Follow TV Tropes

Following

History FrJeuDeSociete / Monopoly

Go To


Added DiffLines:

* Fr/RicheNom : Dans certaines traductions françaises, notamment avant qu'il ne devienne "M. Monopoly" en 1999, le riche entrepreneur servant de mascotte au jeu est appelé "Riche Oncle Sacasous".


''' ''Monopoly'' ''' a, selon Parker Brothers, été officiellement créé en 1930, et inventé par Charles Darrow, qui l'a fait breveter en 1935. Les joueurs reçoivent en début de partie 150.000F (ou 1.500), puis lancent le [[FrNotesUtiles/{{Des}} dé]] pour déplacer leur pion sur le plateau, arrivant sur des cases de propriété, des cases Chance, des cases Caisse de Communauté, ou encore la case Parc Gratuit. Le but est de causer la faillite de tous les autres joueurs en achetant, améliorant et taxant leurs différentes propriétés.

Les propriétés sont au centre du jeu. Si un joueur atterrit sur une case de propriété non-vendue, il peut acheter ladite propriété au prix indiqué. S'ils refusent, la propriété est vendue aux enchères au plus offrant (oublier de le faire est non seulement l'une des Fr/ReglesMaison les plus fréquemment involontairement suivies, mais rallonge également la durée de la partie de façon considérable). Lorsqu'un joueur s'arrête sur une propriété appartenant à un autre joueur, il doit payer au propriétaire le loyer indiqué sur la carte de propriété (les joueurs ne payent rien s'ils s'arrêtent sur leurs propres propriétés). Lorsqu'un joueur fait l'acquisition de toutes les propriétés d'une certaine couleur, ils peuvent alors y construire des maisons et des hôtels. Les bâtiments augmentent de manière drastique la valeur du loyer payé par les joueurs qui s'arrêtent sur une case ; un hôtel construit sur la Rue de la Paix est souvent synonyme de banqueroute pour le malheureux qui s'y arrête. Entre deux tours, les joueurs peuvent échanger de l'argent, des propriétés, ou des cartes "Vous êtes libéré de prison" avec les autres joueurs.

Les cartes "Chance" et "Caisse de Communauté" peuvent faire gagner de l'argent à un joueur, le lui en retirer, ou l'envoyer sur une autre case (y compris la Prison). Le Parc Gratuit est [[Fr/CEstEcritDessus assez explicite]], une case sur laquelle il n'est jamais nécessaire de verser de loyer pour s'arrêter ; son fonctionnement varie cependant selon les Fr/ReglesMaison, pouvant servir de case "neutre", faire gagner de l'argent aux joueurs, ou quoi que ce soit entre les deux. Passer par ou atterrir sur la case "Départ" permet à un joueur de gagner 20.000F (ou 200). Il existe également une case Prison ; si un joueur atterrit dessus, il ne finit pas en prison (un couloir "Simple Visite" est présent juste à côté de la case Prison), mais si un joueur fait trois doubles d'affilée, atterrit sur la case "Allez en Prison", ou pioche une carte Chance ou Caisse de Communauté "Allez en Prison", il doit alors se rendre directement en Prison, sans passer par la case Départ et sans toucher 20.000F. Le joueur peut alors payer 5.000F (ou 50), utiliser [[Fr/GetOutOfJailFreeCard une carte "Vous êtes libéré de prison."]], ou utiliser son tour pour essayer de tirer un double aux dés pour sortir de prison (s'il échoue trois fois de suite, il doit payer 5.000F et se déplacer du nombre de cases indiqué par son dernier jet).

Le plateau comprend également deux services publics (les Compagnies de Distribution des Eaux et dÉlectricité) ainsi que quatre gares (Gare Montparnasse, Gare de Lyon, Gare du Nord, et Gare Saint-Lazaire). Les personnes possédant les deux services ou plus d'une gare peuvent augmenter le loyer que payent les autres joueurs, mais ne peuvent rien construire sur ces propriétés.

Les propriétés de la version d'origine du ''Monopoly'' tiraient leur nom des rues d'Atlantic City. Lorsque le jeu fut exporté à l'étranger, les noms de rue et l'unité monétaire furent adaptés selon les pays. En France, les propriétés portent le nom de rues de Paris, et les prix sont en francs ou en euros selon l'ancienneté de la version.

Du fait de la nature facilement adaptable du jeu, il existe un Monopoly pour pratiquement tous les concepts possibles et imaginables : des villes, des universités, des équipes de sport, des lieux fictifs, et ainsi de suite. On trouve ainsi un Monopoly pour ''FrAnimationOccidentale/LesSimpson'', ''FrFranchise/{{Pokemon}}'', ''FrSerie/GameOfThrones'', une version de luxe avec un plateau feutré, une bordure en bois et des pièces plaquées or et argent, et un "Gayopoly" dont les propriétés correspondent à des bars et cafés gays des États-Unis. Voir [[Fr/ThemedStockBoardGame Jeu de Plateau Adaptatif]].

Des poursuites judiciaires autour du jeu ''Anti-Monopoly'' ayant duré de 1976 à 1985 a révélé des inexactitudes vis-à-vis de l'histoire officielle de la création du jeu : Elizabeth Magie a effectué une demande pour breveter un jeu similaire à ''Monopoly'' en 1904, plus de 30 ans avant que Charles Darrow ait déposé le brevet du jeu. Magie a créé celui-ci afin de facilement démontrer les idées du Georgisme, c'est-à-dire les idées de l'économiste [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_George_(%C3%A9conomiste) Henry George]], en particulier concernant [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%B4t_unique l'impôt unique]] et [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_citoyen le revenu citoyen]] (autrement dit la raison pour laquelle la banque offre 20.000F aux joueurs passant par la case Départ). Lorsque Darrow a présenté son jeu à des éditeurs pour la première fois, ils le rejetèrent en lui envoyant une lettre déclarant qu'il existait "[[Fr/ItWillNeverCatchOn 52 erreurs fondamentales]]" dans son jeu. Persistant, Darrow fabriqua ses propres plateaux et les vendit lui-même, écoulant la plupart des temps ses stocks. Parker Brothers ne décida d'éditer ''Monopoly'' qu'après avoir eu vent du succès du jeu.

Faire une tournée des bars basée sur le plateau de Londres est devenu un jeu à boire populaire en Angleterre ; et une bonne façon de rapidement rouler sous la table.

Oh, et quelqu'un a créé [[http://okayandrew.tumblr.com/post/8740017278 un Monopoly entièrement jouable]] sous ''Microsoft Excel''. Il est possible de jouer contre l'IA ou contre d'autres personnes, jusqu'à quatre joueurs.

to:

''' ''Monopoly'' ''' a, selon Parker Brothers, été officiellement créé en 1930, et inventé par Charles Darrow, qui l'a fait breveter en 1935. Les joueurs reçoivent en début de partie 150.000F (ou 1.500), puis lancent le [[FrNotesUtiles/{{Des}} dé]] pour déplacer leur pion sur le plateau, arrivant sur des cases de propriété, des cases Chance, des cases Caisse de Communauté, ou encore la case Parc Gratuit. Le but est de causer la faillite de tous les autres joueurs en achetant, améliorant et taxant leurs différentes propriétés.

Les propriétés sont au centre du jeu. Si un joueur atterrit sur une case de propriété non-vendue, il peut acheter ladite propriété au prix indiqué. S'ils refusent, la propriété est vendue aux enchères au plus offrant (oublier de le faire est non seulement l'une des Fr/ReglesMaison les plus fréquemment involontairement suivies, mais rallonge également la durée de la partie de façon considérable). Lorsqu'un joueur s'arrête sur une propriété appartenant à un autre joueur, il doit payer au propriétaire le loyer indiqué sur la carte de propriété (les joueurs ne payent rien s'ils s'arrêtent sur leurs propres propriétés). Lorsqu'un joueur fait l'acquisition de toutes les propriétés d'une certaine couleur, ils peuvent alors y construire des maisons et des hôtels. Les bâtiments augmentent de manière drastique la valeur du loyer payé par les joueurs qui s'arrêtent sur une case ; un hôtel construit sur la Rue de la Paix est souvent synonyme de banqueroute pour le malheureux qui s'y arrête. Entre deux tours, les joueurs peuvent échanger de l'argent, des propriétés, ou des cartes "Vous êtes libéré de prison" avec les autres joueurs.

Les cartes "Chance" et "Caisse de Communauté" peuvent faire gagner de l'argent à un joueur, le lui en retirer, ou l'envoyer sur une autre case (y compris la Prison). Le Parc Gratuit est [[Fr/CEstEcritDessus assez explicite]], une case sur laquelle il n'est jamais nécessaire de verser de loyer pour s'arrêter ; son fonctionnement varie cependant selon les Fr/ReglesMaison, pouvant servir de case "neutre", faire gagner de l'argent aux joueurs, ou quoi que ce soit entre les deux. Passer par ou atterrir sur la case "Départ" permet à un joueur de gagner 20.000F (ou 200). Il existe également une case Prison ; si un joueur atterrit dessus, il ne finit pas en prison (un couloir "Simple Visite" est présent juste à côté de la case Prison), mais si un joueur fait trois doubles d'affilée, atterrit sur la case "Allez en Prison", ou pioche une carte Chance ou Caisse de Communauté "Allez en Prison", il doit alors se rendre directement en Prison, sans passer par la case Départ et sans toucher 20.000F. Le joueur peut alors payer 5.000F (ou 50), utiliser [[Fr/GetOutOfJailFreeCard une carte "Vous êtes libéré de prison."]], ou utiliser son tour pour essayer de tirer un double aux dés pour sortir de prison (s'il échoue trois fois de suite, il doit payer 5.000F et se déplacer du nombre de cases indiqué par son dernier jet).

Le plateau comprend également deux services publics (les Compagnies de Distribution des Eaux et dÉlectricité) ainsi que quatre gares (Gare Montparnasse, Gare de Lyon, Gare du Nord, et Gare Saint-Lazaire). Les personnes possédant les deux services ou plus d'une gare peuvent augmenter le loyer que payent les autres joueurs, mais ne peuvent rien construire sur ces propriétés.

Les propriétés de la version d'origine du ''Monopoly'' tiraient leur nom des rues d'Atlantic City. Lorsque le jeu fut exporté à l'étranger, les noms de rue et l'unité monétaire furent adaptés selon les pays. En France, les propriétés portent le nom de rues de Paris, et les prix sont en francs ou en euros selon l'ancienneté de la version.

