Follow TV Tropes

Following

Fr / C'est Pas de la Magie, C'est de la Science

Go To

Retirer un élément (ou une théorie) relativement poétique ou mystique et le remplacer par un élément plus réaliste par Rétrocontinuité, parfois même au sein du même récit. Ce genre de changement a tendance à contrarier les fans, surtout quand l'explication "scientifique" est moins charmante que le mystère. Ce qui est drôle, c'est que si la nouvelle explication est en Techno-Blabla, son "taux de réalisme" est aussi haut (lire bas) que l'originale, même si certains spectateurs anti-magie peuvent préféreront ce techno-blabla.

Advertisement:

Cette transposition arrive assez facilement lors d'un passage d'un univers merveilleux à de la science-fiction, possiblement car on peut trouver des phénomènes plutôt similaires chez les deux — une bague d'invisibilité et un dispositif optique de camouflage restent similaires d'un point de vue fonctionnel.

Un autre problème que ce schéma peut rencontrer est que, alors que les fans savent que la magie aura le même effet tant qu'on l'utilisera de la même manière, le public sera peut-être moins prêt à accepter une Trêve de l'Incrédulité quand on transpose cet effet dans une science dure. À moins qu'on introduise une sorte de matériau pseudoscientifique qui n'obéit pas aux lois classiques de la physique (ce qui, bien sûr, reste techniquement magique, et pas magique, vous voyez ?)

Advertisement:

Exact opposé de C'est Pas de la Science, C'est de la Magie, avec Peut Etre Magique Peut Etre Ordinaire entre les deux.


Exemples :

Film

  • Star Wars : La Menace Fantome a offert ce traitement à la Force. Là où les explications la concernant restaient vagues dans la trilogie originale, ce film nous explique que la réceptivité d'un individu à la Force dépend de sa concentration sanguine de midi-chloriens, des micro-organismes. Cependant, la Force en elle-même conserve son caractère magique.

Littérature

  • Un des schémas signature de HP Lovecraft, qui décrit les incantations comme des formules mathématiques, et explique les démons et autres dieux antédiluviens comme étant des aliens, ses êtres inter-dimensionnels ou des voyageurs temporels. Il était un fervent athée, et ce message était partie intégrante de son oeuvre.
Advertisement:


Alternative Title(s): Doing In The Wizard

Top

How well does it match the trope?

Example of:

/

Media sources:

/

Report