Follow TV Tropes

Following

Fr Notes Utiles / Game & Watch

Go To

https://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/1100412-game_and_watch_super_8101.jpg
Ball, le premier Game & Watch.
Advertisement:

Alors que Nintendo était à ses tout débuts vidéoludiques, Gunpei Yokoi vit un homme d'affaires jouer avec sa calculatrice à cristaux liquides. Cela l'inspira à créer une montre qui permettrait également de jouer à un jeu pour passer le temps. Ainsi naquit le Game & Watch, à la fois un jeu et une montre, et à l'aspect rappelant vaguement une calculatrice.

Si vous trouvez que cela avait peu d'intérêt, détrompez-vous. Les Game & Watch étaient si divertissants qu'ils ont aidé à populariser le jeu portable, ont marqué le début du monopole de Nintendo sur celles-ci, et ont propulsé Gunpei Yokoi à un poste haut placé chez Nintendo. Par la suite, Yokoi donnera naissance à la Game Boy, à Metroid, à Kid Icarus, à Dr. Mario, à Fire Emblem, jusqu'à la malheureuse erreur que fut le Virtual Boy. À vrai dire, le Game & Watch fut le premier succès majeur de Nintendo dans le secteur vidéoludique ; la firme avait déjà produit une console tombée dans l'oubli et quelques jeux d'arcade, mais à une exception près, rien de particulièrement concluant. En plus de cela, l'un des modèles de Game & Watch servit de base pour le design de la Nintendo DS. Autrement dit, si vous avez déjà possédé une console portable, c'est en partie grâce à cette gamme de jeux.

Advertisement:

Les jeux consistaient à contrôler un personnage effectuant une action simple, que ce soit rattraper des personnes qui sautent d'un bâtiment en feu à l'aide d'un trampoline dans Fire, ou déplacer une bouche d'égout pour empêcher les gens de chuter dans les trous au sol dans Manhole. Chaque catastrophe évitée rapporte des points, et le jeu prend fin après trois échecs. Le jeu devient de plus en plus rapide et difficile à mesure que le temps passe, mais il est possible de remettre à zéro son nombre d'échecs, généralement après 200, 500, et 700 points, ou des scores similaires. Dans la série des Game & Watch Gallery, il est généralement nécessaire d'attraper un cœur après avoir atteint ces scores.

Bien qu'ils furent un énorme succès au Japon, ils eurent assez peu de succès outre-pacifique, au point qu'ils ne devinrent jamais aussi populaires ou répandus que sur le territoire japonais. Cela est en partie dû à un mauvais marketing (les publicités américaines mettaient en scène les propres employés de Nintendo of America), et en partie au fait que Nintendo ne comprenait pas le fonctionnement de l'industrie du jouet, ayant vendu les Game & Watch comme des jouets plutôt que des produits électroniques. Ils ne reproduisirent pas cette erreur ; leur tentative suivante de se lancer sur le marché américain fut la NES, avec le succès qu'on lui connait. En revanche, ces jeux firent un tabac en Union Soviétique, où les versions localisées furent produites par Elektronika IM. Fait intéressant : lorsque Nintendo a acheté les droits de Tetris à Elektronika, Elektronika a récupéré le concept du Game & Watch, et il n'est donc pas vraiment certain si cela a été fait avec l'accord de Nintendo.

Advertisement:

En France, les Game & Watch furent principalement distribués par la société J.i21 ("Jeux et images du 21e siècle"), qui importèrent un total de 24 jeux de la gamme. Ces modèles sont notables pour avoir non seulement eu droit à une traduction française de leur boîte et notice (dont les titres de plusieurs d'entre eux), mais également de leur coque elle-même, les rendant particulièrement prisées des collectionneurs. Encore plus prisées, il existe des versions publicitaires de certains Game & Watch produites par J.i21 pour le compte de différentes marques (Candia, Bosch, SNCF, etc.) ; seuls quelques exemplaires sont connus pour chacun, faisant monter leur prix de façon exponentielle. Une autre société nommé Videopoche distribua également 9 jeux Game & Watch dans les régions francophones, en ne traduisant cette fois que la boîte et la notice. Si beaucoup théorisent qu'il s'agissait du distributeur belge, certains indices (dont l'absence de notices néerlandaise et un lien potentiel avec la société française Projouet) laisse à penser que Videopoche était bel et bien une société elle aussi française.