Du fait de la nature facilement adaptable du jeu, il existe un Monopoly pour pratiquement tous les concepts possibles et imaginables : des villes, des universités, des équipes de sport, des lieux fictifs, et ainsi de suite. On trouve ainsi un Monopoly pour ''FrAnimationOccidentale/LesSimpson'', ''FrFranchise/{{Pokemon}}'', ''FrSerie/GameOfThrones'', une version de luxe avec un plateau feutré, une bordure en bois et des pièces plaquées or et argent, et un "Gayopoly" dont les propriétés correspondent à des bars et cafés gays des États-Unis. Voir [[Fr/ThemedStockBoardGame Jeu de Plateau Adaptatif]].

Des poursuites judiciaires autour du jeu ''Anti-Monopoly'' ayant duré de 1976 à 1985 a révélé des inexactitudes vis-à-vis de l'histoire officielle de la création du jeu : Elizabeth Magie a effectué une demande pour breveter un jeu similaire à ''Monopoly'' en 1904, plus de 30 ans avant que Charles Darrow ait déposé le brevet du jeu. Magie a créé celui-ci afin de facilement démontrer les idées du Georgisme, c'est-à-dire les idées de l'économiste [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_George_(%C3%A9conomiste) Henry George]], en particulier concernant [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%B4t_unique l'impôt unique]] et [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_citoyen le revenu citoyen]] (autrement dit la raison pour laquelle la banque offre 20.000F aux joueurs passant par la case Départ). Lorsque Darrow a présenté son jeu à des éditeurs pour la première fois, ils le rejetèrent en lui envoyant une lettre déclarant qu'il existait "[[Fr/ItWillNeverCatchOn 52 erreurs fondamentales]]" dans son jeu. Persistant, Darrow fabriqua ses propres plateaux et les vendit lui-même, écoulant la plupart des temps ses stocks. Parker Brothers ne décida d'éditer ''Monopoly'' qu'après avoir eu vent du succès du jeu.

Faire une tournée des bars basée sur le plateau de Londres est devenu un jeu à boire populaire en Angleterre ; et une bonne façon de rapidement rouler sous la table.

Oh, et quelqu'un a créé [[http://okayandrew.tumblr.com/post/8740017278 un Monopoly entièrement jouable]] sous ''Microsoft Excel''. Il est possible de jouer contre l'IA ou contre d'autres personnes, jusqu'à quatre joueurs.



!!Monopoly présente les propriétés suivantes :

* Fr/AuDiableLesReglesJAiDeLArgent : À partir d'un certain point, la prison est l'endroit le plus avantageux du jeu, puisque les joueurs qui s'y trouvent peuvent continuer à toucher des loyers et à effectuer des transactions, sans risquer de s'arrêter sur les propriétés d'autres joueurs.
* Fr/MoraleDeLHistoire : Le jeu a été conçu de façon à démontrer les effets de l'inégalité des richesses. Tous ceux qui ont joué en suivant les règles officielles savent que dès qu'un joueur obtient un avantage notable, [[Fr/UnstableEquilibrium il est pratiquement garanti que cet avantage ne fera que croître et que tous les autres joueurs seront rapidement sur la paille]]. C'est entièrement voulu.
* Fr/ReglesMaison : ''Monopoly'' comporte de très nombreuses règles maison populaire, à tel point que beaucoup de joueurs sont surpris lorsqu'ils apprennent que non, ''cette règle'' n'est pas officielle, mais que si, ''celle-là'' l'est. La plupart de ces règles officieuses sont listées [[http://lemigo.free.fr/monopoly/fausses_regles.html sur ce site]]. Parmi les plus répandues :
** Une règle très répandue est de placer l'argent des taxes et des amendes au centre du plateau (là où la règle indique que cet argent revient à la banque), et qu'il revienne au joueur s'arrêtant sur la case "Parc Gratuit". Cette règle rallonge en réalité le jeu inutilement, puisque, à l'approche de la fin du jeu, un joueur pauvre peut soudainement repousser la faillite de plusieurs tours en s'arrêtant sur le Parc Gratuit.
*** Cette règle existe cependant dans le ''Monopoly Junior'' (se déroulant dans une fête foraine), où le Parc Gratuit est remplacé par une case "Fortune".
** De même, beaucoup de joueurs ignorent qu'une fois que toutes les maisons et hôtels sont sur le plateau, il est impossible d'en acheter d'autres en les remplaçant par exemple par des bouts de papier ; il n'y en a ''plus'', à moins que quelqu'un ne décide d'en vendre. Beaucoup de joueurs qui connaissent la règle officielle adoptent malgré tout cette règle maison pour [[Fr/AntiFrustrationFeature rendre le jeu moins frustrant]] ; cela le rend en réalité ''plus'' frustrant, puisqu'une poignée de joueurs peut alors s'échanger les mêmes quelques milliers de francs en boucle, rendant le jeu interminable à moins d'un coup de chance.
** Gagner 40.000 francs au lieu de 20.000 en atterrissant sur la case Départ. Certains adeptes de cette règle considèrent que cela ne s'applique pas aux cartes envoyant le joueur sur la case Départ, puisqu'elles spécifient "Recevez F20.000". D'autres considèrent au contraire que le joueur doit alors recevoir 20.000 francs ''en plus'' des 40.000 francs, puisque la carte ne spécifie pas que ces 20.000 francs proviennent de la case Départ. Comme la plupart des règles augmentant le total d'argent en circulation, elle a tendance à allonger les parties.
** Les règles officielles veulent que toute propriété achetable qui n'est pas immédiatement achetée par la personne qui arrive dessus soit mise aux enchères. Une règle maison populaire (souvent implémentée par ignorance plutôt que par choix) est de laisser la propriété en question sans propriétaire jusqu'à ce qu'un joueur en mesure de l'acheter n'arrive dessus. Ces délais dans l'achat de propriété sont un autre facteur de la réputation qu'ont les parties de ''Monopoly'' d'être considérablement longues.
*** Cette règle existe souvent parce que les joueurs ne veulent pas s'encombrer du système d'enchères, ou parce qu'il y a toujours un joueur pour immédiatement s'approprier la propriété d'un "[=CentfrancsunefoisdeuxfoisADJUGÉVENDU=]".
*** Certains joueurs plus sérieux peuvent trouver plus intéressant d'instaurer la règle inverse : toute propriété sur laquelle atterrit un joueur est ''immédiatement'' mise aux enchères, sans que le joueur en question n'ait auparavant l'option de l'acheter au prix de base.
** Interdire l'achat de propriété lors du premier tour est également une règle répandue, supposée mitiger l'avantage procuré par le fait de jouer en premier. Dommage pour le joueur qui atterrira sur la case "Allez en Prison" au premier tour.
** L'impossibilité de percevoir des loyers en prison est souvent introduite pour empêcher les joueurs de volontairement croupir en prison aussi longtemps que possible lorsque le jeu touche à sa fin, lorsque le risque d'atterrir sur la propriété d'un autre joueur devient trop grand et trop coûteux.
** Les règles officielles stipulent spécifiquement que les joueurs ne peuvent pas se prêter ou s'offrir d'argent ; une règle maison est souvent introduite pour le permettre.

to:

!!Monopoly présente les propriétés suivantes :

* Fr/AuDiableLesReglesJAiDeLArgent : À partir d'un certain point, la prison est l'endroit le plus avantageux du jeu, puisque les joueurs qui s'y trouvent peuvent continuer à toucher des loyers et à effectuer des transactions, sans risquer de s'arrêter sur les propriétés d'autres joueurs.
joueurs.

* Fr/MoraleDeLHistoire : Le jeu a été conçu de façon à démontrer les effets de l'inégalité des richesses. Tous ceux qui ont joué en suivant les règles officielles savent que dès qu'un joueur obtient un avantage notable, [[Fr/UnstableEquilibrium il est pratiquement garanti que cet avantage ne fera que croître et que tous les autres joueurs seront rapidement sur la paille]]. C'est entièrement voulu.
voulu.

* Fr/ReglesMaison : ''Monopoly'' comporte de très nombreuses règles maison populaire, à tel point que beaucoup de joueurs sont surpris lorsqu'ils apprennent que non, ''cette règle'' n'est pas officielle, mais que si, ''celle-là'' l'est. La plupart de ces règles officieuses sont listées [[http://lemigo.free.fr/monopoly/fausses_regles.html sur ce site]]. Parmi les plus répandues :
** Une règle très répandue est de placer l'argent des taxes et des amendes au centre du plateau (là où la règle indique que cet argent revient à la banque), et qu'il revienne au joueur s'arrêtant sur la case "Parc Gratuit". Cette règle rallonge en réalité le jeu inutilement, puisque, à l'approche de la fin du jeu, un joueur pauvre peut soudainement repousser la faillite de plusieurs tours en s'arrêtant sur le Parc Gratuit.
*** Cette règle existe cependant dans le ''Monopoly Junior'' (se déroulant dans une fête foraine), où le Parc Gratuit est remplacé par une case "Fortune".
** De même, beaucoup de joueurs ignorent qu'une fois que toutes les maisons et hôtels sont sur le plateau, il est impossible d'en acheter d'autres en les remplaçant par exemple par des bouts de papier ; il n'y en a ''plus'', à moins que quelqu'un ne décide d'en vendre. Beaucoup de joueurs qui connaissent la règle officielle adoptent malgré tout cette règle maison pour [[Fr/AntiFrustrationFeature rendre le jeu moins frustrant]] ; cela le rend en réalité ''plus'' frustrant, puisqu'une poignée de joueurs peut alors s'échanger les mêmes quelques milliers de francs en boucle, rendant le jeu interminable à moins d'un coup de chance.
** Gagner 40.000 francs au lieu de 20.000 en atterrissant sur la case Départ. Certains adeptes de cette règle considèrent que cela ne s'applique pas aux cartes envoyant le joueur sur la case Départ, puisqu'elles spécifient "Recevez F20.000". D'autres considèrent au contraire que le joueur doit alors recevoir 20.000 francs ''en plus'' des 40.000 francs, puisque la carte ne spécifie pas que ces 20.000 francs proviennent de la case Départ. Comme la plupart des règles augmentant le total d'argent en circulation, elle a tendance à allonger les parties.
** Les règles officielles veulent que toute propriété achetable qui n'est pas immédiatement achetée par la personne qui arrive dessus soit mise aux enchères. Une règle maison populaire (souvent implémentée par ignorance plutôt que par choix) est de laisser la propriété en question sans propriétaire jusqu'à ce qu'un joueur en mesure de l'acheter n'arrive dessus. Ces délais dans l'achat de propriété sont un autre facteur de la réputation qu'ont les parties de ''Monopoly'' d'être considérablement longues.
*** Cette règle existe souvent parce que les joueurs ne veulent pas s'encombrer du système d'enchères, ou parce qu'il y a toujours un joueur pour immédiatement s'approprier la propriété d'un "[=CentfrancsunefoisdeuxfoisADJUGÉVENDU=]".
*** Certains joueurs plus sérieux peuvent trouver plus intéressant d'instaurer la règle inverse : toute propriété sur laquelle atterrit un joueur est ''immédiatement'' mise aux enchères, sans que le joueur en question n'ait auparavant l'option de l'acheter au prix de base.
** Interdire l'achat de propriété lors du premier tour est également une règle répandue, supposée mitiger l'avantage procuré par le fait de jouer en premier. Dommage pour le joueur qui atterrira sur la case "Allez en Prison" au premier tour.
** L'impossibilité de percevoir des loyers en prison est souvent introduite pour empêcher les joueurs de volontairement croupir en prison aussi longtemps que possible lorsque le jeu touche à sa fin, lorsque le risque d'atterrir sur la propriété d'un autre joueur devient trop grand et trop coûteux.
** Les règles officielles stipulent spécifiquement que les joueurs ne peuvent pas se prêter ou s'offrir d'argent ; une règle maison est souvent introduite pour le permettre.
permettre.

