Follow TV Tropes

Following

Fr Visual Novel / Phoenix Wright: Ace Attorney – Trials and Tribulations

Go To

https://mediaproxy.tvtropes.org/width/350/https://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/aceattorneyslider11.jpg

"Tu ne comprends donc pas ? Tu n'as pas encore le droit de pleurer. Un avocat ne se laisse aller à pleurer que lorsque tout est terminé."
Diego Armando
Advertisement:

Phoenix Wright: Ace Attorney – Trials and Tribulations est le troisième jeu de la trilogie originale de la série de visual novels Ace Attorney, initialement sorti au Japon en 2004 sur Game Boy Advance, puis sur Nintendo DS en 2007 (Japon et Amérique du Nord) et 2008 (Europe).

Comme les deux opus précédents, le jeu met en scène Phoenix Wright, un avocat honnête et talentueux mais souvent guignard, qui œuvre à prouver l'innocence de ses clients, accompagné de son assistante Maya Fey, ainsi que de sa défunte grande sœur Mia et de sa jeune cousine Pearl. Le jeu apporte une conclusion finale à la trilogie d'origine, l'intrigue tournant majoritairement autour de la Technique de Channeling Kurain et de la famille Fey, alors que cette dernière, Phoenix, Hunter, et un énigmatique nouveau procureur caféinomane nommé Godot se révèlent tous plus liés qu'ils ne le pensent par le biais d'une mystérieuse beauté du nom de Dahlia Plantule.

Advertisement:

Le jeu est suivi chronologiquement par Apollo Justice Ace Attorney, qui prend place sept ans après la fin de la trilogie d'origine et met en scène un tout nouvel ensemble de personnages, Phoenix apparaissant en tant que mentor du nouveau protagoniste. Ironiquement, ce quatrième opus est sorti en Europe quelques mois avant le troisième.

La trilogie dans son ensemble a été recompilée et retravaillée avec des animations plus fluide et des graphismes en HD, en tant que Phoenix Wright: Ace Attorney Trilogy sorti sur iOS, Android, Nintendo 3 DS, Nintendo Switch, Playstation 4, Xbox One, et PC.


Advertisement:

Schémas présents dans Trials and Tribulations :

  • Carambolage Monstre de Xanatos : L'affaire finale tâche de résoudre tous les points de scénario laissés en suspens dans ce jeu et les deux précédents, et chaque personnage semble par conséquent avoir son propre plan en œuvre en parallèle. La victime est en réalité Misty Fey, morte suite à un gambit d'elle, Godot et Iris pour sauver la vie de Maya. Godot, sachant que Misty chercherait à se venger de Maya, a espionné ses conversations avec Pearl, puis retrouvé Misty Fey afin de tout organiser. En plus du plan de Morgan visant à manipuler Pearl pour tuer Maya, sa complice Dahlia Plantule a également mis en œuvre ses propres machinations pour se venger de Mia. Et comme si ça ne suffisait pas, une fois tout cela enfin résolu, Godot met en marche un dernier gambit afin de faire en sorte d'être condamné pour son crime.

  • Clin d'Œil Musical :
    • À la fin de la quatrième affaire, le thème du tribunal de Justice For All se joue ; c'est la seule fois ou celui-ci peut-être entendu en dehors de son jeu d'origine.
    • La confrontation finale de la dernière affaire s'accompagne d'une version légèrement altérée du thème "Pursuit ~ Cornered" du premier jeu.

  • Le Cyrano : Matt Moissat est l'un des exemples les plus criants de toute la saga. Il s'exprime constamment de façon excessivement extravagante, parsemant ses phrases d'exclamations et de tournures alambiquées, contant ses exploits avec fracas, et faisant de chacune de ses actions un véritable spectacle.

  • Fusil de Tchekhov :
    • Peu après avoir rencontré Élise Deauxnim, Pearl lui demande de l'aider à lire les mots "disparaître" et "rôtir", car elle ne sait pas bien lire. Cela permet plus tard à Phoenix de déduire qu'une lettre contenant ces mots (et qu'elle a mal interprétée) lui était destinée.
    • À la fin de l'affaire "Recette de Volte-Face", une coupure de courant a lieu durant laquelle l'on peut voir le masque de Godot luire dans le noir. Deux affaires plus tard, ce détail permet d'expliquer comment Maya a pu voir l'assaillant de sa mère en pleine nuit.
    • Également durant "Recette de Volte-Face", Godot présente au tribunal un tablier comme pièce à conviction, sans sembler remarquer l'énorme tâche rouge sur celui-ci. Cela est un indice permettant de comprendre qu'il est incapable de voir la couleur rouge sur une surface blanche, un détail qui prend toute son importance durant la dernière affaire, où cela permet d'expliquer pourquoi le coupable semble avoir eu autant de mal à dissimuler les tâches de sang ayant éclaboussé la neige.

  • Grand Méchant : Dahlia Plantule s'avère être l'antagoniste au centre de toute l'intrigue principale du jeu, et potentiellement de la trilogie dans son ensemble. Elle fut tout d'abord responsable de la mort de sa propre sœur Valérie et de son ex-petit ami Régis Florimet, afinde les empêcher de révéler leur implication dans un faux kidnapping qu'elle organisa pour se venger de son père. Après avoir échappé une première fois à la justice, elle séduisit Patrick Hauméot, un étudiant en pharmacologie, afin de lui voler un poison dont elle se servit pour gravement empoisonner Godot, avant d'assassiner Hauméot à son tour pour l'empêcher de témoigner, et enfin tenter d'assassiner Phoenix Wright qui détenait à son insu une preuve de ses crimes. Finalement démasquée par Mia Fey et condamnée pour ses méfaits, elle jura de se venger, et participa cinq ans plus tard à un plan de vengeance concocté par sa mère Morgan Fey afin de tuer Maya, lequel causa indirectement la mort de la mère de cette dernière, Misty Fey.

  • Leitmotive :
    • Le thème de Godot est le morceau de jazz "Fragrance of Dark Coffee", lequel est plus tard utilisé pour confirmer l'identité de Diego Armando. Fait amusant, c'est également sa sonnerie de portable.
    • Dahlia Plantule est accompagnée de la musique calme et relaxante "Distant Image", plus tard réutilisée pour Iris.
    • Dans la troisième affaire, les apparitions de Matt Moissat sont accompagnées du morceau "I Just Want Love", et celles de Henri Duplaisir de la piste "Please Listen!", deux thèmes aussi grandiloquents que leurs personnages respectifs.
    • Furio Tigre a pour thème un énergique morceau de swing, intitulé "Swingin Tiger".

  • Phrase Fétiche : Matt Moissat a pour habitude de s'exclamer "Zvarri !" au moment de faire part de ses déductions.


Top