Les jeux ont connu des rééditions via la série des jeux Game And Watch Gallery. Chaque jeu de la série comporte plusieurs jeux Game & Watch, avec à la fois leur version d'origine inaltérée et une version modernisée mettant en scène les personnages de la série Mario, ainsi que quelques fonctionnalités supplémentaires. Les scores sont comptabilisés séparément pour chaque version. Plusieurs jeux Game & Watch sortirent plus tard sur D Si Ware, avec des graphismes bien plus proches des originaux que les versions Game Boy, grâce aux capacités plus avancées de la Nintendo DS. Deux jeux Game & Watch Collection sur Nintendo DS furent également disponibles en édition limitée via le club Nintendo, comportant chacun trois jeux de la série, dont un mélange de Parachute et Octopus.

La mascotte des jeux en elle-même n'est pas vraiment un personnage défini. Il a cependant eu droit à un peu de caractérisation grâce à son rôle dans la série Super Smash Bros.. Celui-ci n'a a priori pas de personnalité propre, en faisant le premier 'Monsieur Tout-le-Monde' de Nintendo, d'un an l'aîné de Mario. D'après la Parole Divine, c'est un personnage parfaitement neutre, sans notion aucune du bien et du mal. Il communique uniquement par le biais de bips électroniques, se déplace et agit avec une Animation Minimale, et ses outils sont aussi bi-dimensionnels que lui. Cela peut s'expliquer par le fait qu'aucun designer n'a envie de moderniser un personnage aussi iconique. Son style de combat est, en quelque sorte, un mélange de [Confusion Fu] et de [Hammerspace]. C'est là tout ce qu'on sait de lui, mais plus de schémas le concernant sont listés sur la page de spersonnages de Super Smash Bros Melee.

La franchise a eu droit à des apparitions dans d'autres jeux. L'un des trésors à dénicher dans Pikmin 2 sur Nintendo Game Cube est un Game & Watch. Les deux logiciels DS Rakubiki Jiten sur Nintendo DS permettent de jouer à des jeux Game & Watch en recherchant certains mots-clés dans le dictionnaire. Le logiciel Leçons de Cuisine, également sur Nintendo DS, permet de jouer à Chef durant les temps de cuisson. La Game Boy Camera inclut une version du jeu Ball. Un Mini-Jeu dans le style des originaux, dans lequel le personnage fait rebondir un ballon de football sur sa tête, est présent en tant que l'une des visualisations de l'application "Studio Son" de la Nintendo 3 DS. L'esthétique de l'attraction "La Danse de la Pieuvre" de Nintendo Land sur Wii U fait directement référence à Octopus. En plus des nombreux mini-jeux inspirés de jeux Game & Watch dans la série Wario Ware, le jeu "Bird" de Game And Wario sur Wii U, dont le titre fait référence à la franchise, est affiché dans le style des Game & Watch sur le Gamepad.


Liste des jeux Game & Watch :

S : Série Silver | G : Série Gold | WS : Série Wide Screen | MS : Série Multi Screen | TT : Série Table Top | PS : Série Panorama Screen | NWS : Série New Wide Screen | SC : Série Super Color | MVS : Série Micro VS. System | CS : Série Crystal Screen