* Fr/LeReliquat : Les 200 (ou 20.000F) offerts par la banque lorsqu'un joueur passe par la case "Départ" existaient déjà dans le ''Landlord's Game'' original de Elizabeth Magie et étaient basés sur le [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_citoyen revenu citoyen]], l'une des notions du Georgisme auxquelles le jeu tâchait de sensibiliser les joueurs. La version actuelle du ''Monopoly'' n'a plus aucune ambition de propager les idées du Georgisme, mais la mécanique a malgré tout été conservée.



--> CHANCE : [[spoiler: Allez en prison. Rendez-vous directement à la prison. Ne franchissez pas la case "Départ". Ne touchez pas F20.000.]]

to:

--> CHANCE : [[spoiler: Allez en prison. Rendez-vous directement à la prison. Ne franchissez pas la case "Départ". Ne touchez pas F20.000.]]


[[quoteright:300:https://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/Monopoly_classic_6210.jpg]]

to:

[[quoteright:300:https://static.[[quoteright:350:https://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/Monopoly_classic_6210.jpg]]
org/pmwiki/pub/images/monopoly_fr.png]]


''' ''Monopoly'' ''' a, selon Parker Brothers, été officiellement créé en 1930, et inventé par Charles Darrow, qui l'a fait breveter en 1935. Les joueurs reçoivent en début de partie 150.000F (ou 1.500), puis lancent le dé pour déplacer leur pion sur le plateau, arrivant sur des cases de propriété, des cases Chance, des cases Caisse de Communauté, ou encore la case Parc Gratuit. Le but est de causer la faillite de tous les autres joueurs en achetant, améliorant et taxant leurs différentes propriétés.

Les propriétés sont au centre du jeu. Si un joueur atterrit sur une case de propriété non-vendue, il peut acheter ladite propriété au prix indiqué. S'ils refusent, la propriété est vendue aux enchères au plus offrant (oublier de le faire est non seulement l'une des Fr/ReglesMaison les plus fréquemment involontairement suivies, mais rallonge également la durée de la partie de façon considérable). Lorsqu'un joueur s'arrête sur une propriété appartenant à un autre joueur, il doit payer au propriétaire le loyer indiqué sur la carte de propriété (les joueurs ne payent rien s'ils s'arrêtent sur leurs propres propriétés). Lorsqu'un joueur fait l'acquisition de toutes les propriétés d'une certaine couleur, ils peuvent alors y construire des maisons et des hôtels. Les bâtiments augmentent de manière drastique la valeur du loyer payé par les joueurs qui s'arrêtent sur une case ; un hôtel construit sur la Rue de la Paix est souvent synonyme de banqueroute pour le malheureux qui s'y arrête. Entre deux tours, les joueurs peuvent échanger de l'argent, des propriétés, ou des cartes "Vous êtes libéré de prison" avec les autres joueurs.

Les cartes "Chance" et "Caisse de Communauté" peuvent faire gagner de l'argent à un joueur, le lui en retirer, ou l'envoyer sur une autre case (y compris la Prison). Le Parc Gratuit est [[Fr/CEstEcritDessus assez explicite]], une case sur laquelle il n'est jamais nécessaire de verser de loyer pour s'arrêter ; son fonctionnement varie cependant selon les Fr/ReglesMaison, pouvant servir de case "neutre", faire gagner de l'argent aux joueurs, ou quoi que ce soit entre les deux. Passer par ou atterrir sur la case "Départ" permet à un joueur de gagner 20.000F (ou 200). Il existe également une case Prison ; si un joueur atterrit dessus, il ne finit pas en prison (un couloir "Simple Visite" est présent juste à côté de la case Prison), mais si un joueur fait trois doubles d'affilée, atterrit sur la case "Allez en Prison", ou pioche une carte Chance ou Caisse de Communauté "Allez en Prison", il doit alors se rendre directement en Prison, sans passer par la case Départ et sans toucher 20.000F. Le joueur peut alors payer 5.000F (ou 50), utiliser [[Fr/GetOutOfJailFreeCard une carte "Vous êtes libéré de prison."]], ou utiliser son tour pour essayer de tirer un double aux dés pour sortir de prison (s'il échoue trois fois de suite, il doit payer 5.000F et se déplacer du nombre de cases indiqué par son dernier jet).

Le plateau comprend également deux services publics (les Compagnies de Distribution des Eaux et dÉlectricité) ainsi que quatre gares (Gare Montparnasse, Gare de Lyon, Gare du Nord, et Gare Saint-Lazaire). Les personnes possédant les deux services ou plus d'une gare peuvent augmenter le loyer que payent les autres joueurs, mais ne peuvent rien construire sur ces propriétés.

Les propriétés de la version d'origine du ''Monopoly'' tiraient leur nom des rues d'Atlantic City. Lorsque le jeu fut exporté à l'étranger, les noms de rue et l'unité monétaire furent adaptés selon les pays. En France, les propriétés portent le nom de rues de Paris, et les prix sont en francs ou en euros selon l'ancienneté de la version.

Du fait de la nature facilement adaptable du jeu, il existe un Monopoly pour pratiquement tous les concepts possibles et imaginables : des villes, des universités, des équipes de sport, des lieux fictifs, et ainsi de suite. On trouve ainsi un Monopoly pour ''FrAnimationOccidentale/LesSimpson'', ''FrFranchise/{{Pokemon}}'', ''FrSerie/GameOfThrones'', une version de luxe avec un plateau feutré, une bordure en bois et des pièces plaquées or et argent, et un "Gayopoly" dont les propriétés correspondent à des bars et cafés gays des États-Unis. Voir [[Fr/ThemedStockBoardGame Jeu de Plateau Adaptatif]].

Des poursuites judiciaires autour du jeu ''Anti-Monopoly'' ayant duré de 1976 à 1985 a révélé des inexactitudes vis-à-vis de l'histoire officielle de la création du jeu : Elizabeth Magie a effectué une demande pour breveter un jeu similaire à ''Monopoly'' en 1904, plus de 30 ans avant que Charles Darrow ait déposé le brevet du jeu. Magie a créé celui-ci afin de facilement démontrer les idées du Georgisme, c'est-à-dire les idées de l'économiste [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_George_(%C3%A9conomiste) Henry George]], en particulier concernant [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%B4t_unique l'impôt unique]] et [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_citoyen le revenu citoyen]] (autrement dit la raison pour laquelle la banque offre 20.000F aux joueurs passant par la case Départ). Lorsque Darrow a présenté son jeu à des éditeurs pour la première fois, ils le rejetèrent en lui envoyant une lettre déclarant qu'il existait "[[Fr/ItWillNeverCatchOn 52 erreurs fondamentales]]" dans son jeu. Persistant, Darrow fabriqua ses propres plateaux et les vendit lui-même, écoulant la plupart des temps ses stocks. Parker Brothers ne décida d'éditer ''Monopoly'' qu'après avoir eu vent du succès du jeu.

Faire une tournée des bars basée sur le plateau de Londres est devenu un jeu à boire populaire en Angleterre ; et une bonne façon de rapidement rouler sous la table.

Oh, et quelqu'un a créé [[http://okayandrew.tumblr.com/post/8740017278 un Monopoly entièrement jouable]] sous ''Microsoft Excel''. Il est possible de jouer contre l'IA ou contre d'autres personnes, jusqu'à quatre joueurs.

to:

-> ''"T'ES CHEZ MOI TU ME DOIS 2.000 FRANCS !"''
-->-- '''''FrRadio/LesDeuxMinutesDuPeuple'''''

''' ''Monopoly'' ''' a, selon Parker Brothers, été officiellement créé en 1930, et inventé par Charles Darrow, qui l'a fait breveter en 1935. Les joueurs reçoivent en début de partie 150.000F (ou 1.500), puis lancent le [[FrNotesUtiles/{{Des}} dé]] pour déplacer leur pion sur le plateau, arrivant sur des cases de propriété, des cases Chance, des cases Caisse de Communauté, ou encore la case Parc Gratuit. Le but est de causer la faillite de tous les autres joueurs en achetant, améliorant et taxant leurs différentes propriétés.

