[[/labelnote]]

* François Fillon :
** "Rends l'argent." [[labelnote:Explication]]Suite à l'[[https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon affaire Fillon]], un scandale politique impliquant un détournement de biens publics à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, la phrase "Rends l'argent" est devenue particulièrement répandue, en particulier alors que François Fillon persistait à faire campagne malgré les accusations en question. Celle-ci est devenue une réponse fréquente à la plupart de ses déclarations, et de nombreuses images et détournements ont été créés autour ; une des variantes les plus répandues consiste à représenter Fillon la retrouvant dans des endroits incongrus.[[/labelnote]]

* Valéry Giscard d'Estaing :
** "Au revoir." [[labelnote:Explication]]La phrase concluant le dernier discours de VGE avant son départ du Palais de l'Élysée. Celle-ci est notable pour avoir été prononcée après un long silence, et suivie par un plan de près d'une minute durant lequel celui-ci se lève et quitte la salle.[[/labelnote]]

* François Hollande :
** Flanby [[labelnote:Explication]]Un surnom populaire, supposément né d'une comparaison faite par l'avocat Arnaud Montebourg en 2003, qui déclarait que "Hollande, c'est Flanby" en référence à l'aspect mou et flageolant du fameux dessert.[[/labelnote]]
** "Be you, be proud of you, because you can be do what we want to do." [[labelnote:Explication]]Lors d'un discours prononcé aux Philippines en 2015, Hollande a maladroitement articulé cette phrase à l'anglais approximatif, lui valant de nombreuses moqueries, et même à des reprises musicales.[[/labelnote]]



** "JEANNE ! AU SECOURS !" [[labelnote:Explication]]Lors de l'hommage à Jeanne d'Arc du 1er mai 2015, Jean-Marie Le Pen a hurlé cette phrase après avoir déposé sa gerbe de lys devant la statue de l'héroïne.[[/labelnote]]

to:

** "JEANNE ! AU SECOURS !" [[labelnote:Explication]]Lors de l'hommage à Jeanne d'Arc du 1er mai 2015, Jean-Marie Le Pen a hurlé cette phrase après avoir déposé sa gerbe de lys devant la statue de l'héroïne.[[/labelnote]]



** "Ils sont là ! Ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux !" [[labelnote:Explication]]Lors du débat présidentiel de 2017, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade singeant la "paranoïa" d'Emmanuel Macron vis-à-vis des nationalistes, dans une imitation théâtrale de la série ''[[FrSerie/TheInvaders Les Envahisseurs]]'', concluant le tout par un éclat de rire.[[/labelnote]]
** Le graphique de Marine [[labelnote:Explication]]Lors du débat du 20 mars 2017, Marine Le Pen a montré à la caméra un graphique imprimé sur une feuille A4, censé prouver l'impact négatif de l'euro sur la production industrielle. Bien évidement, [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/900/eab.jpg De nombreux]] [[https://pbs.twimg.com/media/C7ZR9yNXkAUjj5Q.jpg détournements]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/905/804.jpg s'en sont]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/910/59b.jpg ensuivis]].[[/labelnote]]

to:

** "Ils sont là ! Ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux !" [[labelnote:Explication]]Lors du débat présidentiel de 2017, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade singeant la "paranoïa" d'Emmanuel Macron vis-à-vis des nationalistes, dans une imitation théâtrale de la série ''[[FrSerie/TheInvaders Les Envahisseurs]]'', concluant le tout par un éclat de rire.[[/labelnote]]
** Le graphique de Marine [[labelnote:Explication]]Lors du débat du 20 mars 2017, Marine Le Pen a montré à la caméra un graphique imprimé sur une feuille A4, censé prouver l'impact négatif de l'euro sur la production industrielle. Bien évidement, [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/900/eab.jpg De nombreux]] [[https://pbs.twimg.com/media/C7ZR9yNXkAUjj5Q.jpg détournements]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/905/804.jpg s'en sont]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/910/59b.jpg ensuivis]].[[/labelnote]]



** "PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET !" [[labelnote:Explication]]Un cri de ralliement hurlé par Macron en clôture de son discours du 10 décembre 2016. S'en sont ensuivis de nombreux montages et parodies, beaucoup jouant sur des rimes en "é" ou des images de personnages hurlant les bras ouverts.[[/labelnote]]
** "C'est de la poudre de Perlimpinpin." [[labelnote:Explication]]Une expression désuète employée par Macron lors du débat présidentiel du second tour pour qualifier les mesures de Marine Le Pen.[[/labelnote]]