  • Ball (S - 1980) : Le tout premier jeu de la série. Le joueur doit jongler avec plusieurs balles. Présent dans Game Boy Gallery, Game & Watch Gallery 2 et Game Boy Camera, sur D Si Ware, et même ressorti en édition limitée via le Club Nintendo.
  • Flagman (S - 1980) : Le joueur doit reproduire les actions d'un personnage levant des drapeaux numérotés. Présent dans Game Boy Gallery, Game & Watch Gallery 3, et sur DSiWare.
  • Vermin (S - 1980) : Le personnage dispose de deux marteaux et doit se positionner afin de frapper les taupes sortant du sol, à la manière du jeu de "tape-taupe" des fêtes foraines. Présent dans Game Boy Gallery, Game & Watch Gallery 2, et sur DSiWare.
  • Fire (S - 1980, WS - 1981) : Potentiellement le jeu le plus connu de la série, et la base du design de Mr. Game & Watch dans Super Smash Bros. Melee. Deux pompiers doivent sauver des gens d'un bâtiment en flammes en les faisant rebondir jusqu'à une ambulance. Présent dans Game & Watch Gallery, Game & Watch Gallery 3, et Game & Watch Gallery 4. Renommé Au Feu ! dans sa version J.i21 et L'incendie dans sa version Videopoche..
  • Judge (S - 1980) : Deux adversaires montrent simultanément un chiffre ; celui avec le chiffre le plus élevé doit attaquer, l'autre doit esquiver. Présent dans Game & Watch Gallery 3 et sur DSiWare.
  • Manhole (G - 1981, NWS - 1983) : Le personnage doit combler les trous d'un pont pour garantir la sécurité des personnes qui le traversent. Présent dans Game Boy Gallery, Game & Watch Gallery, Game & Watch Gallery 4, sur DSiWare, et sur e-Reader. Renommé Petit Pont dans la notice de sa version J.i21 et Gare au fossé ! dans sa version Videopoche.
  • Helmet (G - 1981) : Un jeu consistant simplement à se rendre d'un point A à un point B, en évitant des outils qui tombent. Présent dans Game & Watch Gallery 2 et sur DSiWare. Renommé Casque dans la notice de sa version J.i21 et Gare aux outils ! dans sa version Videopoche.
  • Lion (G - 1981) : Deux hommes doivent garder des lions à l'intérieur d'une cage. Présent dans Game & Watch Gallery 3. Renommé Le lion est lâché dans sa version Videopoche.
  • Parachute (WS - 1980) : Des parachutistes sautent d'un hélicoptère, et le joueur doit manœuvrer un canot pour les réceptionner. Présent dans Game & Watch Gallery 2, Game & Watch Gallery 4, et Game & Watch Collection 2. Renommé Les parachutistes dans sa version Videopoche.
  • Octopus (WS - 1981) : Trois plongeurs doivent récupérer un trésor gardé par une pieuvre géante. Présent dans Game & Watch Gallery, Game & Watch Gallery 4, et Game & Watch Collection 2. Renommé Pieuvre dans la notice de sa version J.i21 et La pieuvre dévoreuse dans sa version Videopoche.
  • Popeye (WS - 1981, TT - 1983, PS - 1983) : Popeye doit attraper des objets jetés depuis son bateau par Olive, tout en évitant les coups de Brutus.
  • Chef (WS - 1981) : Un chef cuisinier s'affaire pour empêcher que la nourriture ne tombe pas par terre. Présent dans Game & Watch Gallery 2, Game & Watch Gallery 4, et sur DSiWare. Renommé La cuisine ensorcelée dans sa version Videopoche.
  • Egg / Mickey Mouse (WS - 1981) : Un méchant loup ramasse les œufs que pondent des poules. Sorti en parallèle avec une version japonaise où Mickey Mouse prend la place du loup, qui n'arrivera que plus tard en Occident. Une copie vit également le jour en Union Soviétique, utilisant les personnages de la série Nu Pogodi. Présent dans Game & Watch Gallery 3.
