troperville

tools

toys


main index

Narrative

Genre

Media

Topical Tropes

Other Categories

TV Tropes Org
random
Ho Yay: Doctor Who FR
Pour les intéressés, vous pouvez lire ce compte-rendu épisode par épisode de tout les petits moments suspicieux de la presque totalité de la série. En anglais, bien sûr, sinon c'est pas drôle.

Le Maître

La nouvelle série ne pouvait pas aller plus loin dans la tension sexuelle entre le Docteur et le Maître, surtout avec des dialogues pareils:
Le Maître: Docteur.
Le Docteur: Maître.
Le Maître: J'aime quand tu utilises mon nom.
Ou encore, celui-là;
Le Maître: [secoue la tête tandis que ses yeux se remplissent de larmes] Je ne sais pas ce que je serais sans ce bruit.
Le Docteur: Je ne sais pas ce que je serais sans toi.
Le Maître: [d'abord sans voix, puis, sanglotant] Oui.
  • Leur conversation téléphonique dans "The Sound of Drums" c'est, mise à part l'explication de comment le Maître a survécu à la Guerre du Temps, le Docteur en train d'essayer de persuader le Maître d'avoir une relation à long-terme avec lui et le Maître essayant d'entraîner le Docteur à faire l'amour au téléphone. Toute la scène oscille entre texte et sous-texte. La réaction du Maître au (fameux) dialogue mentionné plus haut, et donc, d'entendre son nom prononcé par le Docteur, est de fermer les yeux et de littéralement "soupirer de plaisir".
  • Leur relation devient quasi canon quand le Docteur demande à son incarnation passé :
    Le Cinquième Docteur: Est-ce que le Maître porte toujours cette affreuse barbe?
    Le Dixième Docteur: Non, pas de barbe cette fois. Enfin... Il a une femme.
    • Une petite explication est nécessaire ici, puisque la subtilité est typiquement anglophone et ne peut être traduite en français. Le mot "barbe" se traduit en anglais par "beard". Mais "beard" a une autre signification: elle désigne, dans l'argot, l'épouse/la petite amie potiche d'un homme homosexuel qui se ferait passé pour hétérosexuel afin de sauver les apparences en société. Et oui, le jeu de mot est canon et complètement intentionnel.
  • Russell T. Davies a répondu dans une interview du Radio Times qu'il les considère comme des "âmes soeurs". Et ainsi, les hurlements des fangirls brisèrent du verre.
  • "The End of Time" nous offre une course-poursuite dans un terrain vague, regards perçants et respirations haletantes compris, ainsi que le Maître en train d'éléctrocuter le Docteur avec ses tout nouveaux pouvoirs et celui-ci se tordant de douleur. Et quand le Maître le met finalement à terre grâce à ses attaques à la Palpatine, il arrête immédiatement et court s'assurer que tout va bien. Ensuite, il évoque le temps où, enfants, ils jouaient ensemble dans les champs de Gallifrey avant d'insister sur le fait que le Docteur "doit le comprendre". Il va même jusqu'à accepter une liaison télépathique entre lui et le Docteur. Et ça ne couvre même pas la moitié Du Carburant A Fantasmes que représente le Maître dans cet épisode.
  • La deuxième partie n'en est pas decevante pour autant. Qu'en est-il de la scène où on les voit se renvoyer verbalement la balle alors que le Docteur est ligoté et bâillonné? Il y a également la scène de fin où le Maître "meurt", alors qu'il tente de sauver la vie du Docteur. "Hors de mon chemin" a de grandes chances de devenir le nouveau slogan des slashers.
  • Quelqu'un a-t-il remarqué l'amertume et la jalousie à peine déguisée dans la voix du Maître quand il dit, à propos du Docteur et de Donna: "Il "adore" jouer avec les Terriennes!".
  • Une version androïde du Maître vit dans le TARDIS avec le Docteur dans ''Scream of the Shalka".
    • Le message sur leur répondeur est difficile à interpréter autrement que comme "le Docteur enregistrait ce message pendant que le Maître lui faisait des choses interdites aux moins de 18 ans."