Les propriétés sont au centre du jeu. Si un joueur atterrit sur une case de propriété non-vendue, il peut acheter ladite propriété au prix indiqué. S'ils refusent, la propriété est vendue aux enchères au plus offrant (oublier de le faire est non seulement l'une des Fr/ReglesMaison les plus fréquemment involontairement suivies, mais rallonge également la durée de la partie de façon considérable). Lorsqu'un joueur s'arrête sur une propriété appartenant à un autre joueur, il doit payer au propriétaire le loyer indiqué sur la carte de propriété (les joueurs ne payent rien s'ils s'arrêtent sur leurs propres propriétés). Lorsqu'un joueur fait l'acquisition de toutes les propriétés d'une certaine couleur, ils peuvent alors y construire des maisons et des hôtels. Les bâtiments augmentent de manière drastique la valeur du loyer payé par les joueurs qui s'arrêtent sur une case ; un hôtel construit sur la Rue de la Paix est souvent synonyme de banqueroute pour le malheureux qui s'y arrête. Entre deux tours, les joueurs peuvent échanger de l'argent, des propriétés, ou des cartes "Vous êtes libéré de prison" avec les autres joueurs.

Les cartes "Chance" et "Caisse de Communauté" peuvent faire gagner de l'argent à un joueur, le lui en retirer, ou l'envoyer sur une autre case (y compris la Prison). Le Parc Gratuit est [[Fr/CEstEcritDessus assez explicite]], une case sur laquelle il n'est jamais nécessaire de verser de loyer pour s'arrêter ; son fonctionnement varie cependant selon les Fr/ReglesMaison, pouvant servir de case "neutre", faire gagner de l'argent aux joueurs, ou quoi que ce soit entre les deux. Passer par ou atterrir sur la case "Départ" permet à un joueur de gagner 20.000F (ou 200). Il existe également une case Prison ; si un joueur atterrit dessus, il ne finit pas en prison (un couloir "Simple Visite" est présent juste à côté de la case Prison), mais si un joueur fait trois doubles d'affilée, atterrit sur la case "Allez en Prison", ou pioche une carte Chance ou Caisse de Communauté "Allez en Prison", il doit alors se rendre directement en Prison, sans passer par la case Départ et sans toucher 20.000F. Le joueur peut alors payer 5.000F (ou 50), utiliser [[Fr/GetOutOfJailFreeCard une carte "Vous êtes libéré de prison."]], ou utiliser son tour pour essayer de tirer un double aux dés pour sortir de prison (s'il échoue trois fois de suite, il doit payer 5.000F et se déplacer du nombre de cases indiqué par son dernier jet).

Le plateau comprend également deux services publics (les Compagnies de Distribution des Eaux et dÉlectricité) ainsi que quatre gares (Gare Montparnasse, Gare de Lyon, Gare du Nord, et Gare Saint-Lazaire). Les personnes possédant les deux services ou plus d'une gare peuvent augmenter le loyer que payent les autres joueurs, mais ne peuvent rien construire sur ces propriétés.

Les propriétés de la version d'origine du ''Monopoly'' tiraient leur nom des rues d'Atlantic City. Lorsque le jeu fut exporté à l'étranger, les noms de rue et l'unité monétaire furent adaptés selon les pays. En France, les propriétés portent le nom de rues de Paris, et les prix sont en francs ou en euros selon l'ancienneté de la version.

Du fait de la nature facilement adaptable du jeu, il existe un Monopoly pour pratiquement tous les concepts possibles et imaginables : des villes, des universités, des équipes de sport, des lieux fictifs, et ainsi de suite. On trouve ainsi un Monopoly pour ''FrAnimationOccidentale/LesSimpson'', ''FrFranchise/{{Pokemon}}'', ''FrSerie/GameOfThrones'', une version de luxe avec un plateau feutré, une bordure en bois et des pièces plaquées or et argent, et un "Gayopoly" dont les propriétés correspondent à des bars et cafés gays des États-Unis. Voir [[Fr/ThemedStockBoardGame Jeu de Plateau Adaptatif]].

Des poursuites judiciaires autour du jeu ''Anti-Monopoly'' ayant duré de 1976 à 1985 a révélé des inexactitudes vis-à-vis de l'histoire officielle de la création du jeu : Elizabeth Magie a effectué une demande pour breveter un jeu similaire à ''Monopoly'' en 1904, plus de 30 ans avant que Charles Darrow ait déposé le brevet du jeu. Magie a créé celui-ci afin de facilement démontrer les idées du Georgisme, c'est-à-dire les idées de l'économiste [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_George_(%C3%A9conomiste) Henry George]], en particulier concernant [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%B4t_unique l'impôt unique]] et [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_citoyen le revenu citoyen]] (autrement dit la raison pour laquelle la banque offre 20.000F aux joueurs passant par la case Départ). Lorsque Darrow a présenté son jeu à des éditeurs pour la première fois, ils le rejetèrent en lui envoyant une lettre déclarant qu'il existait "[[Fr/ItWillNeverCatchOn 52 erreurs fondamentales]]" dans son jeu. Persistant, Darrow fabriqua ses propres plateaux et les vendit lui-même, écoulant la plupart des temps ses stocks. Parker Brothers ne décida d'éditer ''Monopoly'' qu'après avoir eu vent du succès du jeu.

Faire une tournée des bars basée sur le plateau de Londres est devenu un jeu à boire populaire en Angleterre ; et une bonne façon de rapidement rouler sous la table.

Oh, et quelqu'un a créé [[http://okayandrew.tumblr.com/post/8740017278 un Monopoly entièrement jouable]] sous ''Microsoft Excel''. Il est possible de jouer contre l'IA ou contre d'autres personnes, jusqu'à quatre joueurs.



!!Monopoly présente les propriétés suivantes :

* Fr/AuDiableLesReglesJAiDeLArgent : À partir d'un certain point, la prison est l'endroit le plus avantageux du jeu, puisque les joueurs qui s'y trouvent peuvent continuer à toucher des loyers et à effectuer des transactions, sans risquer de s'arrêter sur les propriétés d'autres joueurs.
* Fr/MoraleDeLHistoire : Le jeu a été conçu de façon à démontrer les effets de l'inégalité des richesses. Tous ceux qui ont joué en suivant les règles officielles savent que dès qu'un joueur obtient un avantage notable, [[Fr/UnstableEquilibrium il est pratiquement garanti que cet avantage ne fera que croître et que tous les autres joueurs seront rapidement sur la paille]]. C'est entièrement voulu.
* Fr/ReglesMaison : ''Monopoly'' comporte de très nombreuses règles maison populaire, à tel point que beaucoup de joueurs sont surpris lorsqu'ils apprennent que non, ''cette règle'' n'est pas officielle, mais que si, ''celle-là'' l'est. La plupart de ces règles officieuses sont listées [[http://lemigo.free.fr/monopoly/fausses_regles.html sur ce site]]. Parmi les plus répandues :
** Une règle très répandue est de placer l'argent des taxes et des amendes au centre du plateau (là où la règle indique que cet argent revient à la banque), et qu'il revienne au joueur s'arrêtant sur la case "Parc Gratuit". Cette règle rallonge en réalité le jeu inutilement, puisque, à l'approche de la fin du jeu, un joueur pauvre peut soudainement repousser la faillite de plusieurs tours en s'arrêtant sur le Parc Gratuit.
*** Cette règle existe cependant dans le ''Monopoly Junior'' (se déroulant dans une fête foraine), où le Parc Gratuit est remplacé par une case "Fortune".
** De même, beaucoup de joueurs ignorent qu'une fois que toutes les maisons et hôtels sont sur le plateau, il est impossible d'en acheter d'autres en les remplaçant par exemple par des bouts de papier ; il n'y en a ''plus'', à moins que quelqu'un ne décide d'en vendre. Beaucoup de joueurs qui connaissent la règle officielle adoptent malgré tout cette règle maison pour [[Fr/AntiFrustrationFeature rendre le jeu moins frustrant]] ; cela le rend en réalité ''plus'' frustrant, puisqu'une poignée de joueurs peut alors s'échanger les mêmes quelques milliers de francs en boucle, rendant le jeu interminable à moins d'un coup de chance.
** Gagner 40.000 francs au lieu de 20.000 en atterrissant sur la case Départ. Certains adeptes de cette règle considèrent que cela ne s'applique pas aux cartes envoyant le joueur sur la case Départ, puisqu'elles spécifient "Recevez F20.000". D'autres considèrent au contraire que le joueur doit alors recevoir 20.000 francs ''en plus'' des 40.000 francs, puisque la carte ne spécifie pas que ces 20.000 francs proviennent de la case Départ. Comme la plupart des règles augmentant le total d'argent en circulation, elle a tendance à allonger les parties.
** Les règles officielles veulent que toute propriété achetable qui n'est pas immédiatement achetée par la personne qui arrive dessus soit mise aux enchères. Une règle maison populaire (souvent implémentée par ignorance plutôt que par choix) est de laisser la propriété en question sans propriétaire jusqu'à ce qu'un joueur en mesure de l'acheter n'arrive dessus. Ces délais dans l'achat de propriété sont un autre facteur de la réputation qu'ont les parties de ''Monopoly'' d'être considérablement longues.
*** Cette règle existe souvent parce que les joueurs ne veulent pas s'encombrer du système d'enchères, ou parce qu'il y a toujours un joueur pour immédiatement s'approprier la propriété d'un "[=CentfrancsunefoisdeuxfoisADJUGÉVENDU=]".
*** Certains joueurs plus sérieux peuvent trouver plus intéressant d'instaurer la règle inverse : toute propriété sur laquelle atterrit un joueur est ''immédiatement'' mise aux enchères, sans que le joueur en question n'ait auparavant l'option de l'acheter au prix de base.
** Interdire l'achat de propriété lors du premier tour est également une règle répandue, supposée mitiger l'avantage procuré par le fait de jouer en premier. Dommage pour le joueur qui atterrira sur la case "Allez en Prison" au premier tour.
** L'impossibilité de percevoir des loyers en prison est souvent introduite pour empêcher les joueurs de volontairement croupir en prison aussi longtemps que possible lorsque le jeu touche à sa fin, lorsque le risque d'atterrir sur la propriété d'un autre joueur devient trop grand et trop coûteux.
** Les règles officielles stipulent spécifiquement que les joueurs ne peuvent pas se prêter ou s'offrir d'argent ; une règle maison est souvent introduite pour le permettre.

to:

!!Monopoly présente les propriétés suivantes :