* Jean-Luc Mélenchon :
** L'hologramme de Mélenchon [[labelnote:Explication]]Le 5 février 2017, Mélenchon tint une conférence simultanément à Lyon et à Paris via l'utilisation d'un hologramme ; l'évènement fut sujet à [[https://pbs.twimg.com/media/C1-sLI8WQAAJYyr.jpg plusieurs]] [[https://pbs.twimg.com/media/C3CoJ_PXcAE7g2i.jpg détournements]].[[/labelnote]]
** "Can't Stenchon the Mélenchon" [[labelnote:Explication]]Une phrase dérivée du slogan américain "Can't Stump the Trump", née sur les forums du site [=JeuxVideo.com=] suite à des sondages montrant une nette préférence pour Mélenchon parmi ses utilisateurs, malgré sa réputation d'être majoritairement dominé par des opinions d'extrême-droite.[[/labelnote]]
** [=#MelenchonReaction=] [[labelnote:Explication]]Une [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/001/234/858/d40.gif image GIF]] tirée d'une interview donnée par Mélenchon sur Europe 1 en mars 2017, dans laquelle celui-ci réagit avec une expression choquée et incrédule.[[/labelnote]]

to:

** "PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET !" [[labelnote:Explication]]Un cri de ralliement hurlé par Macron en clôture de son discours du 10 décembre 2016. S'en sont ensuivis de nombreux montages et parodies, beaucoup jouant sur des rimes en "é" ou des images de personnages hurlant les bras ouverts.[[/labelnote]]
** "C'est de la poudre de Perlimpinpin." [[labelnote:Explication]]Une expression désuète employée par Macron lors du débat présidentiel du second tour pour qualifier les mesures de Marine Le Pen.[[/labelnote]]
** "Tu m'appelles Monsieur le Président de la République." [[labelnote:Explication]]Durant les commémorations du 18 juin, un adolescent a interpellé Emmanuel Macron d'un "Ça va Manu ?". Celui-ci l'a recadré sèchement, en lui intimant de l'appeler "Monsieur le Président de la République, ou Monsieur". Cette réponse, considérée par beaucoup comme assez méprisante, a été beaucoup reprise, souvent en l'adaptant à d'autres personnalités et personnages fictifs, ou en la plaçant dans des contextes incongrus.
[[/labelnote]]

* Jean-Luc Mélenchon :
** L'hologramme de Mélenchon [[labelnote:Explication]]Le 5 février 2017, Mélenchon tint une conférence simultanément à Lyon et à Paris via l'utilisation d'un hologramme ; l'évènement fut sujet à [[https://pbs.twimg.com/media/C1-sLI8WQAAJYyr.jpg plusieurs]] [[https://pbs.twimg.com/media/C3CoJ_PXcAE7g2i.jpg détournements]].[[/labelnote]]
** "Can't Stenchon the Mélenchon" [[labelnote:Explication]]Une phrase dérivée du slogan américain "Can't Stump the Trump", née sur les forums du site [=JeuxVideo.com=] suite à des sondages montrant une nette préférence pour Mélenchon parmi ses utilisateurs, malgré sa réputation d'être majoritairement dominé par des opinions d'extrême-droite.[[/labelnote]]
** [=#MelenchonReaction=] [[labelnote:Explication]]Une [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/001/234/858/d40.gif image GIF]] tirée d'une interview donnée par Mélenchon sur Europe 1 en mars 2017, dans laquelle celui-ci réagit avec une expression choquée et incrédule.[[/labelnote]]



** Poutou de dos [[labelnote:Explication]][[https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2017/04/5afb96f1-12ed-4b6c-9423-ec689670b406/640_meapoutou.jpg Une image de Poutou regardant derrière lui]], issue du débat du 4 avril 2017. Beaucoup se sont amusés à imaginer ce que celui-ci disait aux membres de son équipe.[[/labelnote]]

to:

** Poutou de dos [[labelnote:Explication]][[https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2017/04/5afb96f1-12ed-4b6c-9423-ec689670b406/640_meapoutou.jpg Une image de Poutou regardant derrière lui]], issue du débat du 4 avril 2017. Beaucoup se sont amusés à imaginer ce que celui-ci disait aux membres de son équipe.[[/labelnote]]