Jack Harkness Le Capitaine Jack Harkness, omnisexuel avoué et prêt à flirter avec tout et n'importe quoi du moment que ça bouge. Il fût également le premier à embrasser le Docteur dans la nouvelle série. A vrai dire, la spin-off qui lui est consacré, Torchwood, est entièrement basée sur un unique principe : les chasseurs d'alien bisexuels sont sexy. Plutôt étrange que le Maître ait passé une année à le tuer encore et encore (pourtant, il l'appelle "beau gosse" et le garde enchaîné au sous-sol), mais bon, c'est sans doute ce qui plaît au Maître. Il a tué le Docteur suffisamment de fois.
  • Pour ce qui est du Docteur, il lui est arrivé de flirter ouvertement avec lui.
    Rose: Docteur, je pense que Jack aimerait danser.
    Le Docteur: J'en suis persuadé, Rose. Mais avec qui?
  • Le Docteur interrompt continuellement Jack dès qu'il essaie de flirter avec quelqu'un (homme, femme ou indéterminé) - entres autres parce que dans le cas contraire, ils ne résoudraient rien. Mais ça sonne souvent comme de la jalousie...
  • Le début de "Boom Town":
    (Rose et Mickey sont dans les bras l'un de l'autre)
    Jack: Qu'ils sont mignons. Pourquoi moi j'ai jamais droit à ce genre de choses?
    Le Docteur: Offre-moi un verre d'abord.
    Jack: Trop de travail.
    Le Docteur: Mais ça vaut le coup! (dit-il en souriant.)
  • Dans "The Parting of the Ways", Jack embrasse Rose et le Docteur (aux environs de 2:46) avant de partir se sacrifier pour eux... *sniff*
  • Pendant leur conversation dans "Utopia", une pièce remplie de radiations mortelles est la seule chose qui empêche l'un des deux de sauter sur l'autre.
  • Jack ne cache pas son adoration sans limites pour le Docteur, au point de garder une des ses mains dans une jarre à Torchwood pendant deux ans, et de réagir de manière très "émotive" quand celle-ci est menacée (puis brisée).
    Jack: LACHEZ CA! Ca n'a de valeur qu'à mes yeux!
    • Dans l'épisode final de la première saison de Torchwood, quand la main (qui apparement sert de "détecteur à Docteur") commence à briller et que l'on entend au loin le bruit du TARDIS, Jack accourt si vite vers le Docteur que Gwen, qui était juste à côté de lui, ne le voit pas partir.
  • Le Ho Yay entre les deux personnages atteignit son paroxysme quand David Tennant embrassa John Barrowman au Comic-Con de San Diego. Ecoutez simplement la vidéo et vous entendrez le fandom (et Barrowman) "exploser"!