* Fr/AuDiableLesReglesJAiDeLArgent : À partir d'un certain point, la prison est l'endroit le plus avantageux du jeu, puisque les joueurs qui s'y trouvent peuvent continuer à toucher des loyers et à effectuer des transactions, sans risquer de s'arrêter sur les propriétés d'autres joueurs.
* Fr/MoraleDeLHistoire : Le jeu a été conçu de façon à démontrer les effets de l'inégalité des richesses. Tous ceux qui ont joué en suivant les règles officielles savent que dès qu'un joueur obtient un avantage notable, [[Fr/UnstableEquilibrium il est pratiquement garanti que cet avantage ne fera que croître et que tous les autres joueurs seront rapidement sur la paille]]. C'est entièrement voulu.
* Fr/ReglesMaison : ''Monopoly'' comporte de très nombreuses règles maison populaire, à tel point que beaucoup de joueurs sont surpris lorsqu'ils apprennent que non, ''cette règle'' n'est pas officielle, mais que si, ''celle-là'' l'est. La plupart de ces règles officieuses sont listées [[http://lemigo.free.fr/monopoly/fausses_regles.html sur ce site]]. Parmi les plus répandues :
** Une règle très répandue est de placer l'argent des taxes et des amendes au centre du plateau (là où la règle indique que cet argent revient à la banque), et qu'il revienne au joueur s'arrêtant sur la case "Parc Gratuit". Cette règle rallonge en réalité le jeu inutilement, puisque, à l'approche de la fin du jeu, un joueur pauvre peut soudainement repousser la faillite de plusieurs tours en s'arrêtant sur le Parc Gratuit.
*** Cette règle existe cependant dans le ''Monopoly Junior'' (se déroulant dans une fête foraine), où le Parc Gratuit est remplacé par une case "Fortune".
** De même, beaucoup de joueurs ignorent qu'une fois que toutes les maisons et hôtels sont sur le plateau, il est impossible d'en acheter d'autres en les remplaçant par exemple par des bouts de papier ; il n'y en a ''plus'', à moins que quelqu'un ne décide d'en vendre. Beaucoup de joueurs qui connaissent la règle officielle adoptent malgré tout cette règle maison pour [[Fr/AntiFrustrationFeature rendre le jeu moins frustrant]] ; cela le rend en réalité ''plus'' frustrant, puisqu'une poignée de joueurs peut alors s'échanger les mêmes quelques milliers de francs en boucle, rendant le jeu interminable à moins d'un coup de chance.
** Gagner 40.000 francs au lieu de 20.000 en atterrissant sur la case Départ. Certains adeptes de cette règle considèrent que cela ne s'applique pas aux cartes envoyant le joueur sur la case Départ, puisqu'elles spécifient "Recevez F20.000". D'autres considèrent au contraire que le joueur doit alors recevoir 20.000 francs ''en plus'' des 40.000 francs, puisque la carte ne spécifie pas que ces 20.000 francs proviennent de la case Départ. Comme la plupart des règles augmentant le total d'argent en circulation, elle a tendance à allonger les parties.
** Les règles officielles veulent que toute propriété achetable qui n'est pas immédiatement achetée par la personne qui arrive dessus soit mise aux enchères. Une règle maison populaire (souvent implémentée par ignorance plutôt que par choix) est de laisser la propriété en question sans propriétaire jusqu'à ce qu'un joueur en mesure de l'acheter n'arrive dessus. Ces délais dans l'achat de propriété sont un autre facteur de la réputation qu'ont les parties de ''Monopoly'' d'être considérablement longues.
*** Cette règle existe souvent parce que les joueurs ne veulent pas s'encombrer du système d'enchères, ou parce qu'il y a toujours un joueur pour immédiatement s'approprier la propriété d'un "[=CentfrancsunefoisdeuxfoisADJUGÉVENDU=]".
*** Certains joueurs plus sérieux peuvent trouver plus intéressant d'instaurer la règle inverse : toute propriété sur laquelle atterrit un joueur est ''immédiatement'' mise aux enchères, sans que le joueur en question n'ait auparavant l'option de l'acheter au prix de base.
** Interdire l'achat de propriété lors du premier tour est également une règle répandue, supposée mitiger l'avantage procuré par le fait de jouer en premier. Dommage pour le joueur qui atterrira sur la case "Allez en Prison" au premier tour.
** L'impossibilité de percevoir des loyers en prison est souvent introduite pour empêcher les joueurs de volontairement croupir en prison aussi longtemps que possible lorsque le jeu touche à sa fin, lorsque le risque d'atterrir sur la propriété d'un autre joueur devient trop grand et trop coûteux.
** Les règles officielles stipulent spécifiquement que les joueurs ne peuvent pas se prêter ou s'offrir d'argent ; une règle maison est souvent introduite pour le permettre.



--> CHANCE : [[spoiler: Allez en prison. Rendez-vous directement à la prison. Ne franchissez pas la case "Départ". Ne touchez pas F20.000.]]

to:

--> CHANCE : [[spoiler: Allez en prison. Rendez-vous directement à la prison. Ne franchissez pas la case "Départ". Ne touchez pas F20.000.]]


Les propriétés sont au centre du jeu. Si un joueur atterrit sur une case de propriété non-vendue, il peut acheter ladite propriété au prix indiqué. S'ils refusent, la propriété est vendue aux enchères au plus offrant (oublier de le faire est non seulement l'une des [[Fr/HouseRules Règles Maison]] les plus fréquemment involontairement suivies, mais rallonge également la durée de la partie de façon considérable). Lorsqu'un joueur s'arrête sur une propriété appartenant à un autre joueur, il doit payer au propriétaire le loyer indiqué sur la carte de propriété (les joueurs ne payent rien s'ils s'arrêtent sur leurs propres propriétés). Lorsqu'un joueur fait l'acquisition de toutes les propriétés d'une certaine couleur, ils peuvent alors y construire des maisons et des hôtels. Les bâtiments augmentent de manière drastique la valeur du loyer payé par les joueurs qui s'arrêtent sur une case ; un hôtel construit sur la Rue de la Paix est souvent synonyme de banqueroute pour le malheureux qui s'y arrête. Entre deux tours, les joueurs peuvent échanger de l'argent, des propriétés, ou des cartes "Vous êtes libéré de prison" avec les autres joueurs.

Les cartes "Chance" et "Caisse de Communauté" peuvent faire gagner de l'argent à un joueur, le lui en retirer, ou l'envoyer sur une autre case (y compris la Prison). Le Parc Gratuit est [[Fr/CEstEcritDessus assez explicite]], une case sur laquelle il n'est jamais nécessaire de verser de loyer pour s'arrêter ; son fonctionnement varie cependant selon les [[Fr/HouseRules Règles Maison]], pouvant servir de case "neutre", faire gagner de l'argent aux joueurs, ou quoi que ce soit entre les deux. Passer par ou atterrir sur la case "Départ" permet à un joueur de gagner 20.000F (ou 200). Il existe également une case Prison ; si un joueur atterrit dessus, il ne finit pas en prison (un couloir "Simple Visite" est présent juste à côté de la case Prison), mais si un joueur fait trois doubles d'affilée, atterrit sur la case "Allez en Prison", ou pioche une carte Chance ou Caisse de Communauté "Allez en Prison", il doit alors se rendre directement en Prison, sans passer par la case Départ et sans toucher 20.000F. Le joueur peut alors payer 5.000F (ou 50), utiliser [[Fr/GetOutOfJailFreeCard une carte "Vous êtes libéré de prison."]], ou utiliser son tour pour essayer de tirer un double aux dés pour sortir de prison (s'il échoue trois fois de suite, il doit payer 5.000F et se déplacer du nombre de cases indiqué par son dernier jet).

to:

Les propriétés sont au centre du jeu. Si un joueur atterrit sur une case de propriété non-vendue, il peut acheter ladite propriété au prix indiqué. S'ils refusent, la propriété est vendue aux enchères au plus offrant (oublier de le faire est non seulement l'une des [[Fr/HouseRules Règles Maison]] Fr/ReglesMaison les plus fréquemment involontairement suivies, mais rallonge également la durée de la partie de façon considérable). Lorsqu'un joueur s'arrête sur une propriété appartenant à un autre joueur, il doit payer au propriétaire le loyer indiqué sur la carte de propriété (les joueurs ne payent rien s'ils s'arrêtent sur leurs propres propriétés). Lorsqu'un joueur fait l'acquisition de toutes les propriétés d'une certaine couleur, ils peuvent alors y construire des maisons et des hôtels. Les bâtiments augmentent de manière drastique la valeur du loyer payé par les joueurs qui s'arrêtent sur une case ; un hôtel construit sur la Rue de la Paix est souvent synonyme de banqueroute pour le malheureux qui s'y arrête. Entre deux tours, les joueurs peuvent échanger de l'argent, des propriétés, ou des cartes "Vous êtes libéré de prison" avec les autres joueurs.

Les cartes "Chance" et "Caisse de Communauté" peuvent faire gagner de l'argent à un joueur, le lui en retirer, ou l'envoyer sur une autre case (y compris la Prison). Le Parc Gratuit est [[Fr/CEstEcritDessus assez explicite]], une case sur laquelle il n'est jamais nécessaire de verser de loyer pour s'arrêter ; son fonctionnement varie cependant selon les [[Fr/HouseRules Règles Maison]], Fr/ReglesMaison, pouvant servir de case "neutre", faire gagner de l'argent aux joueurs, ou quoi que ce soit entre les deux. Passer par ou atterrir sur la case "Départ" permet à un joueur de gagner 20.000F (ou 200). Il existe également une case Prison ; si un joueur atterrit dessus, il ne finit pas en prison (un couloir "Simple Visite" est présent juste à côté de la case Prison), mais si un joueur fait trois doubles d'affilée, atterrit sur la case "Allez en Prison", ou pioche une carte Chance ou Caisse de Communauté "Allez en Prison", il doit alors se rendre directement en Prison, sans passer par la case Départ et sans toucher 20.000F. Le joueur peut alors payer 5.000F (ou 50), utiliser [[Fr/GetOutOfJailFreeCard une carte "Vous êtes libéré de prison."]], ou utiliser son tour pour essayer de tirer un double aux dés pour sortir de prison (s'il échoue trois fois de suite, il doit payer 5.000F et se déplacer du nombre de cases indiqué par son dernier jet).




to:

