Follow TV Tropes

Following

Fr Jeu Video / Papers, Please

Go To

https://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/papersplease_2640.png
GLOIRE À L'ARSTOTZKA
« Papiers, s'il vous plaît. »
« Tenez. L-laissez moi rentrer, j'ai attendu pendant des heures. »
« Quel est le motif de votre voyage ? »
« Lire l'article. »
« Durée du séjour ? »
« Quelques minutes. »
Advertisement:

Papers, Please est un jeu décrit comme un « Thriller Administratif Dystopique » par son créateur, Lucas « dukope » Pope. Vous incarnez un inspecteur de l'immigration anonyme qui a pour rôle de protéger la nation Totalitaire, Bureaucratique et Socialiste d'Arstotzka des contrebandiers, des terroristes et de tous ceux qui n'auraient pas leurs papiers en règle. Vous devez également vous occuper de votre famille et les garder au chaud, en bonne santé et en vie. Vous pouvez retrouver le devlog du jeu ici.

Après la sortie d'une version allégée faisant office de bêta pour plusieurs mois, le jeu complet est sorti le 8 août 2013. Un portage pour la Playstation Vita a été annoncé en août 2014, alors qu'une version iPad est sortie 14 décembre 2014. Cependant, un quiproquo avec Apple a fait que seule une version censurée du jeu était disponible a cette date, la version complète fut proposée le lendemain.

Advertisement:

Le jeu se déroule dans un univers similaire à celui d'un jeu précédent de Lucas Pope, The Republia Times, un jeu à propos de la presse dans un état totalitaire.

Un court métrage autorisé par Lucas Pope (qui est également crédité en tant que co-scénariste) peut être trouvé sur Steam ici ou sur Youtube ici. Le dialogue est russe mais tout le texte a l'écran est anglais. Il y a des sous-titres en 20 langues, dont le français.

Le site web officiel est ici.


Advertisement:

Gloire à l'Arstotzka qui contient des exemples des schémas suivants :

