Follow TV Tropes

Following

Fr / Traitement d'un Schéma

Go To

https://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/sans_titre2.png
Une référence visuelle simple.

Voir aussi :
Advertisement:

Même avec les Schémas de Schémas qui décrivent comment les schémas sont généralement utilisés, il est parfois compliqué de mettre le doigt sur ce lien qui lie un schéma à une œuvre.

Voici donc un mini-guide de référence des différentes manières de traiter un schéma. Pour ce faire, on utilisera deux exemples :

On retrouve parmi les traitements courants :

  • Traité Classiquement : Le schéma est utilisé normalement.
  • Justifié : Le schéma a une raison Au Sein de l'Œuvre d'être présent. note 
    • Le majordome aurait tué son maitre pour échapper à son abus. (Ceci est la justification classique.) Sinon, il l'a tué car il s'agit en fait d'un assassin, qui a justement pris ce boulot pour pouvoir Échapper à Toute Suspicion.
    • Advertisement:
    • L'arme brille car les ennemis sont des ombres dotées de conscience. Ou l'arme brille car c'est un Sabre Laser, qui brille par nature (Ce schéma n'est pas habituellement justifié.)
  • Inversé : Le schéma (ou ces éléments) est inversé puis utilisé. Certains schémas ont plus d'une inversion possible.
    • La victime est le majordome. Ou le majordome a résolu le crime. Ou tous les suspects à l'exception du majordome sont coupables.
    • Seules les armes peu puissantes brillent. Ou les armes puissantes aspirent la lumière autour d'elles, leur donnant un halo de ténèbres.
  • Subverti : Le schéma semble être sur le point de se produire, mais au dernier moment l'auteur procède à un retournement de situation et le schéma ne se produit pas.
    • Le majordome est le principal suspect, mais finalement n'est pas le meurtrier. Ou le meurtrier l'a fait, mais il s'agissait d'un Meurtre par Mégarde.
    • Une grosse bombe lumineuse est supposée très puissante, mais elle ne semble pas avoir fait beaucoup de dégâts une fois utilisée.
  • Doublement Subverti : Le schéma est subverti, puis est de nouveau subverti, et donc finalement se produit.
    • Le majordome est le principal suspect, puis il est tiré de tout soupçon — sauf qu'il est le réel coupable, et la preuve le disculpant est falsifiée.
    • Advertisement:
    • Une grosse bombe lumineuse est supposée très puissante, mais elle ne semble pas avoir fait beaucoup de dégâts une fois utilisée. Cependant, la luminescence elle-même est très destructrice.
  • Parodié : La structure du schéma est déformé et utilisé de manière ridicule, généralement, pour un Traitement Comique.
    • Le majordome parle de son apprentissage à l'école des majordomes, où il a appris à nettoyer, à jardiner et à tuer.
    • Les héros combattent avec de gigantesques bâtons lumineux, vous savez, ceux dans les boites de nuit.
  • Déconstruit : Le schéma est utilisé de manière classique, mais bien plus sérieusement que d'habitude, de manière à montrer que le schéma est sans fondement, peu pratique ou irréaliste. La déconstruction est généralement bien moins gaie que le schéma de base, même si il y a des exceptions.
    • Le majordome est un tueur en série qui se fait embaucher par des nobles et les assassine peu de temps après. Cela mènera un débat sur cette guerre entre les différentes classes sociales.
    • Les personnages les plus puissants sont tous aveugles à cause de leurs armes beaucoup trop lumineuses.
  • Reconstruit : La reconstruction est une évolution du traitement classique d'un schéma quand celui-ci est très souvent déconstruit. On traite le schéma toujours de manière profonde, cependant on fait en sorte qu'elle garde du sens, et qu'elle marche dans la réalité. C'est en quelque sorte l'inversion de la Déconstruction.
    • Le majordome a tué son maître cruel pour se défendre quand ce dernier allait le tuer.
    • Les personnages les plus puissants portent tous des Lunettes Lookées quand ils sortent leurs armes.
  • Zigzagué : Aucun des traitements précédents, ou bien plusieurs d'entre eux : cette catégorie couvre d'autres variations. Par exemple un schéma Triplement Subverti, Inversé et Traité Classiquement en même temps, et/ou traité juste bizarrement.
  • Évité : Le schéma est n'est tout simplement pas utilisé. Vu qu'il y a des milliers de schémas, et que bon nombre d'entre eux peuvent être utilisés de différentes manières, un schéma évité ne vaut généralement pas la peine d'être mentionné, à moins que ça soit réellement surprenant, comme pour un schéma très utilisé dans le genre ou très présent tout court.
    • La majordome est innocent. Ou la victime n'a pas de majordome. Ou personne n'est mort.
    • Aucune arme ne brille. Ou il n'y pas d'arme.
  • Imposé : Le schéma se produit uniquement à cause d'une demande ou une obligation extérieure à l'auteur, Quand la Direction S'en Mêle où à cause de la censure.
    • Le producteur déteste les domestiques, donc il force les auteurs à faire du majordome le meurtrier. Ou les producteurs ont envie de marcher dans les pas de la dernière super-production à la mode, où le majordome est le meurtrier.
    • Les épées brillent car le fabriquant de jouets partenaire estime que les jouets lumineux se vendent mieux.
  • Implicite : Le schéma n'est pas montré, cependant le public est indirectement mené à croire que le schéma s'est produit.
    • Le détective ne réussit pas à trouver le tueur, cependant le lecteur astucieux peut deviner que c'est le majordome qui l'a fait s’il regarde correctement les indices.
    • Un personnage sur le point de vérifier l'état d'une arme transporte un luxmètre.
  • Extrême Logique : Le schéma est utilisé de manière démesurée dans sa logique sans sortir de sa définition.
    • Tous les domestiques complotent ensemble pour tuer leurs maîtres.
    • L'épée est en fait un rayon d'énergie solide.

