Lorsqu'on énumère des méfaits ou des choses analogues, il semblerait que la règle n'est ''pas'' de finir sur l'exemple le plus marquant, mais plutôt de citer un certain nombre d'éléments (souvent deux) suivant le même thème, puis un dernier semblant être une broutille à côté des autres.

Normalement, dans une énumération, le premier et le dernier exemple sont censés être les plus émouvants, les plus puissants, car ils sont ceux dont les auditeurs sont (psychologiquement) les mieux aptes à se rappeler. Ce schéma est une subversion des conventions habituelles, utilisée humouristiquement, pour développer un personnage ou dans une argumentation - la plupart du temps, c'est la première solution.

Le nom du schéma vient de la bande dessinée DeCapeEtDeCrocs, lorsqu'une bande de pirates énervés par les personnages principaux se jettent dans la bataille en hurlant "Il va y avoir du sang ! Des tripes !" et que l'un d'entre eux ajoute "Des excuses !".

[[source:En:ArsonMurderAndJaywalking]]