* Fr/ReglesMaison : ''Monopoly'' comporte de très nombreuses règles maison populaire, à tel point que beaucoup de joueurs sont surpris lorsqu'ils apprennent que non, ''cette règle'' n'est pas officielle, mais que si, ''celle-là'' l'est. La plupart de ces règles officieuses sont listées [[http://lemigo.free.fr/monopoly/fausses_regles.html sur ce site]]. Parmi les plus répandues :
** Une règle très répandue est de placer l'argent des taxes et des amendes au centre du plateau (là où la règle indique que cet argent revient à la banque), et qu'il revienne au joueur s'arrêtant sur la case "Parc Gratuit". Cette règle rallonge en réalité le jeu inutilement, puisque, à l'approche de la fin du jeu, un joueur pauvre peut soudainement repousser la faillite de plusieurs tours en s'arrêtant sur le Parc Gratuit.
*** Cette règle existe cependant dans le ''Monopoly Junior'' (se déroulant dans une fête foraine), où le Parc Gratuit est remplacé par une case "Fortune".
** De même, beaucoup de joueurs ignorent qu'une fois que toutes les maisons et hôtels sont sur le plateau, il est impossible d'en acheter d'autres en les remplaçant par exemple par des bouts de papier ; il n'y en a ''plus'', à moins que quelqu'un ne décide d'en vendre. Beaucoup de joueurs qui connaissent la règle officielle adoptent malgré tout cette règle maison pour [[Fr/AntiFrustrationFeature rendre le jeu moins frustrant]] ; cela le rend en réalité ''plus'' frustrant, puisqu'une poignée de joueurs peut alors s'échanger les mêmes quelques milliers de francs en boucle, rendant le jeu interminable à moins d'un coup de chance.
** Gagner 40.000 francs au lieu de 20.000 en atterrissant sur la case Départ. Certains adeptes de cette règle considèrent que cela ne s'applique pas aux cartes envoyant le joueur sur la case Départ, puisqu'elles spécifient "Recevez F20.000". D'autres considèrent au contraire que le joueur doit alors recevoir 20.000 francs ''en plus'' des 40.000 francs, puisque la carte ne spécifie pas que ces 20.000 francs proviennent de la case Départ. Comme la plupart des règles augmentant le total d'argent en circulation, elle a tendance à allonger les parties.
** Les règles officielles veulent que toute propriété achetable qui n'est pas immédiatement achetée par la personne qui arrive dessus soit mise aux enchères. Une règle maison populaire (souvent implémentée par ignorance plutôt que par choix) est de laisser la propriété en question sans propriétaire jusqu'à ce qu'un joueur en mesure de l'acheter n'arrive dessus. Ces délais dans l'achat de propriété sont un autre facteur de la réputation qu'ont les parties de ''Monopoly'' d'être considérablement longues.
*** Cette règle existe souvent parce que les joueurs ne veulent pas s'encombrer du système d'enchères, ou parce qu'il y a toujours un joueur pour immédiatement s'approprier la propriété d'un "[=CentfrancsunefoisdeuxfoisADJUGÉVENDU=]".
*** Certains joueurs plus sérieux peuvent trouver plus intéressant d'instaurer la règle inverse : toute propriété sur laquelle atterrit un joueur est ''immédiatement'' mise aux enchères, sans que le joueur en question n'ait auparavant l'option de l'acheter au prix de base.
** Interdire l'achat de propriété lors du premier tour est également une règle répandue, supposée mitiger l'avantage procuré par le fait de jouer en premier. Dommage pour le joueur qui atterrira sur la case "Allez en Prison" au premier tour.
** L'impossibilité de percevoir des loyers en prison est souvent introduite pour empêcher les joueurs de volontairement croupir en prison aussi longtemps que possible lorsque le jeu touche à sa fin, lorsque le risque d'atterrir sur la propriété d'un autre joueur devient trop grand et trop coûteux.
** Les règles officielles stipulent spécifiquement que les joueurs ne peuvent pas se prêter ou s'offrir d'argent ; une règle maison est souvent introduite pour le permettre.


''' ''Monopoly'' ''' a, selon Parker Brothers, été officiellement créé en 1930, et inventé par Charles Darrow, qui l'a fait breveter en 1935. Les joueurs reçoivent en début de partie 150.000F (ou 1.500), puis lancent le dé pour déplacer leur pion sur le plateau, arrivant sur des cases de propriété, des cases Chance, des cases Caisse de Communauté, ou encore la case Parc Gratuit. Le but est de causer la faillite de tous les autres joueurs en achetant, améliorant et taxant leurs différentes propriétés.

Les propriétés sont au centre du jeu. Si un joueur atterrit sur une case de propriété non-vendue, il peut acheter ladite propriété au prix indiqué. S'ils refusent, la propriété est vendue aux enchères au plus offrant (oublier de le faire est non seulement l'une des [[Fr/HouseRules Règles Maison]] les plus fréquemment involontairement suivies, mais rallonge également la durée de la partie de façon considérable). Lorsqu'un joueur s'arrête sur une propriété appartenant à un autre joueur, il doit payer au propriétaire le loyer indiqué sur la carte de propriété (les joueurs ne payent rien s'ils s'arrêtent sur leurs propres propriétés). Lorsqu'un joueur fait l'acquisition de toutes les propriétés d'une certaine couleur, ils peuvent alors y construire des maisons et des hôtels. Les bâtiments augmentent de manière drastique la valeur du loyer payé par les joueurs qui s'arrêtent sur une case ; un hôtel construit sur la Rue de la Paix est souvent synonyme de banqueroute pour le malheureux qui s'y arrête. Entre deux tours, les joueurs peuvent échanger de l'argent, des propriétés, ou des cartes "Vous êtes libéré de prison" avec les autres joueurs.

Les cartes "Chance" et "Caisse de Communauté" peuvent faire gagner de l'argent à un joueur, le lui en retirer, ou l'envoyer sur une autre case (y compris la Prison). Le Parc Gratuit est [[Fr/CEstEcritDessus assez explicite]], une case sur laquelle il n'est jamais nécessaire de verser de loyer pour s'arrêter ; son fonctionnement varie cependant selon les [[Fr/HouseRules Règles Maison]], pouvant servir de case "neutre", faire gagner de l'argent aux joueurs, ou quoi que ce soit entre les deux. Passer par ou atterrir sur la case "Départ" permet à un joueur de gagner 20.000F (ou 200). Il existe également une case Prison ; si un joueur atterrit dessus, il ne finit pas en prison (un couloir "Simple Visite" est présent juste à côté de la case Prison), mais si un joueur fait trois doubles d'affilée, atterrit sur la case "Allez en Prison", ou pioche une carte Chance ou Caisse de Communauté "Allez en Prison", il doit alors se rendre directement en Prison, sans passer par la case Départ et sans toucher 20.000F. Le joueur peut alors payer 5.000F (ou 50), utiliser [[Fr/GetOutOfJailFreeCard une carte "Vous êtes libéré de prison."]], ou utiliser son tour pour essayer de tirer un double aux dés pour sortir de prison (s'il échoue trois fois de suite, il doit payer 5.000F et se déplacer du nombre de cases indiqué par son dernier jet).

Le plateau comprend également deux services publics (les Compagnies de Distribution des Eaux et dÉlectricité) ainsi que quatre gares (Gare Montparnasse, Gare de Lyon, Gare du Nord, et Gare Saint-Lazaire). Les personnes possédant les deux services ou plus d'une gare peuvent augmenter le loyer que payent les autres joueurs, mais ne peuvent rien construire sur ces propriétés.

Les propriétés de la version d'origine du ''Monopoly'' tiraient leur nom des rues d'Atlantic City. Lorsque le jeu fut exporté à l'étranger, les noms de rue et l'unité monétaire furent adaptés selon les pays. En France, les propriétés portent le nom de rues de Paris, et les prix sont en francs ou en euros selon l'ancienneté de la version.

Du fait de la nature facilement adaptable du jeu, il existe un Monopoly pour pratiquement tous les concepts possibles et imaginables : des villes, des universités, des équipes de sport, des lieux fictifs, et ainsi de suite. On trouve ainsi un Monopoly pour ''FrAnimationOccidentale/LesSimpson'', ''FrFranchise/{{Pokemon}}'', ''FrSerie/GameOfThrones'', une version de luxe avec un plateau feutré, une bordure en bois et des pièces plaquées or et argent, et un "Gayopoly" dont les propriétés correspondent à des bars et cafés gays des États-Unis. Voir [[Fr/ThemedStockBoardGame Jeu de Plateau Adaptatif]].

Des poursuites judiciaires autour du jeu ''Anti-Monopoly'' ayant duré de 1976 à 1985 a révélé des inexactitudes vis-à-vis de l'histoire officielle de la création du jeu : Elizabeth Magie a effectué une demande pour breveter un jeu similaire à ''Monopoly'' en 1904, plus de 30 ans avant que Charles Darrow ait déposé le brevet du jeu. Magie a créé celui-ci afin de facilement démontrer les idées du Georgisme, c'est-à-dire les idées de l'économiste [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_George_(%C3%A9conomiste) Henry George]], en particulier concernant [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%B4t_unique l'impôt unique]] et [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_citoyen le revenu citoyen]] (autrement dit la raison pour laquelle la banque offre 20.000F aux joueurs passant par la case Départ). Lorsque Darrow a présenté son jeu à des éditeurs pour la première fois, ils le rejetèrent en lui envoyant une lettre déclarant qu'il existait "[[Fr/ItWillNeverCatchOn 52 erreurs fondamentales]]" dans son jeu. Persistant, Darrow fabriqua ses propres plateaux et les vendit lui-même, écoulant la plupart des temps ses stocks. Parker Brothers ne décida d'éditer ''Monopoly'' qu'après avoir eu vent du succès du jeu.

Faire une tournée des bars basée sur le plateau de Londres est devenu un jeu à boire populaire en Angleterre ; et une bonne façon de rapidement rouler sous la table.

Oh, et quelqu'un a créé [[http://okayandrew.tumblr.com/post/8740017278 un Monopoly entièrement jouable]] sous ''Microsoft Excel''. Il est possible de jouer contre l'IA ou contre d'autres personnes, jusqu'à quatre joueurs.

to:

''' ''Monopoly'' ''' a, selon Parker Brothers, été officiellement créé en 1930, et inventé par Charles Darrow, qui l'a fait breveter en 1935. Les joueurs reçoivent en début de partie 150.000F (ou 1.500), puis lancent le dé pour déplacer leur pion sur le plateau, arrivant sur des cases de propriété, des cases Chance, des cases Caisse de Communauté, ou encore la case Parc Gratuit. Le but est de causer la faillite de tous les autres joueurs en achetant, améliorant et taxant leurs différentes propriétés.