** Raffarinades [[labelnote:Explication]]Un terme devenu très populaire dans le milieu de la presse française, désignant les phrases imagées, pompeuses, creuses, et [[Fr/MarechalDeLaPalice tautologiques]] que le Premier Ministre avait l'habitude de prononcer. Les termes "hollandade" et "macronade" seront plus tard également construits sur le même modèle, bien que moins fréquents.[[/labelnote]]
*** "Win the yes needs the no to win against the no." [[labelnote:Explication]]Une raffarinade à l'anglais approximatif concernant le traité de Rome de 2004, tentant maladroitement de traduire "Le oui a besoin du débat pour gagner".[[/labelnote]]

to:

** Raffarinades [[labelnote:Explication]]Un terme devenu très populaire dans le milieu de la presse française, désignant les phrases imagées, pompeuses, creuses, et [[Fr/MarechalDeLaPalice tautologiques]] que le Premier Ministre avait l'habitude de prononcer. Les termes "hollandade" et "macronade" seront plus tard également construits sur le même modèle, bien que moins fréquents.[[/labelnote]]
*** "Win the yes needs the no to win against the no." [[labelnote:Explication]]Une raffarinade à l'anglais approximatif concernant le traité de Rome de 2004, tentant maladroitement de traduire "Le oui a besoin du débat pour gagner".[[/labelnote]]



** "Casse-toi pov' con !" [[labelnote:Explication]]Lors du Salon de l'Agriculture de 2008, un visiteur refusa une poignée de main de Sarkozy, déclarant "Touche-moi pas, tu me salis", ce à quoi Sarkozy répondit "Casse-toi pauv' con". La phrase fut reprise autant par la culture populaire que par ses opposants politiques.[[/labelnote]]
** Sarkozy y était. [[labelnote:Explication]]Sarkozy a posté sur Facebook une photo de lui en train de donner des coups de pioche dans le Mur de Berlin, déclarant qu'il était présent le jour de la chute. Cependant, certains journalistes ont découvert que la photo avait en réalité été prise un jour plus tard. Certains internautes ont en réponse créé [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/033/714/h-20-1783644-1257844482.jpg d'autres]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/040/029/degaulle_lib__paris_26_aout_44_ns.jpg images]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/026/400/46221382.jpg illustrant]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/365/731/9f6.jpg son]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/042/MLK.jpg "glorieux"]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/047/NicoLune.jpg passé]].[[/labelnote]]
** Double ration de frites [[labelnote:Explication]]Sarkozy, lors d'un meeting durant lequel il abordait la question du menu des cantines scolaires pour les enfants musulmans, a proposé de servir aux enfants qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites", déclaration qui fut considérée par beaucoup comme absurde.[[/labelnote]]

to:

** "Casse-toi pov' con !" [[labelnote:Explication]]Lors du Salon de l'Agriculture de 2008, un visiteur refusa une poignée de main de Sarkozy, déclarant "Touche-moi pas, tu me salis", ce à quoi Sarkozy répondit "Casse-toi pauv' con". La phrase fut reprise autant par la culture populaire que par ses opposants politiques.[[/labelnote]]
** Sarkozy y était. [[labelnote:Explication]]Sarkozy a posté sur Facebook une photo de lui en train de donner des coups de pioche dans le Mur de Berlin, déclarant qu'il était présent le jour de la chute. Cependant, certains journalistes ont découvert que la photo avait en réalité été prise un jour plus tard. Certains internautes ont en réponse créé [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/033/714/h-20-1783644-1257844482.jpg d'autres]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/040/029/degaulle_lib__paris_26_aout_44_ns.jpg images]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/026/400/46221382.jpg illustrant]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/365/731/9f6.jpg son]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/042/MLK.jpg "glorieux"]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/047/NicoLune.jpg passé]].[[/labelnote]]
** Double ration de frites [[labelnote:Explication]]Sarkozy, lors d'un meeting durant lequel il abordait la question du menu des cantines scolaires pour les enfants musulmans, a proposé de servir aux enfants qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites", déclaration qui fut considérée par beaucoup comme absurde.[[/labelnote]]



[[folder:Politique étrangère]]

to:

[[folder:Politique étrangère]]