  • Turtle Bridge (WS - 1982) : Le joueur doit livrer un colis en traversant un pont formé de tortues affamées. Présent dans Game & Watch Gallery 3. Renommé Le Pont des Tortues dans sa version J.i21 et dans sa version Videopoche.
  • Fire Attack (WS - 1982) : Un soldat doit défendre son fort contre des Apaches armés de torches. Présent dans Game & Watch Gallery 4, où les apaches n'ont plus leurs coiffe de plumes. Renommé Fort Apache dans sa version J.i21 et Les indiens attaquent dans sa version Videopoche.
  • Snoopy Tennis (WS - 1982) : Snoopy doit renvoyer les balles de tennis que lui servent Charlie Brown et Lucy.
  • Oil Panic (MS - 1982) : Un chef et son employé doivent gérer une fuite d'huile dans une station service. Présent dans Game & Watch Gallery et Game & Watch Collection.
  • Donkey Kong (MS - 1982) : Globalement identique sur le principe au jeu d'arcade. La croix directionnelle fut inventée pour ce jeu, et fut par la suite utilisée par la majorité des systèmes de jeu, Game & Watch ou autres. Présent dans Game & Watch Gallery 2, Game & Watch Gallery 4, et et Game & Watch Collection.
  • Donkey Kong II / Donkey Kong Jr. (NWS - 1982, MS - 1983) : Globalement identique dans son principe au jeu d'arcade Donkey Kong Jr., mais nommé Donkey Kong II dans sa version Multi Screen pour surfer sur le succès du jeu précédent. Présent dans Game & Watch Gallery 3, Game & Watch Gallery 4, et sur DSiWare.
  • Mickey and Donald (MS - 1982) : Donald Duck doit éteindre les flammes d'un bâtiment en feu, tandis que Mickey Mouse doit combler les fuites du tuyau de la lance d'incendie tout en empêchant Dingo, qui s'occupe de pomper l'eau, de s'endormir.
  • Green House (MS - 1982) : Un jardinier doit protéger ses fleurs des insectes ; très similaire dans son principe au jeu d'arcade Donkey Kong 3. Présent dans Game & Watch Gallery 3. Renommé La Serre dans la notice de sa version J.i21.
  • Mario Bros. (MS - 1983) : Très différent du jeu d'arcade. Mario et Luigi travaillent dans une usine de bouteilles, et doivent faire passer les caisses de tapis en tapis sans casse. Présent dans Game & Watch Gallery 3 etGame & Watch Gallery 4, où les caisses de bouteilles sont remplacées par des gateaux.
  • Donkey Kong Jr. (TT - 1983, PS - 1983) : Globalement identique dans son principe au jeu d'arcade Donkey Kong Jr., mais ajoutant de nouveaux agencements et éléments de jeu par rapport aux jeux New Wide Screen et Multi Screen.
  • Mario's Cement Factory (TT - 1983, NWS - 1983) : Mario doit naviguer entre les étages d'une fabrique de ciment pour vider celui-ci dans les bétonneuses. Présent dans Game Boy Gallery, Game & Watch Gallery 4, et sur DSiWare.
  • Snoopy (TT - 1983, PS - 1983) : Snoopy doit intercepter des notes de musique avant que celles-ci ne réveillent son ami Woodstock.
  • Popeye (TT - 1983, PS - 1983) : Popeye affronte Brutus en combat pour libérer Olive.
  • Rain Shower (MS - 1983) : Un jeune garçon tire sur des cordes à linge pour empêcher que la pluie ne mouille ses vêtements. Présent dans Game & Watch Gallery 4. Renommé Averse dans sa version J.i21.
  • Lifeboat (MS - 1983) : Le joueur doit manœuvrer deux barques, disposée d'un côté et de l'autre d'un paquebot en flammes, afin d'en sauver les passagers. Présent dans Game & Watch Gallery 4.
  • Mario's Bombs Away (PS - 1983) : Mario doit transporter des bombes à travers la jungle en prenant garde à ce que la mèche ne s'allume pas. Présent dans Game & Watch Gallery 4.