Les propriétés sont au centre du jeu. Si un joueur atterrit sur une case de propriété non-vendue, il peut acheter ladite propriété au prix indiqué. S'ils refusent, la propriété est vendue aux enchères au plus offrant (oublier de le faire est non seulement l'une des [[Fr/HouseRules Règles Maison]] les plus fréquemment involontairement suivies, mais rallonge également la durée de la partie de façon considérable). Lorsqu'un joueur s'arrête sur une propriété appartenant à un autre joueur, il doit payer au propriétaire le loyer indiqué sur la carte de propriété (les joueurs ne payent rien s'ils s'arrêtent sur leurs propres propriétés). Lorsqu'un joueur fait l'acquisition de toutes les propriétés d'une certaine couleur, ils peuvent alors y construire des maisons et des hôtels. Les bâtiments augmentent de manière drastique la valeur du loyer payé par les joueurs qui s'arrêtent sur une case ; un hôtel construit sur la Rue de la Paix est souvent synonyme de banqueroute pour le malheureux qui s'y arrête. Entre deux tours, les joueurs peuvent échanger de l'argent, des propriétés, ou des cartes "Vous êtes libéré de prison" avec les autres joueurs.

Les cartes "Chance" et "Caisse de Communauté" peuvent faire gagner de l'argent à un joueur, le lui en retirer, ou l'envoyer sur une autre case (y compris la Prison). Le Parc Gratuit est [[Fr/CEstEcritDessus assez explicite]], une case sur laquelle il n'est jamais nécessaire de verser de loyer pour s'arrêter ; son fonctionnement varie cependant selon les [[Fr/HouseRules Règles Maison]], pouvant servir de case "neutre", faire gagner de l'argent aux joueurs, ou quoi que ce soit entre les deux. Passer par ou atterrir sur la case "Départ" permet à un joueur de gagner 20.000F (ou 200). Il existe également une case Prison ; si un joueur atterrit dessus, il ne finit pas en prison (un couloir "Simple Visite" est présent juste à côté de la case Prison), mais si un joueur fait trois doubles d'affilée, atterrit sur la case "Allez en Prison", ou pioche une carte Chance ou Caisse de Communauté "Allez en Prison", il doit alors se rendre directement en Prison, sans passer par la case Départ et sans toucher 20.000F. Le joueur peut alors payer 5.000F (ou 50), utiliser [[Fr/GetOutOfJailFreeCard une carte "Vous êtes libéré de prison."]], ou utiliser son tour pour essayer de tirer un double aux dés pour sortir de prison (s'il échoue trois fois de suite, il doit payer 5.000F et se déplacer du nombre de cases indiqué par son dernier jet).

Le plateau comprend également deux services publics (les Compagnies de Distribution des Eaux et dÉlectricité) ainsi que quatre gares (Gare Montparnasse, Gare de Lyon, Gare du Nord, et Gare Saint-Lazaire). Les personnes possédant les deux services ou plus d'une gare peuvent augmenter le loyer que payent les autres joueurs, mais ne peuvent rien construire sur ces propriétés.

Les propriétés de la version d'origine du ''Monopoly'' tiraient leur nom des rues d'Atlantic City. Lorsque le jeu fut exporté à l'étranger, les noms de rue et l'unité monétaire furent adaptés selon les pays. En France, les propriétés portent le nom de rues de Paris, et les prix sont en francs ou en euros selon l'ancienneté de la version.

Du fait de la nature facilement adaptable du jeu, il existe un Monopoly pour pratiquement tous les concepts possibles et imaginables : des villes, des universités, des équipes de sport, des lieux fictifs, et ainsi de suite. On trouve ainsi un Monopoly pour ''FrAnimationOccidentale/LesSimpson'', ''FrFranchise/{{Pokemon}}'', ''FrSerie/GameOfThrones'', une version de luxe avec un plateau feutré, une bordure en bois et des pièces plaquées or et argent, et un "Gayopoly" dont les propriétés correspondent à des bars et cafés gays des États-Unis. Voir [[Fr/ThemedStockBoardGame Jeu de Plateau Adaptatif]].

Des poursuites judiciaires autour du jeu ''Anti-Monopoly'' ayant duré de 1976 à 1985 a révélé des inexactitudes vis-à-vis de l'histoire officielle de la création du jeu : Elizabeth Magie a effectué une demande pour breveter un jeu similaire à ''Monopoly'' en 1904, plus de 30 ans avant que Charles Darrow ait déposé le brevet du jeu. Magie a créé celui-ci afin de facilement démontrer les idées du Georgisme, c'est-à-dire les idées de l'économiste [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_George_(%C3%A9conomiste) Henry George]], en particulier concernant [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%B4t_unique l'impôt unique]] et [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_citoyen le revenu citoyen]] (autrement dit la raison pour laquelle la banque offre 20.000F aux joueurs passant par la case Départ). Lorsque Darrow a présenté son jeu à des éditeurs pour la première fois, ils le rejetèrent en lui envoyant une lettre déclarant qu'il existait "[[Fr/ItWillNeverCatchOn 52 erreurs fondamentales]]" dans son jeu. Persistant, Darrow fabriqua ses propres plateaux et les vendit lui-même, écoulant la plupart des temps ses stocks. Parker Brothers ne décida d'éditer ''Monopoly'' qu'après avoir eu vent du succès du jeu.

Faire une tournée des bars basée sur le plateau de Londres est devenu un jeu à boire populaire en Angleterre ; et une bonne façon de rapidement rouler sous la table.

Oh, et quelqu'un a créé [[http://okayandrew.tumblr.com/post/8740017278 un Monopoly entièrement jouable]] sous ''Microsoft Excel''. Il est possible de jouer contre l'IA ou contre d'autres personnes, jusqu'à quatre joueurs.



!!Monopoly présente les propriétés suivantes :

* Fr/AuDiableLesReglesJAiDeLArgent : À partir d'un certain point, la prison est l'endroit le plus avantageux du jeu, puisque les joueurs qui s'y trouvent peuvent continuer à toucher des loyers et à effectuer des transactions, sans risquer de s'arrêter sur les propriétés d'autres joueurs.
* Fr/MoraleDeLHistoire : Le jeu a été conçu de façon à démontrer les effets de l'inégalité des richesses. Tous ceux qui ont joué en suivant les règles officielles savent que dès qu'un joueur obtient un avantage notable, [[Fr/UnstableEquilibrium il est pratiquement garanti que cet avantage ne fera que croître et que tous les autres joueurs seront rapidement sur la paille]]. C'est entièrement voulu.

to:

!!Monopoly présente les propriétés suivantes :

* Fr/AuDiableLesReglesJAiDeLArgent : À partir d'un certain point, la prison est l'endroit le plus avantageux du jeu, puisque les joueurs qui s'y trouvent peuvent continuer à toucher des loyers et à effectuer des transactions, sans risquer de s'arrêter sur les propriétés d'autres joueurs.
* Fr/MoraleDeLHistoire : Le jeu a été conçu de façon à démontrer les effets de l'inégalité des richesses. Tous ceux qui ont joué en suivant les règles officielles savent que dès qu'un joueur obtient un avantage notable, [[Fr/UnstableEquilibrium il est pratiquement garanti que cet avantage ne fera que croître et que tous les autres joueurs seront rapidement sur la paille]]. C'est entièrement voulu.
voulu.

----
--> CHANCE : [[spoiler: Allez en prison. Rendez-vous directement à la prison. Ne franchissez pas la case "Départ". Ne touchez pas F20.000.]]


Les cartes "Chance" et "Caisse de Communauté" peuvent faire gagner de l'argent à un joueur, le lui en retirer, ou l'envoyer sur une autre case (y compris la Prison). Le Parc Gratuit est Fr/ExactementCeQuiEstMarqueSurLaBoite, une case sur laquelle il n'est jamais nécessaire de verser de loyer pour s'arrêter ; son fonctionnement varie cependant selon les [[Fr/HouseRules Règles Maison]], pouvant servir de case "neutre", faire gagner de l'argent aux joueurs, ou quoi que ce soit entre les deux. Passer par ou atterrir sur la case "Départ" permet à un joueur de gagner 20.000F (ou 200). Il existe également une case Prison ; si un joueur atterrit dessus, il ne finit pas en prison (un couloir "Simple Visite" est présent juste à côté de la case Prison), mais si un joueur fait trois doubles d'affilée, atterrit sur la case "Allez en Prison", ou pioche une carte Chance ou Caisse de Communauté "Allez en Prison", il doit alors se rendre directement en Prison, sans passer par la case Départ et sans toucher 20.000F. Le joueur peut alors payer 5.000F (ou 50), utiliser [[Fr/GetOutOfJailFreeCard une carte "Vous êtes libéré de prison."]], ou utiliser son tour pour essayer de tirer un double aux dés pour sortir de prison (s'il échoue trois fois de suite, il doit payer 5.000F et se déplacer du nombre de cases indiqué par son dernier jet).

to:

Les cartes "Chance" et "Caisse de Communauté" peuvent faire gagner de l'argent à un joueur, le lui en retirer, ou l'envoyer sur une autre case (y compris la Prison). Le Parc Gratuit est Fr/ExactementCeQuiEstMarqueSurLaBoite, [[Fr/CEstEcritDessus assez explicite]], une case sur laquelle il n'est jamais nécessaire de verser de loyer pour s'arrêter ; son fonctionnement varie cependant selon les [[Fr/HouseRules Règles Maison]], pouvant servir de case "neutre", faire gagner de l'argent aux joueurs, ou quoi que ce soit entre les deux. Passer par ou atterrir sur la case "Départ" permet à un joueur de gagner 20.000F (ou 200). Il existe également une case Prison ; si un joueur atterrit dessus, il ne finit pas en prison (un couloir "Simple Visite" est présent juste à côté de la case Prison), mais si un joueur fait trois doubles d'affilée, atterrit sur la case "Allez en Prison", ou pioche une carte Chance ou Caisse de Communauté "Allez en Prison", il doit alors se rendre directement en Prison, sans passer par la case Départ et sans toucher 20.000F. Le joueur peut alors payer 5.000F (ou 50), utiliser [[Fr/GetOutOfJailFreeCard une carte "Vous êtes libéré de prison."]], ou utiliser son tour pour essayer de tirer un double aux dés pour sortir de prison (s'il échoue trois fois de suite, il doit payer 5.000F et se déplacer du nombre de cases indiqué par son dernier jet).