** "Ed Balls" [[labelnote:Explication]]Le premier tweet d'Ed Balls Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme, après que celui-ci ait confondu la barre de recherche et le champ "écrire un tweet". La date du tweet, le 28 avril, a depuis été surnommé "Ed Balls Day" par la twittosphère britannique.[[/labelnote]]

to:

** "Ed Balls" [[labelnote:Explication]]Le premier tweet d'Ed Balls Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme, après que celui-ci ait confondu la barre de recherche et le champ "écrire un tweet". La date du tweet, le 28 avril, a depuis été surnommé "Ed Balls Day" par la twittosphère britannique.[[/labelnote]]



** Mariano Rajoy [[labelnote:Explication]]Un ministre espagnol principalement connu pour sa propension à prononcer ses phrases de travers.[[/labelnote]]
*** "Los españoles son muy españoles y mucho españoles." [[labelnote:Traduction]]"Les espagnols sont très espagnols et beaucoup espagnols."[[/labelnote]]
*** "Somos sentimientos y tenemos seres humanos." [[labelnote:Traduction]]"Nous sommes des sentiments et nous avons des êtres humains."[[/labelnote]]

* [[AC:Politique étasunienne]]
** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet dans point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]
** "YES WE CAN !" [[labelnote:Explanation]]Le slogan de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle de 2008.[[/labelnote]]
** "Merci Obama !" [[labelnote:Explication]]Une phrase sarcastique liée au fait que les conservateurs ont tendance à blâmer Barack Obama pour ''tout'' ce qui va mal. Il en devient parfois difficile de savoir lorsqu'elle est utilisé ironiquement ou non.[[/labelnote]]
** covfefe [[labelnote:Explication]]Un des tweets écrits par Donald Trump commençant comme une critique de la presse se terminait abruptement par le mot "covfefe" (probablement supposé être "coverage", bien que même sans cette faute, il manquerait un bout de phrase) ; le tweet est resté en ligne près de 6 heures avant d'être supprimé. Devenu un [[Fr/AscendedMeme Mème Promu]] lorsque fut proposé le [[https://www.numerama.com/politique/266280-covfefe-act-le-projet-de-loi-qui-veut-rendre-trump-responsable-de-ses-tweets.html COVFEFE Act]] ([[Fr/FunWithAcronyms Communications Over Various Feeds Electronically for Engagement]]), visant à officiellement archiver les tweets présidentiels.[[/labelnote]]
** Trump et le Pape François [[labelnote:Explication]]Le Pape Francis affiche une expression déprimée sur [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/258/372/0da.jpeg cette photo]] prise lors de la première visite de Donald Trump au Vatican. Les tenues à l'apparence funéraire de la famille de Trump ne font qu'ajouter à l'austérité de la scène.[[/labelnote]]

to:

** Mariano Rajoy [[labelnote:Explication]]Un ministre espagnol principalement connu pour sa propension à prononcer ses phrases de travers.[[/labelnote]]
*** "Los españoles son muy españoles y mucho españoles." [[labelnote:Traduction]]"Les espagnols sont très espagnols et beaucoup espagnols."[[/labelnote]]
*** "Somos sentimientos y tenemos seres humanos." [[labelnote:Traduction]]"Nous sommes des sentiments et nous avons des êtres humains."[[/labelnote]]

* [[AC:Politique étasunienne]]
** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet dans point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]
** "YES WE CAN !" [[labelnote:Explanation]]Le slogan de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle de 2008.[[/labelnote]]
** "Merci Obama !" [[labelnote:Explication]]Une phrase sarcastique liée au fait que les conservateurs ont tendance à blâmer Barack Obama pour ''tout'' ce qui va mal. Il en devient parfois difficile de savoir lorsqu'elle est utilisé ironiquement ou non.[[/labelnote]]
** covfefe [[labelnote:Explication]]Un des tweets écrits par Donald Trump commençant comme une critique de la presse se terminait abruptement par le mot "covfefe" (probablement supposé être "coverage", bien que même sans cette faute, il manquerait un bout de phrase) ; le tweet est resté en ligne près de 6 heures avant d'être supprimé. Devenu un [[Fr/AscendedMeme Mème Promu]] lorsque fut proposé le [[https://www.numerama.com/politique/266280-covfefe-act-le-projet-de-loi-qui-veut-rendre-trump-responsable-de-ses-tweets.html COVFEFE Act]] ([[Fr/FunWithAcronyms Communications Over Various Feeds Electronically for Engagement]]), visant à officiellement archiver les tweets présidentiels.[[/labelnote]]
** Trump et le Pape François [[labelnote:Explication]]Le Pape Francis affiche une expression déprimée sur [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/258/372/0da.jpeg cette photo]] prise lors de la première visite de Donald Trump au Vatican. Les tenues à l'apparence funéraire de la famille de Trump ne font qu'ajouter à l'austérité de la scène.[[/labelnote]]



