Follow TV Tropes

Following

Fr / Vous Êtes Nuls

Go To

Après tout, sympathique rime avec pathétique !

Dans la plupart des médias, surtout les comédies et émissions pour enfants, le protagoniste est laid, incapable, paresseux, peut-être même un crétin analphabète. Cela doit permettre au public (comprendre : vous), de vous identifier à lui. Donc, vous êtes nul. En outre, cela laisse de la place pour développer le personnage par la suite. Beaucoup de place... ou alors pas du tout. Cela rend aussi beaucoup plus facile l'écriture du scénario de l'épisode de chaque semaine.

Advertisement:

Une théorie alternative veut que si le personnage est bête, c'est pour que vous vous sentiez supérieur à lui, quel que soit votre niveau de crétinisme. Cela dit, chaque de ces théories peut être vraie.

Il est à noter que tous les amis de cette personne sont intelligents, sportifs, extrêmement compétents et par-dessus tout, cool. Pourquoi une situation aussi improbable ? C'est parce que, bien que le protagoniste pue autant que vous, il a les amis que vous aimeriez avoir. Ce qui doit vous permettre de vous identifier encore davantage à lui. Du moins, c'est ce que les exécutifs des grands studios semblent penser : selon leur point de vue, les spectateurs sont des abrutis.

L'opposé de Vous êtes nul est l'indémodablement parfaite Mary Sue (bien que Mary Sue et Vous Êtes Nuls sont compatibles via l'Anti Sue).

Advertisement:

Paradoxalement, ajouter du Vous êtes nul de façon insuffisante ou excessive peut provoquer un mécontentement des fans bien plus important que n'importe quel autre élément de l'intrigue. Après tout, personne n'aime que l'on insinue (ou que l'on proclame) qu'il est un nul.

Vous Êtes Nuls entraîne souvent Bon et bête, quand la fibre morale du personnage est dépeinte comme inversement proportionnelle à sa compétence (particulièrement au niveau intellectuel). Ne pas confondre pas avec Prends Ça !, qui est quand quelqu'un exprime sa haine pour quelque chose avec beaucoup de sel. Ce schéma découle souvent du Substitut Du Public.

Peut faire grimper la Logique d'Escalier quand le protagoniste gagne, mais que ses adversaires ne sont pas mauvais pour autant. Une version extrême et plutôt cynique de Les humains sont des abrutis.

Advertisement:

Voir aussi J'aurais voulu être un artiste si le personnage essaie de changer. Comparer avec le Quidam Malchanceux.

Pour résumer, ce schéma est un cas où un Individu Lambda ou un Substitut Du Public est présenté comme un perdant, ainsi qu'est supposée être la moitié de l'audience, dans le but de le rendre attachant le rendre attachant.

On le rencontre fréquemment dans les séries de Magical Girl où la protagoniste a eu une vie banale avant d'obtenir ses pouvoirs. Elle est donc paresseuse, immature, égoïste, etc...

En revanche, il ne s'agit pas d'une oeuvre qui affirme directement que les membres du public sont mauvais. De même, ce schéma ne concerne pas l'animosité vis-à-vis du public.


Exemples :

  • Homer Simpson dans Les Simpson.
  • Peter Griffin dans Les Griffin.
  • Fry dans Futurama.
  • Robin Trépide dans Kim Possible — il est nul au combat, en flirt, à l'école, et avec ses parents. Mais, il est très doué à son job chez Bueno Nacho.
  • Alex dans Buffy contre les vampires. Il est séduisant, mais il n'a pas de super-pouvoirs, ni de super-intelligence, et il n'est jamais mielleux.
  • Watson dans les romans de Sherlock Holmes. Il est présenté comme étant un homme charmant et plus agréable que Holmes. Par la suite et dans les films tirés des romans, il se transforme en un véritable abruti pour que le public s'identifie à lui face au génie de Holmes.

Alternative Title(s): Vous Etes Nul, This Loser Is You

Top

How well does it match the trope?

Example of:

/

Media sources:

/

Report