Imaginez un personnage dont la personnalité est vraiment marquée par quelque chose de particulier. Il est pingre, il est moqueur, il jure comme un charretier... peu importe. Arrive un épisode avec la Fr/MoraleDeLHistoire: notre ami apprend qu'il gagne plus à être généreux, sympathique ou tout simplement à ne pas jurer à tout bout de champ pour se faire remarquer.

Si après à peine deux épisodes et sans explication, il recommence à planquer son argent, à se mettre le monde à dos ou à insulter la mère de tous les gens qui croisent son chemin, notre ami souffre d'Amnésie Morale.

L'amnésie morale, c'est une technique qui permet de conserver les personnages tels quels. Après tout, si vous changez un détail que les fans adorent ou un fondamental qui définit vraiment le personnage, le public ne va pas sauter de joie. Si le-dit trait permettait d'avoir une dynamique particulière avec les autres personnages, vos co-auteurs ne vont pas non plus sabrer le champagne; c'est d'ailleurs pour cette raison que les épidémies d'amnésie morale se déclarent surtout dans des séries où plusieurs auteurs se partagent l'écriture des scénarios. Et bien entendu, grâce à cette petite astuce, un même personnage pourra apprendre la même leçon encore et encore! Voilà au moins 4 épisodes que vous n'aurez plus besoin d'écrire.

Ces dernières années, certaines séries comiques n'ont pas hésité à poser un abat-jour sur ce genre d'événement. N'espérez pas voir la même chose dans des séries dramatiques: pour elles, Fr/CestDuSerieux.

Parfois, l'amnésie morale se déclare à répétition dans une même série, pour que les auteurs puissent répéter encore et encore la même morale. La leçon elle-même ne fait pas partie des thèmes principaux de la série, c'est juste qu'on veut vraiment vous faire comprendre quelque chose et qu'on n'hésitera pas à vous gaver la même morale jusqu'à ce que vous essayiez de vous arracher les oreilles pour ne plus l'entendre. C'est un standard des dessins animés, en particulier quand ils s'adressent à des enfants en bas âge (ou quand les scénaristes pensent que tous les moins de 30 ans sont des abrutis).

Cela va s'en dire: la télé tombe juste, du moins dans une certaine limite. Les gens n'arrivent pas à se débarrasser de leurs mauvaises habitudes aussi rapidement qu'on voudrait nous le faire croire.

----
!!Exemples

[[foldercontrol]]

[[folder: Anime ]]

* Probablement un record: les membres du conseil étudiant de ''SeitokaiNoIchizon'' jurent se mettre à faire leur boulot après avoir vu quelqu'un faire le sien. Une scène plus tard, nous sommes de retour au statu quo.

[[/folder]]

[[folder: Comic Books ]]

* Dans ''Gotham City Sirens'', on arrive à oublier une morale en l'espace d'une page. Harley Quinn a enfin décidé de ne plus courir après le Joker: elle a appris d'un de ses anciens partenaires qu'il n'a rien à faire des gens avec qui il travaille et elle a vu de ses yeux que les obsessions de ce genre finissent mal. Elle sait qu'il ne changera jamais et qu'elle doit aller de l'avant pour son bien et celui de ses amis... Oui, mais et s'il changeait?
** Bien sûr, ça fait partie de la personnalité d'Harley et ça montre l'ampleur de ses problèmes.
* Batman a tellement appris qu'il devait être plus ouvert et attentionné avec ses équipiers qu'on pourrait appeler ce schéma la morale à la Batman. Bien sûr, c'est un peu inévitable avec une série qui est publiée depuis environs 70 ans.
** Exemple : Dans JLA: Babel, des dossiers de Batman sur la Ligue de Justice sont retournés contre Superman, Wonder Woman, Flash et Cie. Plusieurs années plus tard, dans le projet OMAC, le protocole de surveillance de Batman créé pour surveiller les super-héros est utilisé contre ceux-ci.
* De même, Nightwing et Robin apprennent tour à tour qu'ils ne doivent pas se comporter comme Batman avec leurs amis et leurs collègues. Nightwing s'en tire un peu mieux puisqu'il respecte au moins quelques personnes.
** Maintenant que Nightwing est devenu Batman, ça a le mérite d'être drôle.
* On dirait bien qu'à chaque fois qu'un nouveau arrive sur X-Men, il essaye de rendre Iceberg plus mature. Pareil pour la Torche Humaine.
* Spiderman n'arrête pas de vouloir abandonner son rôle de superhéros pour devenir un type normal et fonder une famille. Au final, il retrouve toujours confronté au fait qu'avec de grands pouvoirs viennent de grandes responsabilités.