Les Schémas peuvent également être traités différemment en termes de ton et de style :

  • Traitement Comique : Un élément du schéma est traité de manière à faire rire. Diffère de parodié car, dans le cas présent, le schéma est utilisé de manière classique. Ne s'applique généralement qu'aux schémas sérieux, mais peut s'appliquer à n'importe quel schéma.
    • Le majordome est le meurtrier, mais il lui aura fallu trente-sept essais (dont cinq de montrés) pour réussir son coup, et dans chacune de ces tentatives, son maître l'a évité sans même rendre compte de quelque chose (Y compris la fois où le majordome s'est avancé avec un revolver, et où le maître lui a dit "Vous pourriez blesser quelqu'un en confondant ce pistolet pour un briquet.")
    • L'arme commence à clignoter en signe de perte de puissance, et le héros tape dessus pour qu'elle remarche correctement.
  • Traitement Dramatique : Un élément du schéma est traité avec beaucoup de sérieux. Ne s'applique généralement qu'aux schémas comiques, mais peut s'appliquer à n'importe quel schéma.
  • Exagéré : Le schéma est utilisé de manière extrême. Notez que cela ne veut pas forcément dire que le schéma est traité de manière comique : un schéma peut-être exagéré et pourtant être utilisé avec tout le sérieux du monde.
    • Tout les domestiques de la ville ont fait un massacre, et personne ne soupçonne quoi que ce soit.
    • L'arme la plus puissante brille tellement qu'elle bloque toute la vue à l'écran.
  • Atténué : Le schéma est utilisé bien moins fort qu’à l'accoutumée.
  • Autres Variations sur un Schéma : Parfois, la différence n'est pas sur l'utilisation du schéma, mais sur la manière dont il est présenté. Le schéma est utilisé de manière classique mais également unique, généralement en concordance avec d'autres schémas présents dans l'œuvre. Les variations les plus notables pourront éventuellement devenir des Schémas Fils à part entière.