** 146% [[labelnote:Explication]]Après les très contestées élections législatives russes de 2011, les résultats annoncés par une chaîne de télévision d'état indiquaient que la somme des votes était de 146,3%, au lieu de 100%.[[/labelnote]]
** Natalia Poklonskaya [[labelnote:Explication]]La procureure générale de la République de Crimée de 2014 à 2016, [[Fr/GermansLoveDavidHasselhoff devenue un phénomène Internet au Japon]] ; son apparence correspondant de près [[Fr/{{Bishoujo}} aux critères de beauté japonais]] lui a valu de très nombreux dessins dans un style [[Fr/MoeAnthropomorphism mignon]] et Fr/{{animesque}} au sein des communautés japonaises.[[/labelnote]]
*** Nyasha [[labelnote:Explication]]Un surnom attribué la procureure par les internautes russes, jouant sur la similarité entre "Natasha", le diminutif du prénom Natalia, et "nyasha", un mot désignant une fille mignonne dérivé de l'onomatopée japonaise "nya" correspondant à un miaulement.[[/labelnote]]
*** "Nyash-myash" [[labelnote:Explication]]Lors d'une interview, Natalia Poklonskaya a commenté sa popularité en ligne en déclarant "Je suis la procureure ici, et je ne tolérerai aucun nyash-myash.".[[/labelnote]]

to:

** 146% [[labelnote:Explication]]Après les très contestées élections législatives russes de 2011, les résultats annoncés par une chaîne de télévision d'état indiquaient que la somme des votes était de 146,3%, au lieu de 100%.[[/labelnote]]
** Natalia Poklonskaya [[labelnote:Explication]]La procureure générale de la République de Crimée de 2014 à 2016, [[Fr/GermansLoveDavidHasselhoff devenue un phénomène Internet au Japon]] ; son apparence correspondant de près [[Fr/{{Bishoujo}} aux critères de beauté japonais]] lui a valu de très nombreux dessins dans un style [[Fr/MoeAnthropomorphism mignon]] et Fr/{{animesque}} au sein des communautés japonaises.[[/labelnote]]
*** Nyasha [[labelnote:Explication]]Un surnom attribué la procureure par les internautes russes, jouant sur la similarité entre "Natasha", le diminutif du prénom Natalia, et "nyasha", un mot désignant une fille mignonne dérivé de l'onomatopée japonaise "nya" correspondant à un miaulement.[[/labelnote]]
*** "Nyash-myash" [[labelnote:Explication]]Lors d'une interview, Natalia Poklonskaya a commenté sa popularité en ligne en déclarant "Je suis la procureure ici, et je ne tolérerai aucun nyash-myash.".[[/labelnote]]

Added DiffLines:

Les personnalités politiques sont une source inépuisable de [[Fr/MutationMemetique mèmes]], ce qui n'est pas vraiment surprenant étant donné [[Fr/DidIJustSayThatOutLoud le genre de phrases qui ont tendance à leur échapper]].

Lorsque vous ajoutez un mème sur cette page, n'oubliez pas de lui ajouter une note d'explication.[[labelnote:Explication]]Comme ça, oui.[[/labelnote]]

----

[[foldercontrol]]

[[folder:Politique française]]

* Édouard Balladur :
** "Je vous demande de vous arrêter !" [[labelnote:Explication]]Une phrase prononcée par Balladur, alors Premier Ministre et candidat à l'élection présidentielle de 1995, en réponse aux huées de ses partisans, après avoir annoncé qu'il ne serait pas porté au second tour. Ladite phrase fut massivement reprise par la culture populaire, des ''[[FrSerie/LesGuignolsDeLInfo Guignols de l'Info]]'' jusqu'à ''FrJeuVideo/CallOfDutyBlackOpsII''.[[/labelnote]]