  • Atteinte au Bon Sens : Beaucoup de novices auront le réflexe de donner les documents de l'EZIC à l'inspecteur du Ministère, ce que quelqu'un d'honnête ferait dans la vraie vie. Malheureusement la plupart des gens honnêtes de nos jours ne vivent pas dans une dictature communiste dotée d'une Police Secrète corrompue et super-paranoïaque. Faire ceci causera votre emprisonnement et un Game-Over Inorthodoxe. (Et débloquera le succès « Trop Honnête. »)
  • Au Diable les Règles, J'ai de l'Argent ! : Le joueur peut, et devrait souvent, accepter les pots de vin pour laisser les gens passer. Quelques citations par jour ne sont pas si néfastes que ça.
  • Au Diable les Règles, Je Fais le Bien ! : Le joueur peut décider de rompre le protocole pour laisser rentrer des personnes qui n'ont pas leurs papiers en règle. Vous recevez généralement des Médailles pour ces actions, qui sont liées à des Succès.
  • Clin d'Œil :
    • Les États de Republia et d'Antegria viennent du précédent jeu de Lucas Pope, The Republia Times.
    • La campagne de proposition de noms avant la sortie du jeu a causé plusieurs caméos non-prévus. Tous les noms appartenant à une autre entreprise ont été surrpimés du jeu.
    • « Dari Ludum », le maître de la maison close Pink Vice, est un clin d’œil à Ludum Dare, une compétition de développement de jeux vidéo à laquelle Lucas Pope participe régulièrement.
    • Shae Piersovska est nommée d'après la développeuse de jeux vidéo Shay Pierce.
    • Shaddi Safadi est nommé d'après Shaddy Safadi, qui à travaillé chez Naughty Dog aux côté de Lucas Pope.
    • L'ISBN du livret de règles est le même que celui de 1984.
    • Un des noms d'immigrés est « Stanislav Parabol ».
    • Un autre nom d'immigrante est « Jaqueline Hyde ».
  • D'Une Pierre, Deux Coups :
    • Si vous tirez dans la file d'attente (même avec le fusil tranquillisant), vous tuerez la personne que vous visiez et ceux qui se tenaient près d'elle.
    • Le jour où trois terroristes attaquent la frontière, tirer sur une des motos la fait exploser, et tuera l'autre motard grâce au [Splash Damage]. Vous pouvez même attendre que celui à pied rejoigne un des motards pour tuer les trois en un coup.
  • File d'Attente de la Poste : Une queue énorme attend devant votre poste et vous devez en voir le plus possible chaque jour. La queue n'est jamais plus courte, mais est un peu plus fine les jours suivant une attaque terroriste, et est vraiment clairsemée après l'attaque du jour 26.
  • Fins Multiples : En fonction de votre argent et de votre réponse à certains évènements. Ci-caché une liste des fins, tous spoilers découverts : Cliquez pour voir 
  • Infractions Tolérables à la Réalité : Puisque vous recevez les citations tout de suite après avoir fait une erreur, la personne qui vous les envoie devrait plutôt être celle qui tient le poste. À la base, cette mécanique était implémentée de manière plus réaliste, mais a ensuite été changée pour donner un retour plus rapide au joueur.
  • Jeu Infini : Débloqué en atteignant la fin 20, ou en entrant un code numérique. Il y a également modes et modificateurs dans ce mode de jeu, dont un où vous n'avez pas droit à l'erreur.
  • Ninten-Dur : « Le temps c'est de l'argent  » et il vous faudra faire 15 entrées par jour pour garder la tête hors de l'eau. Votre situation financière précaire du début du jeu risque de ne pas s'arranger sans un œil vif et des décisions rapides, ce qui peut mener facilement à la faillite. Le nombre grandissant de règles et les attaques terroristes qui raccourcissent la journée de travail n'aident pas non plus. Ah, et on a dit que le loyer était de plus en plus cher.
  • Potentiel de Cruauté des Jeux Vidéo :
    • Vous pouvez laisser l'homme à la tête du réseau de trafic d'Esclaves Sexuels.
    • Vous pouvez également refuser l'entrée à tout le monde, même si ça vous attirera vite des problèmes.
    • Le lendemain de la première attaque suicide, vous devez fouiller tous les entrant Kolechiens. Vous pouvez simplement leur refuser l'entrée au lieu d'attendre que la fouille se fasse, ce qui vous fera gagner du temps.
    • Si un entrant a une incohérence dans ses papiers, ou des papiers contrefaits, vous pouvez décider de les arrêter plutôt que de simplement les refuser, ce qui vous rapporter un bonus de 5 crédits toutes les deux personnes arrêtées.
    • Un entrant essaye de vous acheter avec du liquide et une montre (un « héritage familial »). Vous pouvez lui refuser l'entrée et lui rendre l'argent et sa montre… ou l'arrêter et garder la montre et l'argent.
  • Présage :
    • Pendant votre premier jour, un homme viendra vous dire que « Ouvrir ce point de passage était une erreur. » Des terroristes armés de bombes vont vite commencer à essayer de passer.
    • Le passeport dessiné de Jorji a été fait avec des pastels. Il est plus tard révélé que les pastels sont un luxe (25 crédits !), et que Jorji n'est peut-être pas si simple que ça…
    • Un certain agent de l'EZIC vous dira que l'homme en rouge n'est pas si dangereux que le dit la rumeur. Vous verrez ce qu'elle voulait dire quelques jours plus tard…
    • Lire le journal pourra vous donner des informations sur ce qui va se passer. Par exemple, quand un article parle de la chirurgie rachidienne en Arstotzka, un immigré sera là pour subir cette chirurgie.
  • Rembobinage Verbal :
    • Un grand nombre d'immigrés se plantent totalement dans la durée de leur séjour. Et pas d'un peu, mais de beaucoup. Quand vous leur indiquez l'incohérence, ils ont tous une réaction du style « Ah, oui, ça. » Encore mieux, le système considère ce genre de correction comme réglant l'incohérence.
    Migrant : Je reste six semaines.
    (Le permis d'entrée spécifie 2 jours)
    Inspecteur : La durée de votre séjour est différente.
    Migrant : Je me suis trompé. Je ne fais que passer.

  • « SUIVANT ! »

    Top

    How well does it match the trope?

    Example of:

    /

    Media sources:

    /

    Report