Fr / Logique d'Escalier
aka: Fridge Logic

Une demie-heure après la fin de l'émission, M. Téléspectateur-Lambda se lève de son canapé, et se dirige vers sa chambre lambda, dans sa petite maison lambda. En allant à l'étage, il ne pense pas à ce qu'il va manger demain midi ou à son rendez-vous chez le médecin plus tôt dans la journée. Non, il bloque dans les escaliers, en train de se demander comment Sydney Bristow a fait pour aller de Hongrie à Melbourne et de Melbourne à LA en moins de 24 heures…

Et pourtant, ça ne le dérangeait pas pendant l'épisode. Il a fallu qu'il parte se coucher pour se poser cette question.

La Logique d'Escalier désigne tous ces petits manquements de Cohérence Interne. C'est tous ces points narratifs invraisemblables et/ou illogiques qu'on ne remarque que bien après la fin. Un exemple de Logique d'Escalier sera forcément subjectif, puisque tout le monde ne suit pas les mêmes cheminements de pensée : certaines personnes ne réaliseront jamais le problème, alors que d'autres le verront immédiatement et le considéreront comme un Nid-de-Script.

Le terme provient de l'« esprit de l'escalier », qui signifie que l'on pense souvent à ce que l’on aurait pu et dû dire de plus juste, après la fin d'une conversation. Dans le milieu scénaristique, c'est Alfred Hitchcock qui a en premier parlé de ce phénomène. Lorsqu'on lui a reproché la scène de Vertigo où Madeleine disparaît mystérieusement, et de manière impossible, de l'hôtel dans lequel l'a vue Scottie, il a répondu en l'appelant une scène "glacière", c'est à dire une scène "qui vous frappe une fois rentré à la maison, quand vous sortez le poulet de la glacière".

Ronald D. Moore parle longuement de la logique d'escalier dans le commentaire de l'épisode de Battlestar Galactica "Les Centurions de Caprica" (2.02) : il compare ce type de raisonnement à celui qu'on a pour déterminer si la lumière du frigo reste allumée quand la porte est fermée.

Les histoires avec une Tomate Surprise peuvent utiliser ce phénomène pour éviter que les spectateurs ne s'interrogent sur des détails bizarres dans l'histoire. Avant le moment où la Logique d'Escalier intervient, le scénario aura expliqué ce qui se passe vraiment, ce qui fait de ces petits problèmes des indices de la révélation.

Voir également Brillance d'Escalier quand il y a en fait une bonne explication si vous y réflechissez bien et Horreur d'Escalier quand quelque chose est terrifiant en y repensant. La Logique d'Escalier peut parfois faire d'une fin heureuse une Fin Aigre-Douce ou carrément Déprimante, dans ces cas-là voyez Fin Heureuse Mais Pas Trop. Lié au [MST3K Mantra], qui vous permet de suivre de film sans trop vous soucier des détails. Quand les spectateurs s'en rendent compte pendant la diffusion, c'est un bon vieux Nid-de-Script. Rien à voir avec la Logique du Pont, la désastreuse Logique du Four ou la logique de Frege. Si les personnages ne se posent pas les bonnes questions à propos d'un évènement ou d'un outil scénaristique, c'est parce que Le Manque de Curiosité est un Vilain Défaut .

Pas d'exemples, merci. Cet article ne fait que définir le terme. Pour discuter de ce genre de problèmes (ce qui est très amusant), rendez-vous sur les Headscratchers, ou un des forums.


Alternative Title(s): Fridge Logic

http://tvtropes.org/pmwiki/pmwiki.php/Fr/LogiqueDEscalier?from=Fr.FridgeLogic