* Jacques Chirac :
** "Mangez des pommes" [[labelnote:Explication]]Le slogan officieux de la campagne de Chirac en 1995 ; celui-ci ne manquait pas de rappeler son appréciation pour ce fruit, et après avoir mis un pommier en couverture de son livre ''La France pour Tous'', qu'il justifia en interview d'un "J'aime les pommes", chaque rencontre et réunion du RPR s'accompagna d'une distribution de pommes et de cidre.[[/labelnote]]
** "J'ai décidé de dissoudre l'Assemblée Nationale." [[labelnote:Explication]]Le 21 avril 1997, Jacques Chirac annonce au cours d'une allocution sa décision de procéder à un dissolution parlementaire. Cette phrase, qui ouvre son discours, est souvent ressortie pour se moquer de mauvaises décisions politiques, ou lorsque quelqu'un se prépare à faire une annonce importante.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]." [[labelnote:Explication]]Un Fr/{{sinoclone}} basé sur la citation précédente, afin de l'appliquer à des situations spécifiques.[[/labelnote]]
*** "J'ai décidé de dissoudre [X]. Dans l'acide." [[labelnote:Explication]]Une reprise de la citation de Chirac où le mot "dissoudre" est interprété littéralement.[[/labelnote]]

* François Fillon :
** "Rends l'argent." [[labelnote:Explication]]Suite à l'[[https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Fillon affaire Fillon]], un scandale politique impliquant un détournement de biens publics à hauteur de plusieurs centaines de milliers d'euros, la phrase "Rends l'argent" est devenue particulièrement répandue, en particulier alors que François Fillon persistait à faire campagne malgré les accusations en question. Celle-ci est devenue une réponse fréquente à la plupart de ses déclarations, et de nombreuses images et détournements ont été créés autour ; une des variantes les plus répandues consiste à représenter Fillon la retrouvant dans des endroits incongrus.[[/labelnote]]

* Valéry Giscard d'Estaing :
** "Au revoir." [[labelnote:Explication]]La phrase concluant le dernier discours de VGE avant son départ du Palais de l'Élysée. Celle-ci est notable pour avoir été prononcée après un long silence, et suivie par un plan de près d'une minute durant lequel celui-ci se lève et quitte la salle.[[/labelnote]]

* François Hollande :
** Flanby [[labelnote:Explication]]Un surnom populaire, supposément né d'une comparaison faite par l'avocat Arnaud Montebourg en 2003, qui déclarait que "Hollande, c'est Flanby" en référence à l'aspect mou et flageolant du fameux dessert.[[/labelnote]]
** "Be you, be proud of you, because you can be do what we want to do." [[labelnote:Explication]]Lors d'un discours prononcé aux Philippines en 2015, Hollande a maladroitement articulé cette phrase à l'anglais approximatif, lui valant de nombreuses moqueries, et même à des reprises musicales.[[/labelnote]]

* Jean-Marie Le Pen :
** "JEANNE ! AU SECOURS !" [[labelnote:Explication]]Lors de l'hommage à Jeanne d'Arc du 1er mai 2015, Jean-Marie Le Pen a hurlé cette phrase après avoir déposé sa gerbe de lys devant la statue de l'héroïne.[[/labelnote]]

* Marine Le Pen :
** "Ils sont là ! Ils sont dans les campagnes, dans les villes ! Ils sont sur les réseaux sociaux !" [[labelnote:Explication]]Lors du débat présidentiel de 2017, Marine Le Pen s'est lancée dans une tirade singeant la "paranoïa" d'Emmanuel Macron vis-à-vis des nationalistes, dans une imitation théâtrale de la série ''[[FrSerie/TheInvaders Les Envahisseurs]]'', concluant le tout par un éclat de rire.[[/labelnote]]
** Le graphique de Marine [[labelnote:Explication]]Lors du débat du 20 mars 2017, Marine Le Pen a montré à la caméra un graphique imprimé sur une feuille A4, censé prouver l'impact négatif de l'euro sur la production industrielle. Bien évidement, [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/900/eab.jpg De nombreux]] [[https://pbs.twimg.com/media/C7ZR9yNXkAUjj5Q.jpg détournements]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/905/804.jpg s'en sont]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/241/910/59b.jpg ensuivis]].[[/labelnote]]

