Follow TV Tropes

Following

Fr Musique / Georges Brassens

Go To

https://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/georges-brassens_7382.jpg
Advertisement:

À l'instar de Jacques Brel et Léo Ferré, Georges Brassens (22 octobre 1921 - 29 octobre 1981) est considéré comme l'un des plus grand noms de la chanson française. Issu d'une famille de la classe ouvrière (sa mère était une immigrée italienne et son père un maçon), il arrêta les études tôt et se mit à commettre de petits larcins durant son adolescence. Il passa une partie de la Seconde Guerre Mondiale en tant que travailleur par conscription en Allemagne, avant de profiter d'une permission pour déserter. Après la guerre, il se lia avec des militants anarchistes, et s’essaya à la prose, avant de se tourner vers une carrière d'auteur-compositeur-interprète.

Sa carrière musicale décolla dans le début des années 1950, et bien qu'il ait publié deux romans et plusieurs recueils de poèmes, il serait dès lors connu pour ses chansons. Son style musical était rudimentaire, se limitant à sa voix, une guitare acoustique, et éventuellement un accompagnement à la contrebasse (jouée en pizzicato, comme pour du jazz, pour marquer le rythme). Il écrivait lui-même la plupart de ses chansons, mais adapta également les poèmes de nombreux auteurs : François Villon, Victor Hugo, Louis Aragon, etc. Ses thèmes de prédilection comprenaient l'amitié, les femmes, les histoires grivoises, l'hypocrisie bourgeoise, et la dérision des figures d'autorité.

Advertisement:


Les chansons de Georges Brassens contiennent des exemples de :

  • Clin d'Œil : La chanson "Becassine" fait référence au personnage de bande dessinée du même nom. La même chanson fait également allusion à "La Chanson des Blés d'Or", "Fleur Bleue", et "Le Temps des Cerises".
  • Juron Chirurgical : Brassens aimait glisser des jurons dans ses chansons ; si certaines en sont truffées, d'autres les utilisent de façon plus percutante. Un bon exemple est "Le Pronographe", qui bien qu'évoquant tout du long des sujets grivois, n'utilise que peu de véritables jurons, et uniquement en fin de couplet.
  • Prends ça ! : Le vers "Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente" dans "Mourir pour des idées" est directement adressé aux personnes l'ayant critiqué pour certaines de ses chansons, en particulier la très controversée "Les Deux Oncles".
Advertisement:


Top