Des personnages spécifiques (ou le narrateur) peuvent également "traiter" un schéma :

  • Abat-journé : Un schéma est utilisé normalement et pointé du doigt par un ou plusieurs personnages.
    • « Le majordome est donc le coupable ! J'ai toujours rêver de dire ça ! »
    • « Pourquoi est-ce que les épées qui brillent sont les plus puissantes ? Ça n'a aucun sens ! »
  • Invoqué : Un personnage doté de Clairvoyance Fictionnelle connait un schéma et l'utilise en espérant que le résultat sera similaire à celui "dans la fiction".
    • Un ancien majordome est embauché en tant que maître assassin pour ses supposés talents dans le domaine.
    • Le héros cherche l'arme la plus brillante du monde, puisque la lumière représente le pouvoir.
  • Defie : Un personnage reconnait un schéma sur le point de se produire et fait en sorte qu'il ne se produise pas.
    • « Il faut enfermer tous les domestiques avant qu'ils ne puissent tuer qui que ce soit ! »
    • « N'essaye de ne pas faire briller cette l'épée. Il ne faut pas que l'ennemi puisse reconnaître la plus puissante s'ils nous capturent. »
  • Exploité : Un personnage doté de Clairvoyance Fictionnelle, conscient qu'un schéma est sur le point de se produire (ou est en train de se produire), cherche à en tirer profit. Si le schéma n'est pas encore arrivé, le personnage pourrait aussi bien l'invoquer.
    • Le détective interroge le majordome en premier, car c'est toujours eux les coupables dans ses livres préférés. Ou le majordome sait qu'il sera suspecté pour le crime qu'il va commettre, et crée donc des preuves pour se disculper.
    • Le héros trouve une puissante épée, et se sert de sa luminosité pour éclairer une grotte.
  • Débattu : Un schéma peut être utilisé ou non, mais il est explicitement cité par les personnages dans un contexte où il pourrait se produire.
    • « Contrairement à ce qu'on peut lire dans les romans, les domestiques sont rarement suspects dans les affaires de ce genre. »
    • « J'en ai rien à foutre de ce que t'ont appris les animé ! Dans le vrai monde, les épée qui brillent plus ne sont pas plus puissantes ! »
  • Evoqué : Quand on parle de schéma au détour d'une conversation, généralement quand il arrive dans une Œuvre Dans l'Œuvre. Diffère de débattu car, ici, la discussion a peu d'importance et/ou sert à s'appuyer sur le quatrième mur.
    • « Ces polars sont tellement ennuyeux : c'est toujours le majordome le coupable. »
    • « Dans un mauvais film comme celui-ci, les armes les plus puissantes brillent toujours. »

Voici deux autres traitements plus rares :

  • Contre-twisté : Parfois, une subversion est attendue. Dans un Contre-twist, le public s’attend à ce qu'un schéma soit subverti, mais il est en fait traité classiquement. L'inversion d'une subversion standard en somme. Très subjectif : N'importe quel développement de l'intrigue peut être un Contre-Coup de Théâtre pour un spectateur un peu trop paranoïaque.
    • Le majordome est très vite dépeint comme le suspect avec l'alibi le moins crédible, comme un Leurre avec un Grand Secret. Après moult retournements de situations, le détective révèle, à la grande surprise de tous, que c'était bien ce bon vieux Alfred, finalement.
    • L'épée ne semble pas briller. Cependant, elle émet des ondes ultraviolettes. Elle est donc bien luminescente, mais pas dans le spectre visible.
  • Contre-parodié : Un schéma parodié qui, soit est subverti en un traitement classique, soit est utilisé sérieusement.
    • Il existe une tenue de majordome qui pousse son porteur à tuer des gens. Quelqu'un d'idiot a mis cette tenue, et la seule chose qu'il sait par la suite, c'est qu'il a commis cent meurtres et qu'il est Condamné à Perpétuité.
    • Les grosses armes ressemblent à de gigantesques bâtons lumineux, mais ce ne sont en fait que des clubs de golf.

Pour finir, deux cas spéciaux :

  • Inversion Sexuelle du Schéma : Rien de tendancieux derrière tout ça, on vous rassure. Juste une inversion du genre dans les schémas Toujours Féminin et Toujours Masculin, quand un schéma appartient à l'une de ces deux catégorie est tout de même utilisé dans l'autre genre.
  • Recherche de Réaction du Public : L'intention du créateur de susciter une certaine réaction chez le public. Cela n'est pas applicable aux schémas objectifs comme nos deux exemples, mais un bon exemple serait d'utiliser des Effets Spéciaux Gratuits pour mettre l'accent sur le fait que l'histoire racontée est hautement exagéré.


Alternative Title(s): Playing With A Trope

Top

How well does it match the trope?

Example of:

/

Media sources:

/

Report