[[/folder]]

[[folder: Film ]]

* ''HighSchoolMusical'' se rend coupable de ce crime plus d'une fois. A la fin de chaque film, toutes les leçons sont effacées de la mémoire des personnages pour qu'ils puissent refaire les mêmes erreurs dans le film suivant.
** Toutes les suites produites pour des téléfilms Disney sont comme ça.
* ''Benjamin Gates et le livre des secrets'' fait ça pour l'histoire d'amour entre Ben et Abigail et efface toutes les évolutions qu'on a vu chez eux dans le premier film. Ca se remarque particulièrement avec Abigail, qui devient pire qu'elle n'était au debut du ''Trésor des templiers''. On est vraiment censé être content qu'ils se remettent ensemble à la fin?
** En même temps, ils finissaient ensemble dans le premier film parce qu'il n'y avait personne d'autre à qui les maquer. Donc ils sont sortis ensemble sans raison, ont rompu sans raison et se sont remis en couple sans raison. Hum.
* Magnifiquement évité par Woody dans ''Toy Story 2''. John Lasseter a même expliqué que Pixar ne voulait pas rendre les personnages amnésiques et leur faire apprendre la même leçon une deuxième fois; ils devaient se développer d'une nouvelle façon.

[[/folder]]

[[folder: Literature ]]

* ''Literature/TalesOfMU'':
** Mackenzie n'apprend jamais sa leçon... quel que soit le sujet.
** Mais c'est encore pire avec Steff.
** A vrai dire, il n'y a de changement chez aucun des personnages principaux (sauf Two).

[[/folder]]

[[folder: Live Action TV ]]

* Vu que ''Supernatural'' est la reine des séries où tout empire toujours, ça arrive souvent. Dean refuse toujours de parler de ses problèmes, par exemple.
** Ils ont l'air de mieux s'en tirer dans la quatrième saison. Ils ont appris à ne plus se cacher des choses; Dean est un peu moins strict quand Sam utilise ses pouvoirs dans des situations désespérées et il essaye d'accepter l'aide de Ruby quand il apprend ce qu'elle a fait pour Sam.
*** Et même là, ça a foiré. Evidemment.
*** Enfin dans le centième épisode, ils ont décidé de faire de leur mieux pour ne plus reprendre ces mauvaises habitudes.
* ''M*A*S*H'' domine sa catégorie. Margaret a appris au moins trois fois à respecter les infirmières. Charles a appris plusieurs fois la valeur de Monsieur Tout-le-monde. Pareil pour Hawkeye, ses habitudes de don juan, son amour de la boisson et son manque de respect pour l'autorité. Le meilleur moment, c'est quand même peut être la fois où BJ a fait tout un discours sur le fait que c'était bien facile pour lui et Hawkeye de rester à l'abri loin des vrais combats, en se riant de la guerre tout en se plaignant de leur situation aors que d'autres soldats mourraient au front. Dans l'épisode suivant, ils se moquaient de la guerre, comme d'habitude.
* Le personnage principal de ''House'' donne l'impression de s'auto-amnésier. Non seulement il évite toutes les situations où il peut apprendre une leçon, même quand on finit par lui montrer la morale de l'histoire, il s'en contrefiche et il continue d'agir comme un salaud. En même temps, le reste de l'équipe semble aussi avoir du mal à apprendre une leçon, même dans l'espace d'un seul épisode.
----