Fr / Quand la Direction S'en Mêle

"Il y a deux versions du film pour l’instant, la mienne et la sienne… que je trouve catastrophique."
Olivier Dahan, dans une interview portant sur les difficultés rencontrées avec la production pour Grace De Monaco

Puisqu'un individu ne dispose que rarement des ressources financières nécessaires pour produire et distribuer ses propres séries télévisées, films, romans, etc., ces derniers sont le plus souvent produits par des sociétés de production spécialisés. Ce sont elles qui avancent l'argent qui permet d'adapter votre livre préféré en film. Mais si jamais la chaîne ou le studio ne génère pas de suffisamment de profit pour payer la société de production, leur affaire risque de couler en emportant le film avec. Quelle est donc la solution ?

Dans cette optique, le producteur cherche à ce que son argent soit bien employé, que l’œuvre soit produite dans les délais, et que le budget soit tenu. Cela peut passer par le refus de certaines idées, ou l'ajout de nouveaux éléments, parfois contre la volonté des créateurs. Quand la société de production derrière les auteurs s'implique dans la création de l'œuvre, on obtient ce schéma : le but du producteur est d'orienter le film pour en tirer le maximum de profit.

Ces changements tendent à rendre le projet relativement moins risqué. Les éléments sujets à la controverse peuvent être retirés pour éviter un retour de fouet ou une mise à l'écart du public, pour être remplacés par des alternatives plus sûres qui élargissent au maximum le public cible. Certains producteurs moins obsédés par l'argent peuvent changer des éléments pour tenter de tuer l'œuvre, qu'elle qu'en soit la raison. Cette pratique est plus rare car très contre-productive. Il est également possible qu'un producteur soit un grand fan du genre de l'œuvre, et qu'il rejoigne le projet pour pointer du doigt les erreurs avant qu'elles ne soient commises par les auteurs. Il utilise alors son droit de veto pour les guider vers une solution plus acceptable.

Parfois, ce schéma est présent dans le but de promouvoir une œuvre totalement différente proposée par la même société de production. Cela ce manifeste généralement par un crossover ou un placement de produit, entre autres.

Si cette pratique est généralement mal vue du fait que ce ne sont plus les créateurs qui décident du projet, les résultats peuvent toutefois être probants. Les producteurs n'ont pas toujours tort, après tout : il existe de bons et de mauvais producteurs au même titre qu'il existe de bons ou de mauvais auteurs. Les créateurs sont capables de causer des problèmes suite à une grosse déprime, à cause d'un excès de protection face aux éditeurs qui rendent leurs idées imperméables à la critique quelle que soit leur qualité, ou bien en rajoutant un aparté engagé ou une scène où ils interviennent directement qui pourrait détériorer le produit fini. Tous ces problèmes peuvent être évités si un producteur intervient et si l'œuvre ne s'en porte que mieux. Mais depuis quand quelqu'un qui fait bien son travail attire l'attention ? Les préjugés contre les producteurs sont très présents car on parle très peu des fois où ce schéma porte ses fruits. Qui va se plaindre si le système fonctionne ? Par contre, quand quelque chose tourne mal, tout le monde est mis au parfum. Il est possible que les cas désastreux soient rares mais surexposés, contrairement aux cas fructueux : les auteurs parlent beaucoup plus du processus créatif au public que les producteurs, et comme la plupart des gens, ils ont tendance à s'approprier ce qui a marché tout en reportant la faute sur les autres.

Peut mener à Le Public est Abruti, Visions Artistiques Incompatibles, Veto De La Production, Fin Retouchée, Pas De Ça En Public, Bâclé Pour Noël et Nommé Par l'Éditeur. Voir aussi La Musique Est Un Monde Cruel, Beta Officielle, Mirador Médiatique, Défenseurs De La Morale et Alan Smithee. Comparable à Ce Qui Aurait Pu Être, Filmez Mon Meilleur Profil, L'Enfer De La Production et Fumiciel. Contraste avec [Getting Crap Past the Radar] et Protection Face aux Éditeurs. Saboté Par La Chaîne, Créneau Maudit Du Vendredi Soir et Mois Des Navets sont similaires à la version où l'œuvre est sabotée, mais le contenu de ladite œuvre n'est généralement pas modifié. Pour des exemples fictionnels de ce schéma, reportez-vous à Trop De Cuisiniers Gâchent La Soupe.

Alternative Title(s): Executive Meddling

http://tvtropes.org/pmwiki/pmwiki.php/Fr/QuandLaDirectionSEnMele