Les cartes "Chance" et "Caisse de Communauté" peuvent faire gagner de l'argent à un joueur, le lui en retirer, ou l'envoyer sur une autre case (y compris la Prison). Le Parc Gratuit est Fr/ExactementCeQuiEstEcritSurLaBoite, une case sur laquelle il n'est jamais nécessaire de verser de loyer pour s'arrêter ; son fonctionnement varie cependant selon les [[Fr/HouseRules Règles Maison]], pouvant servir de case "neutre", faire gagner de l'argent aux joueurs, ou quoi que ce soit entre les deux. Passer par ou atterrir sur la case "Départ" permet à un joueur de gagner 20.000F (ou 200). Il existe également une case Prison ; si un joueur atterrit dessus, il ne finit pas en prison (un couloir "Simple Visite" est présent juste à côté de la case Prison), mais si un joueur fait trois doubles d'affilée, atterrit sur la case "Allez en Prison", ou pioche une carte Chance ou Caisse de Communauté "Allez en Prison", il doit alors se rendre directement en Prison, sans passer par la case Départ et sans toucher 20.000F. Le joueur peut alors payer 5.000F (ou 50), utiliser [[Fr/GetOutOfJailFreeCard une carte "Vous êtes libéré de prison."]], ou utiliser son tour pour essayer de tirer un double aux dés pour sortir de prison (s'il échoue trois fois de suite, il doit payer 5.000F et se déplacer du nombre de cases indiqué par son dernier jet).

to:

Les cartes "Chance" et "Caisse de Communauté" peuvent faire gagner de l'argent à un joueur, le lui en retirer, ou l'envoyer sur une autre case (y compris la Prison). Le Parc Gratuit est Fr/ExactementCeQuiEstEcritSurLaBoite, Fr/ExactementCeQuiEstMarqueSurLaBoite, une case sur laquelle il n'est jamais nécessaire de verser de loyer pour s'arrêter ; son fonctionnement varie cependant selon les [[Fr/HouseRules Règles Maison]], pouvant servir de case "neutre", faire gagner de l'argent aux joueurs, ou quoi que ce soit entre les deux. Passer par ou atterrir sur la case "Départ" permet à un joueur de gagner 20.000F (ou 200). Il existe également une case Prison ; si un joueur atterrit dessus, il ne finit pas en prison (un couloir "Simple Visite" est présent juste à côté de la case Prison), mais si un joueur fait trois doubles d'affilée, atterrit sur la case "Allez en Prison", ou pioche une carte Chance ou Caisse de Communauté "Allez en Prison", il doit alors se rendre directement en Prison, sans passer par la case Départ et sans toucher 20.000F. Le joueur peut alors payer 5.000F (ou 50), utiliser [[Fr/GetOutOfJailFreeCard une carte "Vous êtes libéré de prison."]], ou utiliser son tour pour essayer de tirer un double aux dés pour sortir de prison (s'il échoue trois fois de suite, il doit payer 5.000F et se déplacer du nombre de cases indiqué par son dernier jet).

Added DiffLines:

[[quoteright:300:http://static.tvtropes.org/pmwiki/pub/images/Monopoly_classic_6210.jpg]]

''' ''Monopoly'' ''' a, selon Parker Brothers, été officiellement créé en 1930, et inventé par Charles Darrow, qui l'a fait breveter en 1935. Les joueurs reçoivent en début de partie 150.000F (ou 1.500), puis lancent le dé pour déplacer leur pion sur le plateau, arrivant sur des cases de propriété, des cases Chance, des cases Caisse de Communauté, ou encore la case Parc Gratuit. Le but est de causer la faillite de tous les autres joueurs en achetant, améliorant et taxant leurs différentes propriétés.

Les propriétés sont au centre du jeu. Si un joueur atterrit sur une case de propriété non-vendue, il peut acheter ladite propriété au prix indiqué. S'ils refusent, la propriété est vendue aux enchères au plus offrant (oublier de le faire est non seulement l'une des [[Fr/HouseRules Règles Maison]] les plus fréquemment involontairement suivies, mais rallonge également la durée de la partie de façon considérable). Lorsqu'un joueur s'arrête sur une propriété appartenant à un autre joueur, il doit payer au propriétaire le loyer indiqué sur la carte de propriété (les joueurs ne payent rien s'ils s'arrêtent sur leurs propres propriétés). Lorsqu'un joueur fait l'acquisition de toutes les propriétés d'une certaine couleur, ils peuvent alors y construire des maisons et des hôtels. Les bâtiments augmentent de manière drastique la valeur du loyer payé par les joueurs qui s'arrêtent sur une case ; un hôtel construit sur la Rue de la Paix est souvent synonyme de banqueroute pour le malheureux qui s'y arrête. Entre deux tours, les joueurs peuvent échanger de l'argent, des propriétés, ou des cartes "Vous êtes libéré de prison" avec les autres joueurs.

Les cartes "Chance" et "Caisse de Communauté" peuvent faire gagner de l'argent à un joueur, le lui en retirer, ou l'envoyer sur une autre case (y compris la Prison). Le Parc Gratuit est Fr/ExactementCeQuiEstEcritSurLaBoite, une case sur laquelle il n'est jamais nécessaire de verser de loyer pour s'arrêter ; son fonctionnement varie cependant selon les [[Fr/HouseRules Règles Maison]], pouvant servir de case "neutre", faire gagner de l'argent aux joueurs, ou quoi que ce soit entre les deux. Passer par ou atterrir sur la case "Départ" permet à un joueur de gagner 20.000F (ou 200). Il existe également une case Prison ; si un joueur atterrit dessus, il ne finit pas en prison (un couloir "Simple Visite" est présent juste à côté de la case Prison), mais si un joueur fait trois doubles d'affilée, atterrit sur la case "Allez en Prison", ou pioche une carte Chance ou Caisse de Communauté "Allez en Prison", il doit alors se rendre directement en Prison, sans passer par la case Départ et sans toucher 20.000F. Le joueur peut alors payer 5.000F (ou 50), utiliser [[Fr/GetOutOfJailFreeCard une carte "Vous êtes libéré de prison."]], ou utiliser son tour pour essayer de tirer un double aux dés pour sortir de prison (s'il échoue trois fois de suite, il doit payer 5.000F et se déplacer du nombre de cases indiqué par son dernier jet).

Le plateau comprend également deux services publics (les Compagnies de Distribution des Eaux et dÉlectricité) ainsi que quatre gares (Gare Montparnasse, Gare de Lyon, Gare du Nord, et Gare Saint-Lazaire). Les personnes possédant les deux services ou plus d'une gare peuvent augmenter le loyer que payent les autres joueurs, mais ne peuvent rien construire sur ces propriétés.

Les propriétés de la version d'origine du ''Monopoly'' tiraient leur nom des rues d'Atlantic City. Lorsque le jeu fut exporté à l'étranger, les noms de rue et l'unité monétaire furent adaptés selon les pays. En France, les propriétés portent le nom de rues de Paris, et les prix sont en francs ou en euros selon l'ancienneté de la version.

Du fait de la nature facilement adaptable du jeu, il existe un Monopoly pour pratiquement tous les concepts possibles et imaginables : des villes, des universités, des équipes de sport, des lieux fictifs, et ainsi de suite. On trouve ainsi un Monopoly pour ''FrAnimationOccidentale/LesSimpson'', ''FrFranchise/{{Pokemon}}'', ''FrSerie/GameOfThrones'', une version de luxe avec un plateau feutré, une bordure en bois et des pièces plaquées or et argent, et un "Gayopoly" dont les propriétés correspondent à des bars et cafés gays des États-Unis. Voir [[Fr/ThemedStockBoardGame Jeu de Plateau Adaptatif]].

Des poursuites judiciaires autour du jeu ''Anti-Monopoly'' ayant duré de 1976 à 1985 a révélé des inexactitudes vis-à-vis de l'histoire officielle de la création du jeu : Elizabeth Magie a effectué une demande pour breveter un jeu similaire à ''Monopoly'' en 1904, plus de 30 ans avant que Charles Darrow ait déposé le brevet du jeu. Magie a créé celui-ci afin de facilement démontrer les idées du Georgisme, c'est-à-dire les idées de l'économiste [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Henry_George_(%C3%A9conomiste) Henry George]], en particulier concernant [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Imp%C3%B4t_unique l'impôt unique]] et [[https://fr.wikipedia.org/wiki/Revenu_citoyen le revenu citoyen]] (autrement dit la raison pour laquelle la banque offre 20.000F aux joueurs passant par la case Départ). Lorsque Darrow a présenté son jeu à des éditeurs pour la première fois, ils le rejetèrent en lui envoyant une lettre déclarant qu'il existait "[[Fr/ItWillNeverCatchOn 52 erreurs fondamentales]]" dans son jeu. Persistant, Darrow fabriqua ses propres plateaux et les vendit lui-même, écoulant la plupart des temps ses stocks. Parker Brothers ne décida d'éditer ''Monopoly'' qu'après avoir eu vent du succès du jeu.

Faire une tournée des bars basée sur le plateau de Londres est devenu un jeu à boire populaire en Angleterre ; et une bonne façon de rapidement rouler sous la table.

Oh, et quelqu'un a créé [[http://okayandrew.tumblr.com/post/8740017278 un Monopoly entièrement jouable]] sous ''Microsoft Excel''. Il est possible de jouer contre l'IA ou contre d'autres personnes, jusqu'à quatre joueurs.

----
!!Monopoly présente les propriétés suivantes :

* Fr/AuDiableLesReglesJAiDeLArgent : À partir d'un certain point, la prison est l'endroit le plus avantageux du jeu, puisque les joueurs qui s'y trouvent peuvent continuer à toucher des loyers et à effectuer des transactions, sans risquer de s'arrêter sur les propriétés d'autres joueurs.
* Fr/MoraleDeLHistoire : Le jeu a été conçu de façon à démontrer les effets de l'inégalité des richesses. Tous ceux qui ont joué en suivant les règles officielles savent que dès qu'un joueur obtient un avantage notable, [[Fr/UnstableEquilibrium il est pratiquement garanti que cet avantage ne fera que croître et que tous les autres joueurs seront rapidement sur la paille]]. C'est entièrement voulu.

----

Showing 9 edit(s) of 9

Top