Fr / Coup de Théâtre Final
aka: Twist Final

"Quel retournement de situation !"

C'est un des plus vieux trucs de l'histoire, vraiment. L'histoire se déroule jusqu'à son inévitable conclusion, et à la dernière minute, on y ajoute quelque chose qui change tout.

On dirait que les flics ont un dossier bien ficelé contre le suspect effrayant appartenant à une minorité et là, vlan, une preuve essentielle fait son apparition pour remettre les compteurs à zéro. On dirait que nos héros sont complètement fichus, et boum, la super arme dont on avait oublié l'existence ou le Deus ex Machina se pointe. On dirait que la famille a finalement décroché la timbale et gagné au loto quand patatras, le ticket gagnant est mangé par le chien.

Apparaissant dans tous les genres, bien que les retournements les plus spectaculaires appartiennent au domaine des Littératures de l'Imaginaire ou du Polar.

À l'origine, le Coup de Théâtre Final était une bonne chose. On peut même dire qu'il est le tout premier Schéma Subverti : on amène le spectateur a un endroit bien précis, et là, on lui tire le tapis sous les pieds.

Le problème est qu'au bout d'un moment, le contraire d'un cliché devient un cliché lui-même. Dans une série normale, on sait qu'on ne peut pas laisser les choses en l'état, donc si l'histoire semble se diriger dans une certaine direction, il est certain qu'un retournement aura lieu. Les anthologies ne s'en tirent pas beaucoup mieux : chaque episode de La Quatrième Dimension se termine sur un coup de théâtre ; on finit donc par s'y attendre, ce qui en fait au final un Coup de Théâtre Obligatoire. Au cinéma, des réalisateurs comme M. Night Shyamalan sont le sujet de critiques constantes pour leur utilisation incessante des coups de théâtre finaux. Dès que le public sait qu'un retournement de situation aura lieu tôt ou tard, les œuvres perdent inévitablement de leur potentiel. Selon toute probabilité, le coup de théâtre laissera le public sur sa faim.

L'autre problème du Coup de Théâtre Final est qu'il marche sur le fil du rasoir : s'il suit la direction de l'histoire de trop près, ce n'est plus un coup de théâtre. S'il en est trop éloigné, il donne l'impression d'être un Deus ex Machina ou un Diabolus ex Machina, et le spectateur se sent floué.

Le Coup de Théâtre Final est le moyen habituel pour réinitialiser l'histoire, la faire continuer plus longtemps, ou de s'assurer que les personnages échouent. En Science Fiction, le Coup de Théâtre Final est souvent une Tomate Surprise. C'est parfois aussi le cas dans les séries à mystères. Ce schéma est particulièrement répandu dans les films d'horreur asiatiques.

À ne pas confondre avec une Tragédie.

Un Schéma Fils de Coup de Théâtre.

Tous les schémas ci-dessous débordent de spoilers.


Variétés répandues du Coup de Théâtre Final :


Alternative Title(s): Twist Ending, Twist Final

http://tvtropes.org/pmwiki/pmwiki.php/Fr/CoupDeTheatreFinal?from=Fr.TwistFinal