Onzième Docteur Dans le tout premier épisode où apparaît le Onzième Docteur, on le voit emprunter son ordinateur portable à un très séduisant jeune homme. Il y fait allusion plus tard dans l'épisode en tant que "l'ami d'Amy... le beau". Le fait que Jeff, l'ami en question, ne semble pas du tout dérangé par le fait que le Docteur envahisse son espace vital n'aide pas vraiment. Est-on vraiment sûre que c'est d'une petite amie dont Jeff ait besoin?
  • Le Docteur apprécie énormément Bill Nighy, qui joue alors un guide de musée, car il aime son noeud pappillon.
  • Le Docteur et Vincent Van Gogh. Ils deviennent rapidement physiquement proche, le Docteur étant très tactile. Puis, Vincent a une montée de caféine et finit par crier Viens te saisir de mes mystères! au Docteur, avant de "caresser" sa chemise. On voit de long regards entre eux, le Docteur réconforter Vincent, sévèrement dépressif, de longues embrassades, et enfin, Amy, le Docteur et Vincent allongés dans l'herbe en train de regarder les étoiles. Durant cette scène, Vincent leur prend à tout les deux la main et tient celle du Docteur sur sa poitrine. Le Docteur va jusqu'à bouleverser toutes les lois du voyage temporel, tout ça pour montrer à Vincent quel peintre populaire et reconnu il deviendra dans le futur. Ce qui ne l'empêchera malheureusement pas de se suicider quelques mois plus tard.
  • Le Docteur et Rory ont aussi leurs moments et ce, dès leur première rencontre. C'est en grande partie dû à la fâcheuse habitude du Docteur à être "très" tactile et leur rivalité pour l'affection d'Amy.
    • Dans une scène coupée de "The Hungry Earth", le Docteur, tiré de sa réflexion, se demande où est passé Rory. Il se dit alors à lui-même: "Je l'aime bien. Beaucoup." La scène est juste adorable et aurait vraiment dû être laissée au montage.
    • Dans "Cold Blood", Rory meurt en sauvant la vie du Docteur. La scène suivante nous montre le Docteur en train de supplier Amy de de se souvenir du "beau, drôle Rory".
    • Sans oublier ce passage de "Amy's Choice" où le Seigneur des Rêves les fait s'endormir dans un monde et se réveiller dans un autre. Plus précisément, ils se réveillent sur un banc public... et la tête du Docteur est posée sur l'épaule de Rory. Tout les deux ont l'air extrêment génés.
  • "The Lodger" est une vague de Ho Yay entre Craig et le Docteur. Celui-ci le caresse constamment, se montre très tactile en permanence et va jusqu'à l'agripper violemment (même si c'est dans le seul but d'une liaison télépathique). Le Ho Yay atteint des proportions épiques quand le Docteur caresse tendrement le visage de Craig quand celui-ci est empoisonné et à terre et lui dit "Tu es important". Sans parler de l'assurance avec laquelle il se déplace à proximité de Sophie et Craig en n'étant vêtue que d'une serviette.
    • Confirmé par la réapparition de Craig dans la saison 6. La bande-annonce nous montre le Docteur à 25 centimètres du visage de Craig, ses bras autour de son cou, et en train de manipuler son tournevis sonique.
    Craig: (qui ne semble pas contre l'idée) Docteur, vous allez m'embrasser?
    Le Docteur: Tout à fait, Craig.
  • On peut dire que sa manie d'envahir les espaces personnels des gens qu'ils rencontrent et le fait qu'il ait parfois du mal à comprendre que la nudité reste un tabou social dans la grande majorité de la galaxie, sont en train de devenir les traits caractéristiques du Onzième Docteur.
  • Dans une scène de "Day of the Moon", quand ils se font tous passer pour morts afin d'entrer dans la zone 51 et sont transportés dans la prison du Docteur via des sacs mortuaires, c'est vers Rory que le Docteur se dirige en premier et on le voit clairement l'embrasser sur le front en arrière-plan.
  • Le Docteur a dansé avec "tout le monde" au mariage d'Amy et Rory. Les femmes étaient brillantes et les hommes... un peu timides.

Autres
  • Il y a un passage mémorable entre Shakespeare et le Dixième Docteur dans "The Shakespeare Code" qui se conclut sur cette réplique : "57 académiciens viennent de sauter de joie."
  • Le scénariste et désormais responsable de la série, Steven Moffat, est d'avis que le Docteur a toujours flirté avec ses compagnons, qu'ils soient homme ou femme et ce, depuis toujours.
  • Wilf a un presque-béguin pour le Docteur.
  • On peut aussi ajouter Mr. Finch de "School Reunion", qui demande mielleusement au Docteur s'il est prêt à diriger l'univers à ses côtés tandis qu'en fond sonore, on entend quelqu'un jouer du piano.
  • Dans "Rise of the Cybermen"/"Age of Steel", Rickey/l'autre Mickey sortait avec Jake. La scène a été coupée pour on ne sait quelle raison, transformant leur relation canon en une compilation de moments Ho Yay.
  • Dans "The Vampires of Venice", on voit beaucoup de Ho Ho Lesbo entre Signora Calvierri, qu'on peut comprarer à une maîtresse dominatrice d'un certain âge qui se repait du sang de sexy jeunes filles (dont Amy).

  This page has not been indexed. Please choose a satisfying and delicious index page to put it on.  



random
TV Tropes by TV Tropes Foundation, LLC is licensed under a Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 3.0 Unported License.
Permissions beyond the scope of this license may be available from thestaff@tvtropes.org.
Privacy Policy
18899
29