  • Pinball (MS - 1983) : Un jeu de flipper.
  • Spitball Sparky (SC - 1984) : Un jeu de casse-briques où le joueur contrôle un personnage soufflant sur la balle plutôt qu'une raquette. L'un des deux seuls Game & Watch à faire usage d'un écran vertical. Présent dans Game & Watch Gallery 3.
  • CrabGrab (SC - 1984) : Un personnage nommé Mr. Grab envoie des crabes en bas de l'écran, tout en évitant ceux qui remontent. Game & Watch à faire usage d'un écran vertical.
  • Donkey Kong Circus / Mickey Mouse (PS - 1984) : Donkey Kong jongle avec des ananas tout en évitant des boules de feu, sous le regard de Mario. Une version alternative est sortie quelque mois plus tôt, dans laquelle Mickey et Donald remplacent le gorille et le plombier.
  • Boxing / Punch-Out!! (MVS - 1984) : Similaire dans son principe à Urban Champion, et plus tard renommé pour surfer sur le succès de la borne d'arcade Punch Out. Présent dans Game & Watch Gallery 4.
  • Donkey Kong 3 (MVS - 1984) : Directement inspiré du jeu d'arcade Donkey Kong 3. Stanley et Donkey Kong vaporisent de l'insecticide pour repousser des insectes l'un vers l'autre. Présent dans Game & Watch Gallery 4.
  • Donkey Kong Hockey (MVS - 1984) : Mario et Donkey Kong s'affrontent dans une partie de hockey sur glace.
  • Black Jack (MS - 1985) : Le Jeu A est comme son nom l'indique un jeu de blackjack. Le Jeu B est un jeu de bandit manchot.
  • Tropical Fish (NWS - 1985) : Un homme doit faire bondir ses poissons d'un aquarium à l'autre sans que ceux-ci en tombent au sol. Présent dans Game & Watch Gallery 4.
  • Squish (MS - 1986) : Grumpy, l'antagoniste, fait défiler un labyrinthe sur l'écran du bas dans lequel Ziggy, le protagoniste, doit naviguer sans se faire écraser par les murs.
  • Super Mario Bros. (CS - 1986, NWS - 1988) : Une version condensée du jeu NES. A introduit un système de défilement parallaxe forcé, qui réapparaîtra dans les jeux de la série principale.
  • Climber (CS - 1986, NWS - 1988) : Directement inspiré du jeu NES Ice Climber. Utilise un défilement parallaxe similaire à Super Mario Bros., mais vertical plutôt que horizontal. Présent dans Game & Watch Gallery 4.
  • Balloon Fight (CS - 1986, NWS - 1988) : Une version condensée du mode "Balloon Trip" du jeu NES.
  • Bomb Sweeper (MS - 1987) : Un démineur doit atteindre une bombe dans un labyrinthe dont les murs peuvent être déplacés, en prenant garde de ne pas rester coincé, et avant la fin d'un compte à rebours (repoussé à chaque bombe désamorcée). Présent dans Game & Watch Gallery 4.
  • Safebuster (MS - 1988) : Un gardien doit attraper les bombes jetées par un détenu et s'en débarrasser. Présent dans Game & Watch Gallery 4.
  • Gold Cliff (MS - 1988) : Un archéologue escalade des ruines antiques. Le premier Game & Watch a inclure un bouton permettant de continuer une partie interrompue.
  • Zelda (MS - 1989) : Une version condensée du premier jeu, avec un style de jeu inspiré du second jeu. Le seul jeu Game & Watch à mettre en scène Link, et un des rares à comporter une fin définie et à permettre de continuer après une défaite. Présent dans Game & Watch Gallery 4, en tant que tout dernier jeu à débloquer.
  • Mario the Juggler (NWS - 1991) : Le tout dernier jeu de la franchise. Une reprise de Ball mettant en scène des personnages de la série Mario.


Top

How well does it match the trope?

Example of:

/

Media sources:

/

Report