* Emmanuel Macron :
** "PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET !" [[labelnote:Explication]]Un cri de ralliement hurlé par Macron en clôture de son discours du 10 décembre 2016. S'en sont ensuivis de nombreux montages et parodies, beaucoup jouant sur des rimes en "é" ou des images de personnages hurlant les bras ouverts.[[/labelnote]]
** "C'est de la poudre de Perlimpinpin." [[labelnote:Explication]]Une expression désuète employée par Macron lors du débat présidentiel du second tour pour qualifier les mesures de Marine Le Pen.[[/labelnote]]

* Jean-Luc Mélenchon :
** L'hologramme de Mélenchon [[labelnote:Explication]]Le 5 février 2017, Mélenchon tint une conférence simultanément à Lyon et à Paris via l'utilisation d'un hologramme ; l'évènement fut sujet à [[https://pbs.twimg.com/media/C1-sLI8WQAAJYyr.jpg plusieurs]] [[https://pbs.twimg.com/media/C3CoJ_PXcAE7g2i.jpg détournements]].[[/labelnote]]
** "Can't Stenchon the Mélenchon" [[labelnote:Explication]]Une phrase dérivée du slogan américain "Can't Stump the Trump", née sur les forums du site [=JeuxVideo.com=] suite à des sondages montrant une nette préférence pour Mélenchon parmi ses utilisateurs, malgré sa réputation d'être majoritairement dominé par des opinions d'extrême-droite.[[/labelnote]]
** [=#MelenchonReaction=] [[labelnote:Explication]]Une [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/001/234/858/d40.gif image GIF]] tirée d'une interview donnée par Mélenchon sur Europe 1 en mars 2017, dans laquelle celui-ci réagit avec une expression choquée et incrédule.[[/labelnote]]

* Philippe Poutou :
** Poutou de dos [[labelnote:Explication]][[https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2017/04/5afb96f1-12ed-4b6c-9423-ec689670b406/640_meapoutou.jpg Une image de Poutou regardant derrière lui]], issue du débat du 4 avril 2017. Beaucoup se sont amusés à imaginer ce que celui-ci disait aux membres de son équipe.[[/labelnote]]

* Jean-Pierre Raffarin :
** Raffarinades [[labelnote:Explication]]Un terme devenu très populaire dans le milieu de la presse française, désignant les phrases imagées, pompeuses, creuses, et [[Fr/MarechalDeLaPalice tautologiques]] que le Premier Ministre avait l'habitude de prononcer. Les termes "hollandade" et "macronade" seront plus tard également construits sur le même modèle, bien que moins fréquents.[[/labelnote]]
*** "Win the yes needs the no to win against the no." [[labelnote:Explication]]Une raffarinade à l'anglais approximatif concernant le traité de Rome de 2004, tentant maladroitement de traduire "Le oui a besoin du débat pour gagner".[[/labelnote]]

* Nicolas Sarkozy :
** "Casse-toi pov' con !" [[labelnote:Explication]]Lors du Salon de l'Agriculture de 2008, un visiteur refusa une poignée de main de Sarkozy, déclarant "Touche-moi pas, tu me salis", ce à quoi Sarkozy répondit "Casse-toi pauv' con". La phrase fut reprise autant par la culture populaire que par ses opposants politiques.[[/labelnote]]
** Sarkozy y était. [[labelnote:Explication]]Sarkozy a posté sur Facebook une photo de lui en train de donner des coups de pioche dans le Mur de Berlin, déclarant qu'il était présent le jour de la chute. Cependant, certains journalistes ont découvert que la photo avait en réalité été prise un jour plus tard. Certains internautes ont en réponse créé [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/033/714/h-20-1783644-1257844482.jpg d'autres]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/040/029/degaulle_lib__paris_26_aout_44_ns.jpg images]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/026/400/46221382.jpg illustrant]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/000/365/731/9f6.jpg son]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/042/MLK.jpg "glorieux"]] [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/newsfeed/000/040/047/NicoLune.jpg passé]].[[/labelnote]]
** Double ration de frites [[labelnote:Explication]]Sarkozy, lors d'un meeting durant lequel il abordait la question du menu des cantines scolaires pour les enfants musulmans, a proposé de servir aux enfants qui ne mangent pas de porc "une double ration de frites", déclaration qui fut considérée par beaucoup comme absurde.[[/labelnote]]

[[/folder]]


[[folder:Politique étrangère]]

