Follow TV Tropes

Following

Fr / Contre-Coup de Théâtre

Go To

« Si tu penses connaître le coupable, alors c'est lui. »
Verbal Kint, The Usual Suspects

Un dénouement qui semblait trop évident se révèle être ce qui s'est réellement passé.

Imaginons qu'il y ait eu un meurtre. Il n'y avait que deux autres personnes dans la maison quand c'est arrivé. L'un est désagréable, se comporte comme une ordure avec le détective et l'autre habitant, et révèle qu'il avait une raison et une opportunité de commettre le meurtre. L'autre, en revanche, est extrêmement poli et aimable, et est visiblement choqué par la mort de la victime.

Advertisement:

Un spectateur ayant une Conscience Fictionnelle arrivera vite à la conclusion que le M. Sympa est le meurtrier et que M. Grincheux est innocent. Pourquoi ? Parce que les preuves contre M. Grincheux sont trop évidentes, et le public s'attend à un Leurre.

La description ci-dessus correspond parfaitement à la plupart des cas. Cependant, il arrive que l'auteur ait plus d'un tour dans son sac — et que M. Grincheux soit coupable après tout ! Tous ces indices le prouvant coupables, que le spectateur a vite oublié car trop évidents, sont au final valides et vrais.

C'est ainsi que fonctionne un Contre-Coup de Théâtre. L'auteur donne plein d'indices au début du récit, indices qu'un lecteur pourvu d'une Conscience Fictionnelle considérera comme des leurres évidents, et sera surpris plus tard, quand il apprendra que l'explication la plus simple et évidente était la bonne. Le créateur a, en quelque sorte, réussi à subvertir les attentes du public en ne les subvertissant pas.

Advertisement:

Cette technique est bien évidemment risquée, dû au fait que si elle est mal exécutée, ou si le public n'a pas une assez bonne Conscience Fictionnelle pour penser qu'il y a un Leurre, il ne s'attendront pas au coup de théâtre. Le Contre-Coup de Théâtre peut également rater si le public a une trop bonne Conscience Fictionnelle, et s'attendent à un Contre-Coup de Théâtre, même si c'est beaucoup plus rare.

Les créateurs s'amusent parfois avec cette technique. Dans un récit relativement connu. le suspect évident est coupable — mais les preuves évidentes et la manière dont il a commis le crime sont fausses : Tout ça fait partie d'un Plan Machiavelique basé sur les lois sur la « double incrimination » qui empêchent les gens d'être jugés deux fois pour un même crime. En bref, il prévoyait de piéger la police pour qu'ils utilisent ces fausses preuves lors du procès, qu'il aurait pu rejeter aisément.

Advertisement:

Contrastez au Rebondissement Surprise, qui sort une révélation de nulle part. Comparer au Meta Coup De Theatre, où un auteur connu pour dépendre d'un type particulier de rebondissements surprend le public en l'évitant. À ne pas confondre avec la Non Revelation, sauf si vous vous attendiez à la subversion de cette Non-Révélation. L'Art Imite la Vie : dans La Vraie Vie, la plupart des victimes de meurtres sont tuées par quelqu'un qu'elles connaissaient, et le suspect le plus évident est généralement le coupable.

Schéma Frère de la Revelation De La Palice, où le coup de théâtre est complètement évident pour l'audience alors que l'auteur semble penser qu'il ne le sera pas. Peut coïncider avec Judas Flagrant, où le personnage le plus Evidemment Mechant se révèle être le méchant.

Pas d'exemples s'il vous plaît. Toute avancée de l'intrigue peut devenir un Contre-Coup de Théâtre pour un lecteur suffisamment parano.


Alternative Title(s): The Untwist, Le Contre Twist

Top

How well does it match the trope?

Example of:

/

Media sources:

/

Report