* [[AC:Politique britannique]]
** "Ed Balls" [[labelnote:Explication]]Le premier tweet d'Ed Balls Chancelier de l'Échiquier du cabinet fantôme, après que celui-ci ait confondu la barre de recherche et le champ "écrire un tweet". La date du tweet, le 28 avril, a depuis été surnommé "Ed Balls Day" par la twittosphère britannique.[[/labelnote]]

* [[AC:Politique espagnole]]
** Mariano Rajoy [[labelnote:Explication]]Un ministre espagnol principalement connu pour sa propension à prononcer ses phrases de travers.[[/labelnote]]
*** "Los españoles son muy españoles y mucho españoles." [[labelnote:Traduction]]"Les espagnols sont très espagnols et beaucoup espagnols."[[/labelnote]]
*** "Somos sentimientos y tenemos seres humanos." [[labelnote:Traduction]]"Nous sommes des sentiments et nous avons des êtres humains."[[/labelnote]]

* [[AC:Politique étasunienne]]
** Al Gore a inventé Internet. [[labelnote:Explication]]Une Fr/CitationApocryphe issue d'une interview durant laquelle Al Gore déclare avoir encouragé le développement d'Internet dans point de vue législatif et économique (plutôt que l'avoir inventé, comme le laisse supposer le mème).[[/labelnote]]
** "YES WE CAN !" [[labelnote:Explanation]]Le slogan de Barack Obama lors de sa campagne présidentielle de 2008.[[/labelnote]]
** "Merci Obama !" [[labelnote:Explication]]Une phrase sarcastique liée au fait que les conservateurs ont tendance à blâmer Barack Obama pour ''tout'' ce qui va mal. Il en devient parfois difficile de savoir lorsqu'elle est utilisé ironiquement ou non.[[/labelnote]]
** covfefe [[labelnote:Explication]]Un des tweets écrits par Donald Trump commençant comme une critique de la presse se terminait abruptement par le mot "covfefe" (probablement supposé être "coverage", bien que même sans cette faute, il manquerait un bout de phrase) ; le tweet est resté en ligne près de 6 heures avant d'être supprimé. Devenu un [[Fr/AscendedMeme Mème Promu]] lorsque fut proposé le [[https://www.numerama.com/politique/266280-covfefe-act-le-projet-de-loi-qui-veut-rendre-trump-responsable-de-ses-tweets.html COVFEFE Act]] ([[Fr/FunWithAcronyms Communications Over Various Feeds Electronically for Engagement]]), visant à officiellement archiver les tweets présidentiels.[[/labelnote]]
** Trump et le Pape François [[labelnote:Explication]]Le Pape Francis affiche une expression déprimée sur [[https://i.kym-cdn.com/photos/images/original/001/258/372/0da.jpeg cette photo]] prise lors de la première visite de Donald Trump au Vatican. Les tenues à l'apparence funéraire de la famille de Trump ne font qu'ajouter à l'austérité de la scène.[[/labelnote]]

* [[AC:Politique russe]]
** 146% [[labelnote:Explication]]Après les très contestées élections législatives russes de 2011, les résultats annoncés par une chaîne de télévision d'état indiquaient que la somme des votes était de 146,3%, au lieu de 100%.[[/labelnote]]
** Natalia Poklonskaya [[labelnote:Explication]]La procureure générale de la République de Crimée de 2014 à 2016, [[Fr/GermansLoveDavidHasselhoff devenue un phénomène Internet au Japon]] ; son apparence correspondant de près [[Fr/{{Bishoujo}} aux critères de beauté japonais]] lui a valu de très nombreux dessins dans un style [[Fr/MoeAnthropomorphism mignon]] et Fr/{{animesque}} au sein des communautés japonaises.[[/labelnote]]
*** Nyasha [[labelnote:Explication]]Un surnom attribué la procureure par les internautes russes, jouant sur la similarité entre "Natasha", le diminutif du prénom Natalia, et "nyasha", un mot désignant une fille mignonne dérivé de l'onomatopée japonaise "nya" correspondant à un miaulement.[[/labelnote]]
*** "Nyash-myash" [[labelnote:Explication]]Lors d'une interview, Natalia Poklonskaya a commenté sa popularité en ligne en déclarant "Je suis la procureure ici, et je ne tolérerai aucun nyash-myash.".[[/labelnote]]

[[/folder]]

----

Showing 9 edit(s) of 9

Top

How well does it match the trope?

Example of:

/

Media sources:

/

Report